Référence multimedia du sénégal
.
Google

AFGHANISTAN : Le problème des otages sud-coréens au menu des discussions Bush-Karzai

Article Lu 1352 fois

La Corée du Sud espère que la rencontre entre le président afghan Hamid Karzai et son homologue américain George W. Bush hier aux Etats-Unis pourra débloquer les négociations sur la libération les 21 Sud-Coréens retenus en otages par les talibans depuis deux semaines.



Ghazni - Le président afghan Hamid Karzai s’est envolé hier matin pour deux jours d’entretiens avec le président George W. Bush. Plusieurs questions sont au programme des discussions, notamment la "guerre contre le terrorisme" menée par les Etats-Unis en Afghanistan et le boom de la production d’opium dans le pays.

Mais la rencontre de Camp David devrait être dominée par le dossier brûlant des 21 travailleurs humanitaires sud-coréens. Kaboul, soutenu par Washington, refuse de céder à la demande des talibans qui réclament une libération de prisonniers en échange de celle des otages.

Les insurgés ont déjà abattu deux otages et menacent d’exécuter d’autres membres de l’église presbytérienne Saem-Mul, enlevés le 19 juillet dans la province de Ghazni (140 km au sud de Kaboul).

"Nous espérons que cette rencontre donnera quelque chose de positif", a déclaré un responsable de l’ambassade sud-coréenne à Kaboul, après le départ de M. Karzai pour les Etats-Unis. "C’est la décision du gouvernement afghan. Nous voulons résoudre (cette crise) par une voie pacifique et constructive", a ajouté le responsable de l’ambassade de Corée du Sud, sous couvert d’anonymat. Le responsable sud-coréen et les familles des otages à Séoul se sont refusés à faire des commentaires sur l’appel à l’aide samedi d’une des otages dans un entretien téléphonique avec l’Afp organisé par les rebelles. "Je ne veux pas mourir, je veux rentrer chez moi" avait-t-elle déclaré au téléphone depuis un lieu non identifié. "Je ne sais pas combien de temps nous pourrons survivre", avait-elle poursuivi. Il n’y avait aucun moyen de vérifier que cette femme appartient effectivement au groupe d’otages retenus depuis 17 jours.

L’appel semble avoir été organisé pour faire monter la pression sur le gouvernement afghan alors que les négociations sur le sort des otages semblent au point mort.

Source: AFP / Le Soleil

Article Lu 1352 fois

Lundi 6 Août 2007


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:24 Un avion s'écrase au Pakistan, aucun survivant

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State