Référence multimedia du sénégal
.
Google

AFFAIRE MAMADOU NIANG L’Olympique de Marseille reconnaît sa faute

Article Lu 1891 fois

L’affaire Mamadou Niang n’en finit pas de prendre des contours surprenants. Après la plainte déposée à la Fifa par la fédération sénégalaise de football, un dirigeant de l’Olympique de Marseille a reconnu que la faute incombait au club et non au joueur. Sous le couvert de l’anonymat, il a évoqué un «malentendu» pour justifier l’acte de Mamadou Niang. Qui se dit très blessé par la décision de la Fsf.



AFFAIRE MAMADOU NIANG L’Olympique de Marseille reconnaît sa faute
L’Om a bien l’intention de défendre son joueur coupable de n’avoir pas déféré à une convocation de son équipe nationale. Interrogé par le quotidien marseillais La Provence, un dirigeant du club Marseillais a reconnu que l’Om s’y est mal prise. « Ce n’est pas la faute du joueur, il était blessé, mais nous sommes à la faute» a-t-il déclaré. Officiellement, on évoque un malentendu entre le joueur et l’intendance pour justifier l’absence de Niang lors du périple en Afrique australe. Ainsi, pour éviter une sanction au joueur, le club présidé par le Sénégalais Pape Diouf se dirige vers un règlement à l’amiable. Mais l’affaire ayant déjà atterri sur la table de la Fifa, l’Om devra répondre à une convocation de l’instance dirigeante du football. Le club phocéen risque une amende alors qu’une suspension de deux matches de championnat est encourue par l’attaquant Sénégalais. Qui a plaidé sa bonne foi en s’expliquant sur son absence. «Je ne me suis pas caché comme l’ont dit certains…De toutes les façons, même si j'avais répondu à la sélection, je n'allais pas pouvoir jouer» a-t-il déclaré à la sortie de son premier entraînement à la Commanderie, selon le phoceen.fr. Dans un entretien paru au quotidien La Provence, reprise par l’Aps, Niang s’est dit « très déçu par la décision de la Fsf ». «Je suis un homme blessé, très déçu de ce comportement. J'ai toujours tout donné pour mon pays, je n'ai jamais refusé une sélection pour des déplacements difficiles ou des matches à couteaux tirés à Dakar» a-t-il tenté de s’amender, non sans prôner implicitement un règlement de cette affaire à l’amiable. «Nous avons une rencontre importante à la rentrée et il serait judicieux que j'arrive en sélection dans les meilleures dispositions physiques et mentales. Pour cela, j'ai besoin d'emmagasiner de la compétition. Ce n'est pas en me suspendant deux rencontres que j'y arriverai». La balle est maintenant dans le camp de la fédération qui est dans l’attente d’être officiellement saisie par Marseille (ce qui n’est pas encore le cas) pour pouvoir se prononcer sur la suite à donner à cette affaire.

BABACAR NDAW FAYE
Source: L'observateur

Article Lu 1891 fois

Mardi 3 Juillet 2007


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 14:08 Ronaldo-Messi, des échanges surprenants

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State