Référence multimedia du sénégal
.
Google

AFFAIRE DU BATEAU LE JOOLA: LE SENEGAL LANCE UN Mandat d’arrêt International contre le juge français

Article Lu 11501 fois

Le mandat d’arrêt international lancé depuis le 22 septembre contre Jean Wilfried Noël, juge d’instruction du Tribunal de Grande instance d’Evry (France), ’’a entamé son processus d’exécution’’, indique jeudi le procureur général de la Cour d’Appel de Dakar dans un communiqué.



AFFAIRE DU BATEAU LE JOOLA: LE SENEGAL LANCE UN Mandat d’arrêt International contre le juge français
‘’Faisant droit à la requête du ministère public, le Doyen des juges d’instruction a effectivement décerné à la date du 22 septembre 2008, un mandat d’arrêt international contre le juge français (Jean Wilfried Noël), mandat qui a entamé son processus d’exécution’’, annonce le texte. M. Noël avait lancé, le 12 septembre dernier, neuf mandats d’arrêts internationaux à l’encontre d’autant de personnalités sénégalaises dont l’ex-Premier ministre Mame Madior Boye pour leur responsabilité dans le naufrage du ferry le Joola qui avait fait 1863 morts dont 22 ressortissants français. 64 personnes avaient survécu.

Appliquant la régle de la réciprocité, Dakar a de son côté décidé de poursuivre pour ‘’forfaiture’’ le même juge français. De plus, la justice sénégalaise envisage de juger des infractions commises sur le territoire français à l’endroit de ressortissants sénégalais

Le procureur de la République près le Tribunal régional hors classe de Dakar a saisi le Doyen des juges d’instruction pour l’ouverture d’une information judiciaire ‘’des chefs de forfaiture et actes de nature à jeter le discrédit sur les institutions (sénégalaises)’’ contre Jean Wilfried Noël, précise le procureur général.

Il rappelle que le juge français ‘’a effectué un déplacement au Sénégal auprès des autorités compétentes pour assister aux actes d’exécution de la commission rogatoire qu’il avait adressée au Doyen des juges d’instruction du Tribunal régional hors classe de Dakar’’.

‘’A cet effet, ajoute le communiqué, toute l’assistance nécessaire lui a été apportée par toutes les autorités tant judiciaires, policières qu’administrative, et toutes les informations requises ont été portées à sa connaissance, notamment les procédures prévues par les textes nationaux sénégalais pour procéder à l’audition de certaines autorités.’’

En délivrant, ‘’au mépris de toutes les informations à sa dispositions’’, un mandat d’arrêt international contre un ancien Premier ministre, d’anciens membres du gouvernement et des officiers supérieurs de l’Armée sénégalais, Jean Wilfried Noël a violé des règles édictées par la Constitution sénégalaise en son article 101, et par le Code de la Justice militaire en ses articles 59 et 60, souligne le procureur général.

Source: Nettali

Article Lu 11501 fois

Jeudi 25 Septembre 2008





1.Posté par aliou le 25/09/2008 22:39
Vous n'avez meme pas honte. Justice banania d'une republique banania....

2.Posté par deug le 25/09/2008 22:59
on en marre avec les mandat d'arrêt.
mbep-mbep rek té guissagoune ken koune fi arrêté

3.Posté par KO le 26/09/2008 00:57
Hahahah deug khékhou lamigne leu. Toubab yi gnognou diangal kay mo takh gnou yèm djiko.

4.Posté par bara mbacke le 26/09/2008 01:51
a quand un mandat d'arret contre ndiombar wade et son club

5.Posté par Marvel le 26/09/2008 01:52





Ablaye - Karim - ou Macky ou IDY ?
Le Klepto/Mytho - l'homo/klepto - ou le Yambar/klepto - ou le Klepto/Mytho/Mégalo ?


Voir Macky Sall ou Idrissa Seck se faire traiter comme des cabots enragés ne devrait émouvoir personne. Ils avaleront tout ce que leur tendra Wade ou un autre désigné par Wade. Ces types sont nés comme ça, nés pour être des sous-fifres, nés pour être commandés au doigt et à l'os, mais il est clair également qu'ils traînent tellement de casseroles (lui et Madame qui a été menacée d'audit aussi, La première bénéficiaire des 83 milliards détournés par Idrissa Seck est sa propre épouse) que Wade n'a qu'à faire mine d'ouvrir un tiroir de dossiers pour que Macky et Idy avalent tout, sourires et excuses à l'appui.

Il est inutile d'avoir la moindre compassion pour ce Yambar de Macky Sall et ce mythomane de Idrissa Seck qui, chaque fois qu'ils ouvriront la bouche, ce sera pour revendiquer aujourd'hui plus que jamais leur statut d'esclave ou de toutou de leur maître.

Nous les avons tous vus demander pardon à genoux, avec, leurs mines de femmelette et de chien battu, alors que c'est eux qui se faisaient cracher dessus, qui se faisaient botter le postérieur, qui se faisaientt insulter par n'importe quel larbin de Karim ou Ablaye. Macky et Idy sont et demeureront des Yambars toute leur vie, car il sont nés pour l'être, il est nés pour obéir, il sont nés pour se faire écraser et demander pardon. Il suffit de voir comment son protégé Aliou Sow se fait gifler par une vieille loque comme Doudou Wade sans oser réagir. Etre le protégé d'un Yambar comme Macky n'est vraiment pas un cadeau.
Il suffit aussi de voir comment Idrissa Seck a envoyé Omar Sarr se faire tirer les oreilles au Palais sans que Idy n'ait le moindre courage pour le défendre. Ah non, il était trop occupé en France.

