Référence multimedia du sénégal
.
Google

AFFAIRE TFM A BAKEL : 300 pétitionnaires s’apprêtent à battre le macadam

Article Lu 11023 fois

Le mouvement de soutien à Youssou Ndour s’active de plus en plus à Bakel où quelque 300 jeunes, après avoir signé une pétition, s’apprêtent à marcher à travers les rues de Bakel. Histoire de marquer leur attachement à leurs fans. Avant de demander au Groupe Futurs Médias d’améliorer les conditions d’écoute de la RFM et de faire parvenir à Bakel le journal L’Observateur, absent depuis plus d’un an.



AFFAIRE TFM A BAKEL : 300 pétitionnaires s’apprêtent à battre le macadam
Dans les prochains jours, les grandes artères de la commune de Bakel seront envahies par plus de 300 jeunes Bakélois. Depuis quelques jours, ces Bakélois fans de Youssou Ndour, par une pétition, véhiculent leur message, synonyme de leur vœu d’apporter leur soutien au combat que Youssou Ndour mène pour l’obtention de la licence pour sa future télévision dénommée Télévision futurs médias (Tfm). Qui, depuis des mois, continue de susciter la colère de ces jeunes. Voilà en bref ce qui a poussé ces pétitionnaires de vouloir marquer tout leur attachement à la réussite d’un tel objectif entrepris ici par Youssou Ndour. Déjà plus de 300 signatures sont portées sur cette pétition, la liste n’est pas exhaustive.

Dans leurs griefs, on peut lire avec aisance plusieurs points parmi lesquels : des revendications et des doléances. Ces pétitionnaires, dans leur mouvement, veulent d’abord apporter leur soutien à Youssou Ndour pour l’obtention de la licence pour sa télévision dénommée «Télévision futurs médias (Tfm)». Et pour expliquer ce mouvement de soutien, ils disent que «le roi du mbalax est un des rare citoyen sénégalais qui, depuis toujours, ne cesse de participer directement et indirectement au développement de son pays par des créations d’emplois directs et indirects». Faisant ainsi la fierté de centaines de jeunes qui, depuis longtemps, courent dernier un emploi. C’est dans cette logique de lutte contre la pauvreté et de la réduction du chômage que ces jeunes disent qu’ils «ne peuvent pas comprendre l’attitude du gouvernement de refuser la licence à la Télévision Futurs Médias (Tfm) et de rappeler que la Tfm sera une entreprise de tous les Sénégalais, sans distinction d’ethnies». C'est-à-dire que Youssou ne va jamais réclamer sa propriété. Et pour preuve, on ne sent même pas que la Radio Futurs Médias et le journal L’Observateur lui appartiennent.

Par ailleurs, ces jeunes demandent, ensuite, au Groupe Futurs Médias de meilleures conditions d’écoute de la Radio futurs médias (Rfm) qu’ils ne peuvent écouter que par Internet et avec la récurrence des coupures d’électricité, ils ratent toujours les éditions du journal parlé, alors que depuis déjà plus d’un an, ils n’ont pas tenu entre leurs mains le journal L'Obs.

TAPA TOUNKARA
Source L'Observateur

Article Lu 11023 fois

Vendredi 19 Février 2010





1.Posté par OUSMANE NDIAYE le 20/02/2010 09:43
RIEN QUE POUR LA LIBERTE D'EXPRESSION, LA QUETE DE L'INFORMATION
ON NE PEUT PENSER MIEUX, C'EST LE SENEGAL QUI GAGNE

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State