Référence multimedia du sénégal
.
Google

AGENCE DE LA SGBS DU POINT E: Une Bande de cinq lycéens épinglés avec un chéque de 4 millions volé à un couple suisse

Article Lu 12012 fois

Les limiers du Point E ont eu droit avant-hier à un ballet de véhicules somptueux conduits par de grandes personnalités de la République. La raison de ce ballet, selon certaines indiscrétions, serait liée à l’interpellation de quatre jeunes lycéens. Des « fils à papa » qui auraient dérobé un chéquier appartenant à un couple suisse et qui voulaient effectuer un retrait de quatre millions de francs du compte dudit couple. Ils seront incessamment déférés au parquet.



AGENCE DE LA SGBS DU POINT E: Une Bande de cinq lycéens épinglés avec un chéque de 4 millions volé à un couple suisse
La substitution frauduleuse de biens appartenant à autrui, en clair le vol, est-il en passe de connaître une mutation en ne devenant plus l’apanage de gens démunis ? Tout porte à croire, à l’analyse de la mésaventure d’un couple suisse résidant en Ngor virage. Ce couple, qui vit depuis un moment au Sénégal, a failli voir ses provisions en banque fondre comme beurre au soleil, selon des propos recueillis auprès d’une source bien au fait de leur mésaventure. Ceci, précise notre interlocuteur, après qu’une bande de cinq jeunes lycéens, dont il n’a pu nous livrer les noms, est parvenue à faire main basse sur leur chéquier. Etant naturellement surpris à la découverte du larcin, le couple a de suite porté plainte au commissariat du Point E et réclamé justice. Une enquête aurait alors été ouverte par le commissaire Diarra qui, une fois de plus, a mis en branle sa technique de police de proximité pour identifier un des membres de ladite bande, au moment ou ce dernier s’apprêtait à effectuer un premier retrait de 600 000 francs à l’agence SGBS du Point E. Epinglé, ce « larron junior » est donc cuisiné par les limiers enquêteurs pour l’amener à cracher le morceau. En bon néophyte, il ne manque pas de balancer un de ses acolytes qui lui aurait remis le chéquier. Avec sa « collaboration », les enquêteurs ont procédé à l’interpellation de ce dernier. Et de fil en aiguille, les limiers du Point E sont parvenus à remonter la filière jusqu’à l’interpellation du quatrième membre de la bande de jeunes lycéens, dont le plus âgé aurait 20 ans et fréquenterait la classe de première dans un établissement de la place. Informé de l’arrestation de ses acolytes, le cinquième élément, qui passe par ailleurs pour être le cerveau de la bande, s’est tout simplement fondu dans la nature.
Mis devant les faits, les quatre interpellés, domiciliés entre la cité Biagui, Yoff, Ngor … passent à table et précisent, nous souligne-t-on, que le but final était de pomper du compte du couple suisse la rondelette somme de quatre millions de francs. Informé de la conduite de ces « larrons en culottes » au commissariat du Point E, nous nous y sommes rendus et, à défaut d’avoir le maître des lieux, nous avons aperçu sur place de grandes personnalités cherchant à intervenir pour faire libérer leurs rejetons.Toutefois, placés en garde-à-vue, ces gamins devraient incessamment être présentés au parquet.

Abdoulaye Diédhiou
Source: Le Populaire

Article Lu 12012 fois

Mardi 12 Juin 2007





1.Posté par kasha le 13/06/2007 02:42
formidable comme si web

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State