Référence multimedia du sénégal
.
Google

AFFAIRE HASSEN LASSOUED: Le chargé de la logistique de la société de Ferdinand Coly arrêté par la gendarmerie

Article Lu 14082 fois

Nouveau rebondissement dans le différend opposant Emmanuel Diatta à Djibril Sarr, deux ressortissants sénégalais établis en Italie et qui s’étaient associés en affaires pour exporter, vers leur pays d’origine, une pelle mécanique d’une valeur de 13 millions FCfa. La pelle mécanique qui avait miraculeusement disparu au Sénégal a été retrouvée, ces derniers jours par les gendarmes de Niagues, entre les mains du chargé de la logistique de la société Ferloc appartenant à Ferdinand Coly.



AFFAIRE HASSEN LASSOUED: Le chargé de la logistique de la société de Ferdinand Coly arrêté par la gendarmerie
L’ex-numéro 17 des «Lions» du Sénégal, dont les chevauchées toute crinière dehors sur le flanc droit de l’Equipe nationale ont fasciné le monde entier lors du Mondial de 2002, aura certainement besoin de toute cette énergie pour convaincre les enquêteurs de son innocence. Si, pour l’heure, aucune charge n’est retenue contre Ferdinand Coly, l’arrestation de ses proches, qui plus est travaillant pour le compte de sa société Ferloc, laisse croire que le latéral à la coiffure Rasta pourrait défiler de nouveau, dans les prochains jours, devant les enquêteurs. Et pourtant, Hassen Lassoued, le franco-tunisien – un partenaire de Ferdinand – arrêté dans cette affaire puis déféré au parquet, avait soutenu lors de son passage à la barre du tribunal qu’il avait revendu la pelle mécanique à un ressortissant mauritanien et que ce dernier l’avait acheminé en Mauritanie. Des déclarations fausses, car la pelle n’est jamais sortie du territoire sénégalais.

Rappelons que cette affaire a démarré le 31 août dernier lorsque Emmanuel Diatta a déposé une plainte à la Division des investigations criminelles contre son compatriote Djibril Sarr. Devant les enquêteurs, Emmanuel a révélé avoir été convaincu par Djibril Sarr d’immatriculer à son nom une pelle mécanique d’une valeur de 13 millions de FCfa qu’il avait achetée en Italie pour l’exporter au Sénégal. Selon Emmanuel Diatta, Djibril Sarr l’avait convaincu de sa bonne foi en lui faisant croire qu’il détenait une carte d’opérateur économique et qu’il pouvait également mettre à profit ses «solides» relations avec la Douane sénégalaise. Convaincu, Emmanuel n’a pas alors hésité à établir les documents de connaissement au nom de son associé Djiby Sarr. Hélas, ce n’était qu’un piège, car à sa sortie du port de Dakar, la pelle mécanique, convoyée à bord d’un porte-char appartenant à Ferloc, la société de Ferdinand Coly, disparaît mystérieusement. Toutes les démarches entreprises par Emmanuel pour retrouver son bien sont restées vaines. Entre-temps Djibril Sarr, retourné en Italie, est devenu introuvable.

Soupçonnant un coup fourré orchestré par Djibril Sarr avec la complicité de Ferloc, Emmanuel Diatta dépose une plainte à la Dic. Pour fonder ses soupçons, Emmanuel Diatta révèle aux enquêteurs avoir été approché par Pierre Marcel Coly, frère de Ferdinand, qui avait manifesté son désir d’acheter la pelle. À l’époque, Emmanuel avait opposé une fin de non-recevoir au frère de Ferdinand.



