Référence multimedia du sénégal
.
Google

AFFAIRE MILLICOM : Karim Wade panique devant la Justice américaine

Article Lu 13372 fois

XIBAR.NET (Dakar, 22 Février 2010) - Le fils du président Wade, Karim, a intentés multiples procès contre des journalistes sénégalais, jusqu’au Canada. Mais l’ancien Conseiller spécial de son père, devenu le plus lourd et liquide ministre d’État du Sénégal, ne s’aventurera pas au pays de l’Oncle Sam pour y déposer une plainte contre le journal Business insider. Pris de panique à l’idée de devoir s’expliquer sur les 90 milliards qu’il réclamait à la société de téléphonie Millicom, il a rangé dans les tiroirs la plainte qu’il agitait contre le journal qui a fait la révélation.



AFFAIRE MILLICOM : Karim Wade panique devant la Justice américaine
Ce média américain a révélé qu’il avait réclamé 90 milliards de francs Cfa à la société de téléphonie Millicom cellular pour qu’elle puisse poursuivre ses activités au Sénégal, à travers Tigô. À l’époque, il n’était pourtant que le conseiller de son père de président.

Suite à cette révélation Karim Wade qui se confond au président de la République et agit comme le ministre de l’Économie et des Finances, avait agité l’idée de porter plainte contre le journal et l’auteur du papier devant les juridictions américaines. Mais, le fils du président ne faisait que bluffer. Car, le faire équivaudrait à s’engager dans des sables mouvants. Ceci, parce que, contrairement au droit sénégalais, inspiré par celui de la France, aux Etats-Unis d’Amérique c’est le plaignant qui doit fournir les preuves que le journaliste l’a diffamé. Ce que Karim aura du mal à fonder. Il s’y ajoute qu’il aura un problème de statut : aux Etats-Unis d’Amérique la séparation des pouvoirs n’est pas un vain mot, contrairement aux républiques bananières. Être fils d’un président dont on est le « Conseiller spécial » n’autorise pas à agir en son nom et à celui de l’État, encore moins se substituer au ministre de l’Économie et des Finances.

Ainsi Karim ne se présentera pas devant les tribunaux américains. Il ne s’aventurera pas à poursuivre un journaliste américain au pays de la Liberté. Il a été briefé par ses conseillers. Depuis, il enrage de buter pour la première fois devant un obstacle. Même son puissant père n’y peut rien. Lui qui cherchait désespérément à rencontrer Obama, le président américain.

La Redaction

Article Lu 13372 fois

Lundi 22 Février 2010





1.Posté par moussa le 22/02/2010 08:14
il faut le trainer la justie americaine.................d autant au senegal ....il ya pas de justice.............

2.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 22/02/2010 08:42


En tout cas, le cher paternel de Karim Robert, vient d'être pris en flagrant délit de bonimensonge, à propos de sa prétendue nomination comme médiateur au Niger.

Il aura suffit, que le nom de WAde soit prononcé dans une médiation, pour que ce salaud de Tandja soit foutu dehors.

3.Posté par diouf mana le 22/02/2010 11:37
ce karim wade il faut que les senegalais dignes se levent pour lui faire sa fete une bonne fois pour toute ce quil fait dans notre pays est inaceptable ...bara tall ...youssou ndour ...cheikh tall dioum .. serigne mboup et pierre goudiaby aujourdhui trop cest trop

4.Posté par Dieuf le 22/02/2010 13:39
Faudra SURTOUT veiller à fermer les frontières du pays dès l'annonce de la mort de WADE. Cet IDIOT est capable de s'enfuir sans enterrer son père. Il faudra non seulement qu'il paie mais aussi qu'il donne ses complices et ses valets.

5.Posté par sadakhta le 23/02/2010 00:17
dieuf, ta raison

6.Posté par CIENFUEGOS le 23/02/2010 16:16
Sadakhta, non suelement Dieuf a raison, mais il serait plus interessant d'attraper vivant le Chef de l'Etat Abdoulaye Wade, sa femme et ses deux enfants. Les traduire en justuce, en cours martiale, comme Chaouchescou, l'ex dictateur de la Roumanie.
Je supplie au peuple senegalais, de les attraper vivant, car cette famille indigne doit rendre compte de toutes les bavures qu'elle a commis durant son regne.
Avec tous les milliards que la famille du sois disant President du Senegal balance a gauche a droite, les Senegalais empruntent le chemin de l'Europe dans des pirogues de fortune, meurent dans des oceans, dans le seul but d'apporter du bien pour leur familles restees au pays. Avec tous ces milliards
que Karim et sa famille balancent de gauche a droite, des enfants infectes a Dakar, a kaolack , a Ziguichor, au Fouta, a Saint Louis, et dans le reste du pays se cloitrent chez eux, meurent a la maison faute de moins financiers pour se soigner adequatement. Qu''est ce qu'il y a de plus criminel que cela. Comment voulez vous que le pauvre paysan de Medina Sabakh, qui doit etre transfer a l'hopital Principal a Dakar puisse sauver sa vie, sans aucuns sous. Combien de FCA ce malade devrait depenser journalierement une fois hospitalise a Fanne ou dans n'importe quel hopital a Dakar. Encor faut il que ce malade qui vient de tres loin, puisse avoir un parent a Dakar chez qui loger, a Pikine Ganaw Rail ou je ne sais pas quoi. Faut il encore que cette famille d;accueil a Dakar ait les moyens financiers d'apporter leur contribution financieres a ce parent malade et completement demuni. Il y a des Senegalais qui sont incapables financierement de se payer quotidiennement le ticket de bus (keur Massar-au Plateau) pour aller rendre visite a leur parent malade a l'hopital Fann. Le fait de se retrouver dans cette incapacitee de resoudre de tel deboires, ronge les Senegalais dans leur plus grande dignite. Le tissu social de la famille senegalaise ne cesse de se deteriorer, parceque nous avons fauce le pas des les independances. Ce qui a permis aujourd'hui a une famille senegalaise, de s'accaper de la fortune de pays et en faire ce qu'elle veux, laissant mourir ces laisser pour compte, ces paysans, ces pauvres ouvriers, ces pauvres femmes qui se battent chaque jours pour apporter le pain quotidien a leur familles. je lance un appel a mon peuple, que nous devons creer une revolution pour que nos enfants ne prennent plus la pirogue dans l'ocean-pour justice soit faite-pour que le Senegal soit totalement independant-une Independance qui donnera acces au digne peuple du Senegal a LA SANTE, A L'EDUCATION ET AU LOGEMENT.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State