Référence multimedia du sénégal
.
Google

AFRICAMER : Fin de la grève de la faim

Article Lu 1890 fois

Après 44 jours de grève de la faim, les ex-travailleurs d’Africamer vont lever le mot d’ordre aujourd’hui à 16 heures, à en croire le porte-parole du Collectif, Mangoné Camara, joint par téléphone. La décision a été prise hier, vers 20 heures, après concertation. Cette décision fait suite à la médiation entreprise par le Réseau africain des femmes travailleuses (Rafet), dirigé par le professeur Amsatou Sow Sidibé.



AFRICAMER : Fin de la grève de la faim
Il était environ 18 heures, ce lundi, quand la délégation du Réseau africain des femmes travailleuses a franchi le seuil de la bourse du travail. A l’intérieur, c’est le calme plat. A gauche, tout en profondeur, se dresse un hangar. C’est là que les grévistes de la faim d’Africamer ont élu domicile pour mener leur combat « contre l’injustice ». A l’intérieur, les hommes et les femmes sont couchés sur les matelas pour ceux qui en ont, tandis que d’autres se contentent de la natte. Ceux qui ont encore des forces utilisent les éventails pour faire face à la chaleur. Ici, l’aération fait défaut et la chaleur règne en maître. Ils sont 84 au total dont 17 femmes à faire la diète. Le Pr. Sidibé et sa délégation ont décliné l’objectif de la visite qui, selon elle, s’inscrit dans le cadre de leurs activités. Elle dira que « c’est la femme travailleuse qui nous intéresse ». Pour convaincre ses « sœurs » à renoncer à la grève de la faim, Mme Sidibé a déclaré que le droit n’accepte pas cette forme de lutte. De même, la tradition et les religions condamnent la privation de nourriture qui, d’après elle, est assimilée à « un suicide qui ne dit pas son nom ».

Amsatou Sow Sidibé a, dans son argumentaire, titillé la « fibre familiale » pour ramener les grévistes à la raison. « Nous les femmes, sommes les seules à savoir combien il est difficile de rester loin de ses enfants et de son foyer ». Puis elle enchaîne : « vous avez passé la Korité loin des vôtres et voilà que l’ouverture des classes approche. Qui va s’occuper de vos progénitures ? » La présidente du Rafet, pour persuader ses « sœurs », leur lance : « aider-nous à vous aider ». Et de leur promettre, « si vous arrêtez, ensemble nous allons mener le combat ».

En réponse à la délégation du Rafet, Ami Diao, au nom des femmes, a affirmé que la grève de la faim qu’elles observent est juste médiatisée, mais c’est ce qu’elles vivent au quotidien. Parce que pour elle, elles n’arrivent pas à assurer les trois repas quotidien. A l’en croire, elles sont sans salaire depuis avril 2005. Et Mme Diao de préciser que si elles ont opté pour cette forme extrême, c’est parce que toutes les portes leur sont fermées.

De son avis, des ministères à la Présidence de la République, « aucune autorité ne s’est vraiment occupée comme il se doit de notre sort ». Elle a néanmoins fini par accéder à la requête des femmes travailleuses. Le Coordonnateur du Collectif, Youssouph Faye, a tenu à faire une précision. « Nous allons lever le mot d’ordre pour vous ». Et de marteler, « il faut que les choses soient claires, c’est pour vous que nous le faisons ».

Demande d’audience

Dans le hangar que les grévistes de la faim d’Africamer ont envahi, nombreuses sont les pancartes qui dénoncent le comportement du patron de la défunte société, M. Gabrielli, et du gouvernement du Sénégal. « Nous condamnons l’indifférence du gouvernement du Sénégal », peut-on lire entre autre sur les nombreuses pancartes. Convaincus que le président de la République n’est pas très au parfum de leur situation, les grévistes de la faim d’Africamer souhaitent avoir une audience avec le président Wade dont ils sont sûrs qu’il est le seul en mesure de les aider à rentrer dans leurs fonds. C’est pourquoi, écrivent-ils sur l’une des pancartes, « Nous demandons une audience au président Wade ».


François MENDY (Stagiaire)
Source Le Soleil

Article Lu 1890 fois

Mercredi 30 Septembre 2009





1.Posté par LE DEVELOPPEMENT? UN ESPRIT, UNE VOLONTE, DANS L'INTEGRITE le 30/09/2009 07:28
ALHAMDOULILLAHI
BON COURAGE WA AFRICAMER
LA LUTTE CONTINUE

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State