Référence multimedia du sénégal
.
Google

AGRESSION ET ATTENTAT A LA PUDEUR: Un ouvrier tente de violer une élève de 14 ans

Article Lu 1651 fois


Au moment où l'on n'a pas encore fini d'épiloguer sur le cas du surveillant du Cem Gouye de Tambacounda, qui a violé et engrossé son élève actuellement en état de grossesse de cinq mois, voilà qu'une autre élève du même collège a failli faire les frais d'un acte ignoble. Revenue d'une soirée au lendemain de la fête du 4 avril, A.B., 14 ans, élève en classe de 5eme a été prise à partie par un maniaque sexuel qui l'a terrassé et projeté à même le sol avant de tenter de la violer. Ses cris de détresse ont alerté des voisins qui sont venus à son secours. Son bourreau, arrêté et écroué à la police de Tambacounda, a été déféré et envoyé à la citadelle du silence hier dans l'après midi pour un repos forcé

La fête de l'indépendance restera gravée dans la mémoire de la jeune fille, A.B, âgée seulement de 14ans et élève dans le collège d'enseignement Moyen de Gouye de Tambacounda, qui a défrayé la chronique ces jours-ci, suite à l'acte indigne du surveillant général, Oumar Bâ qui a fini de violer et d'engrosser son « élève particulière ». Dans la soirée du samedi au dimanche dernier, la jeune élève demeurant dans le quartier Camp Navétane, revenait d'un anniversaire qu'une de ses amies avait organisé pour fêter ses quelques bougies. Seule dans la pénombre de son quartier, A.B. ne se doutait en aucun moment que sa vie allait être en danger. Au moment où elle marchait tranquillement que le nommé Amadou Baldé, né en 1973 à Coel Nioro dans la région de Kolda et ouvrier de profession l'interpelle dans la pénombre sur le chemin du retour, pour la proposer de la raccompagner. L'élève dit niet et continue son chemin. Mais c'était sans compter avec la détermination du maniaque qui voulait coûte que coûte à satisfaire sa libido. Aussitôt, il s'avance derrière la jeune fille et se saisit de son cou. L'ouvrier tenaillé par son désir, va plus loin pour saisir ensuite la bouche de l'élève, l'empêchant de crier. Il la traîne plus loin avant de la terrasser par terre et la violente tentant de la déshabiller. Les cris de détresse de la fille alertent deux jeunes qui prenaient du thé devant le portail de leur maison. Ces derniers accourent et viennent au secours de la jeune fille qui se débattait pour se tirer d'affaire. Au moment où il tentait de prendre la tangente qu'il fut maîtrise par l'un d'eux en l'occurrence, Mamadou Bâ. Pour se tirer d'affaire, le maniaque lance aux jeunes garçons que « c'est sa copine et qu'il voulait récupérer les 2.000 francs qu'il lui a remis ». Suffisant pour être conduit manu militari à la police. Ecroué, ce maniaque, marié à une épouse et sans enfant a été écroué, déféré au parquet et placé sous mandat de dépôt à la citadelle du silence de Tambacounda, pour un repos forcé, en attendant de faire face au juge pour s'expliquer sur les faits jugés très graves sur une mineure de moins de 15 ans.

Source: L'office

Article Lu 1651 fois

Mercredi 9 Avril 2008





1.Posté par chon le 09/04/2008 15:58
dafa khif jiguéne comment il est marié

2.Posté par kroumen le 09/04/2008 21:45
il faut lui couper les couilles

3.Posté par tambacoundois le 09/04/2008 21:49
il faut laisser les eleves etudier

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State