Le cousin de Ferdinand Coly piégé par les gendarmes

Entendu par les enquêteurs, l’ex-international Sénégalais avait dégagé toute responsabilité dans cette affaire en déclarant aux enquêteurs que la pelle avait été vendue par Djibril Sarr à un de leurs partenaires du nom de Hassen Lassoued au prix de 7,5 millions FCfa. Ce dernier, interpellé, avait été déféré au parquet puis jugé par le tribunal départemental de Dakar avant d’être condamné à 45 jours de prison ferme et à payer une amende de 20 millions FCfa. Ce n’est pas tout, car le tribunal avait ordonné son expulsion du Sénégal. Au cours de son audition, Hassen Lassoued avait déclaré que la pelle a été vendue à un ressortissant Mauritanien qui l’avait sortie du territoire sénégalais. En réalité, ce n’était qu’un subterfuge utilisé par le franco-tunisien qui voulait, à sa sortie de prison, revendre la pelle mécanique en réalisant une plus value. Manque de pot, quarante-huit heures avant sa sortie de prison, la pelle est retrouvée dans un hameau entre les localités de Dény–Guedj-Sud et Dény–Guedj-Nord. Les gendarmes de Niagues, mis au parfum, se sont présentés en civil pour «louer» la pelle. Le piège a fonctionné à merveille. En effet, dès qu’il a été informé de la présence de «civils» désirant louer la pelle mécanique, le nommé Ibrahima Badji, cousin de Ferdinand Coly et par ailleurs chargé de la logistique à Ferloc, s’est présenté. Le bonhomme qui croyait faire une bonne affaire a vite déchanté lorsque les gendarmes ont décliné leurs statuts. Il ne restait plus alors aux gendarmes qu’à auditionner Hassen Lassoued dans les locaux de la Direction de la police des étrangers (Dpe). Ce dernier, ignorant que la pelle a été découverte, a répété aux gendarmes l’avoir vendue à un Mauritanien avant de reconnaître qu’il avait fait cette déclarations pour pouvoir, à sa sortie de prison, disposer de la pelle et la revendre plus cher. C’est raté.

Quant à Ibrahima Badji, il refuse toujours de mouiller son cousin Ferdinand Coly. Il a été déféré au parquet vendredi dernier. En attendant, l’enquête ouverte par les gendarmes de Niagues se poursuit afin de situer toutes les responsabilités dans cette affaire.

ALASSANE HANNE
Source L'Observateur

Article Lu 14082 fois

Mardi 20 Octobre 2009





1.Posté par ouz95 le 20/10/2009 15:27
putin kel honte c pas seriux sa falé lui doner 10 pij de prison

2.Posté par baîdy le 20/10/2009 18:59
Arrêtes de raconter des bêtises. Que veut dire "Quant à Ibrahima Badji, il refuse toujours de mouiller son cousin Ferdinand Coly"?????? As tu une preuve de son implication???
Tu n'es qu'un pauvre con, Alassane Hanne.

C'est pas parce qu'un de ces proches est un couillon de la pire espèce, qu'il faut salir la réputation de Coly.

3.Posté par wi le 20/10/2009 22:02
mé arreter ou ? ferdinand jles vue semaine passe a bordeaux, comment ilé arrété mafoi je comprend rien cette histoire

4.Posté par haan? le 21/10/2009 00:42
sététététété "Wi" ma yaa teuxeut! Ou as tu lu que Ferdinand etait arreté????

5.Posté par wi le 21/10/2009 02:36
bah "haan" com jé vu sa foto et son nom prenom j'me suis demandé il lui arrive quoi ferdinand, bon je comprend maintenant cépa lui !
moi j'aime bien ferdinand cé un homme calme!, et j'aime aussi el-adji diouf ;)

6.Posté par Bernard le 21/10/2009 11:19
Ferdinand Coly n'y ai pour rien dans cette affaire.
Ibrahima Badji n'est pas le cousin de Ferdinand Coly
Rapprochez vous plutot de Djibril Sarr
Foutez la paix a Ferdinand Coly, moi a sa place je ferais un procés en diffamation

7.Posté par abouké le 21/10/2009 12:59
bonjour!
Je connais bien l'histoire depuis son debut;j'ai même encouragé emmanuel dans ce projet,et djibril m'a même parlé au tel depuis l'italie en cette période il était hebergé chez diatta,mais on savait pas que c'est un sorcier,j'ai des document que djibril à écrit en précisant que c'est coly qui a confisqué la machine et ce qui est grave coly savais trés bien que la machine appartient a diatta;mais il a fait par méchanceté pour empêcher diatta de réussir dans ce commerce car il deviendra son concurent coly est un méchant méfier vous de l'eau qui dort ciaoo depuis paris

8.Posté par Bernard le 21/10/2009 23:16
Alassane Hanne Je dirais plutot Alassane ANE.
Faire un article comme ca c'est une honte, et diffamatoire. Je ne pense pas que Ferdinand Coly aprécie, et qu'il ne va pas se laisser faire.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State