Référence multimedia du sénégal
.
Google

AFFAIRE HABRÉ: Dakar s’engage solennellement à garder l’ancien président Tchadien

Article Lu 1754 fois

Le Sénégal s’engage de manière « solennel » à maintenir l’ancien président tchadien Hissène Habré « jusqu’à ce que la haute juridiction des Nations unies rende une décision sur le fond d’une plainte déposée par la Belgique » contre lui.



AFFAIRE HABRÉ: Dakar s’engage solennellement à garder l’ancien président Tchadien
Cette décision a été prise devant la Cour internationale de justice (Cij) de La Haye informe un communiqué du Comité international pour le procès équitable d’Hissène Habré daté d’avant-hier mercredi 9 avril 2009.

En effet, la Belgique et le Sénégal ont entamé depuis lundi 6 avril, leurs plaidoiries devant les juges de la Cour internationale de Justice (Cij) à La Haye, aux Pays-Bas. A l’issue de ce premier jour d’audience, Christophe Greewood, juge à la Cij, a demandé au Sénégal « s’il acceptait de s’engager solennellement à maintenir » l’ancien président tchadien sur son territoire pendant toute la durée de la procédure devant la cour.

La délégation nationale, par l’intermédiaire de Demba Kanji, directeur des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice a assuré solennellement que son pays « ne permettra pas à Hissène Habré de quitter le Sénégal tant que la présente affaire est pendante devant la cour » ajoute le texte.

De même, la Belgique a notifié à la Cij sa satisfaction de cette décision en « mesure conservatoire ».Toutefois, ce dernier pays a demandé à la cour d’ordonner des mesures conservatoires suite aux menaces du président Wade de « faire en sorte qu’Hissène Habré « abandonne le Sénégal » s’il n’obtenait pas de la communauté internationale l’intégralité du financement du procès estimé à plus de 27 millions d’euros » précise le document.

Cet engagement du Sénégal a été salué par les victimes du « dictateur tchadien » qui invite « solennellement le président de la République Me Abdoulaye Wade à ne plus s’interposer et à laisser la justice sénégalaise faire son travailler » poursuit cette source.

La Belgique reproche au Sénégal de ne pas juger Hissène Habré et demande donc, à défaut, son extradition vers Bruxelles. Ouverte il y a neuf ans, l’affaire Habré continue d’opposer les deux Etats, chacun saisis de plaintes pour tortures émises contre l’ancien président du Tchad.

Ibrahima Diallo
Source SudQuotidien

Article Lu 1754 fois

Vendredi 10 Avril 2009





1.Posté par alain le 10/04/2009 12:24
que l on laisse tyranquillement habre vivre sa vit au senegal.................ces belges nous amerdes................qu il s nous laisse nous africain regler nos prolemes....chez nous..............

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State