Référence multimedia du sénégal
.
Google

AFFAIRE 'WEEK-END/OUMOU PROVOC' Échanges houleux dans le bureau du juge

Article Lu 1669 fois


Le début de l’audience annonçait déjà la couleur des débats dans le bureau du Président du tribunal régional hors classe de Dakar, Lamine Coulibaly, entre la styliste Oumou Kalsoum Ndiaye d’une part et Madiambal Diagne, Pdg du groupe Avenir communication, Pape Samba Diarra, Directeur de publication du Magazine « Week-End » ainsi que les journalistes d’autre part. Retour sur les 45 minutes d’audience en attendant le verdict de ce matin.
Le juge Lamine Coulibaly rend son verdict ce matin sur le contentieux opposant la styliste Oumou Provoc et le Magazine « Week-End ». Et on saura si la dernière édition du Magazine sera retirée de la vente suite à la publication des photos d’Oumou dans l’interview de Pape Mbaye « goorjigeen » ou pas. Dès le début de l’audience, Madiambal Diagne et Oumou Kalsoum Ndiaye dissertent sur le mot honneur. En fait, après l’introduction du Président du tribunal, Lamine Coulibaly, Madiambal Diagne qui devait parler le premier a voulu donner la parole à la styliste Oumou Kalsoum Ndiaye en lui disant ceci : « Madame je vous fais l’honneur de prendre la parole en premier ». Réponse immédiate d’Oumou Kalsoum Ndiaye : « Avec tout le tort que vous m’avez causé, vous ne pouvez pas venir ici pour dire que vous me faites honneur. Moi, je vous fais l’honneur en vous donnant la parole en premier ». Devant le Président du tribunal, Madiambal Diagne explique qu’il était invité à cette soirée africaine organisée par Oumou Kalsoum Ndiaye. Et de poursuivre : « La dame qui était très contente de la couverture de l’événement par « week-end » leur avait même accordé une interview ». Ce que ne réfute pas la dame. Celle-ci souligne que le fait de publier ses photos dans son journal n’est pas grave. Mais, ce qui la choque, c’est le fait d’insérer ses photos dans l’interview que Pape Mbaye « homosexuel » a accordée à « Week-End » dans ce contexte actuel. Ce qui peut mettre en danger sa vie ». Le Directeur de publication de « Week-End », Pape Samba Diarra, de son côté, n’a pas mis de gants pour aller dans le fond. « C’est toi qui avais invité Pape Mbaye à cette soirée. Pour preuve, c’est toi-même qui lui avais dit de venir nous prendre à l’entrée ». Une information contre laquelle Oumou s’inscrit en faux. « Vous ne dites pas la vérité. Un homme doit dire la vérité », dit-elle au Directeur de publication du Magazine devant le conseil de ce dernier, Me Abdou Djaly Kane (Me Mbaye Jacques Ndiaye assurant la défense de la styliste). Ce qui est resté en travers de la gorge du boss de Week-End. Raison pour laquelle il a eu à échanger des mots pas du tout catholiques au sortir du bureau du juge avec Oumou Kalsoum Ndiaye. Et Me Mbaye Jacques Ndiaye est intervenue pour éviter une polémique dans la cour du tribunal.

Source: L'obs

Article Lu 1669 fois

Jeudi 21 Février 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State