Nous avons récemment vu Macky en France, Idy à Touba, revendiquer à nouveau toute leur larbinité, leur allégeance éternelle face à leur bourreau qui avait à nouveau jeté ses cabots contre ses yambars.

Macky et Idy ne peuvent mener, ni n'osent mener aucune fronde contre quiconque, bien au contraire, Macky se "battra", comme Idy s'est battu, pour que l'on pense à lui plus tard comme numéro 2 ou 3 ou 5 ou 30 ou 50, peu importe car il n'a pas le courage d'avoir des ambitions, surtout avec toutes ces casseroles que lui et sa femme traînent. Ils savent se contenter de voler, de faire voler leur femme et leurs parents respectifs. Macky a d'ailleurs passé le virus de "yambarisme" à Madame qui s'est fait jeter à la porte d'une salle de cérémonie en France, alors qu'elle avait fait le déplacement pour faire de la lèche par délégation de son Yambar chéri.

Quand après Mame Madior Boye, Wade disait qu'il va renommer une femme premier ministre, alors que les plus naïfs pensaient à Aminata Tall, les observateurs sachant lire entre les lignes avaient compris qu'il faisait référence à Macky la femmelette, et ce fut effectivement la seule promesse que Wade ait tenue de 8 ans de présidence. A part bien sûr, la promesse faite à ses larbins, dont le plus tristement connu est Idrissa Seck, que "leurs problèmes d'argent étaient terminés"

Quant à ces guignols de Mbaye Ndiaye (Député Maire de Parcelles), ou de Moustapha Cissé Lô (El Pistoléro), ou autres Omar Sarr(le même qui s'était fait houspillé au Palais) ou Pape Diouf (ex-maire de Bambey qui s'est fait assagir par Aïda Mbodj) , qui font mine de défendre de tels yambars, ils ne sont pas mieux. Ils feignent d'ignorer que tout ce traitement de chien que subissent Macky et Idy est commandité et cautionné directement par Ablaye lui-même. Et à chacune des sorties de ces guignols, après avoir vociféré un peu, ils revendiquent vite fait par la suite toute leur larbinité sans faille à Wade. Ils sont incapables d'aller jusqu'au bout de leur logique qui reste alimentaire au-delà de tout. Comment peut-on condamner des criminels, et déifier leur commanditaire ? C'est plus que de la bouffonnerie.

Mais les sénégalais, journalistes et autres acteurs doivent également se méfier de la diversion et des fameux os à ronger de Ablaye Mythomane.

Par ces multiples tartufferies autour de sa succession, rappelons d'ailleurs que même une chèvre ferait moins pire que Wade comme président de la république, Wade cherche certainement à cantonner la course à sa succession entre Karim, Idy et Macky. Il crée alors une pseudo lutte entre ces 3 guignols, avec pour objectif de mettre les sénégalais dans une position de devoir choisir soit le camp de l'homo, soit le camp du yambar, soit le camp du Klepto/Mégalo/Mytho. Mais dans les 2 cas, c'est un Wade libre comme le vent qui quitterait le pouvoir avec les centaines de milliards volés. Si il arrive à imposer son homo, tant mieux, sinon c'est le Yambar qu'il a formé comme tel et qui se pliera sous ses 4 volontés, ou le Klepto/Mégalo si bien formé à lécole Wade qu'il en est devenu le clone.


Par ces conflits de succession qu'il crée dans son propre gang, Wade cherche à effacer dans la tête des sénégalais les plus naïfs toute possibilité de succession par l'un des leaders de l'opposition significative, car il sait que n'importe lequel de ces leaders qui arriverait au pouvoir le mettrait automatiquement lui, son homo de fils, son voleur de fils putatif en prison ou les pourchasseraient "jusque dans les chiottes" comme disait le non moins triste Poutine.

Il faut également noter que Wade ne s'est jamais véritablement exclu de 2012 car même sur chaise roulante il n'acceptera pas de céder le pouvoir si c'est pour risquer d'aller en prison ramasser le savon sous la douche. Il se livrera à toutes les diversions possibles pour s'imposer ou imposer l'un de ses homos ou yambars. Il faut dès lors éviter de se jeter aveuglément sur ses os à ronger et continuer à se concentrer sur Wade le Clepto / Mytho en chef himself. Il faut continuer à voir les voies et moyens, musclés de préférence, de mettre la main sur eux (Wade, Karim, Idy et Macky) afin de leur montrer qu'il y'a plus de dignes sénégalais que d'alimentaires et talibés écervelés prêt à s'accrocher à n'importe qui qui agiterait une carotte ou un paradis pour talibés sans cervelle.


MARVEL
marvel@hotmail.fr

6.Posté par lemzo le 26/09/2008 03:00
Cette réaction de Gouvernement sénégalais est vraiment infantile, nulle et populiste. Des fois, j'ai vraiment honte d'être jolofman. Si les personnes visées par le mandat d'arrêt du juge français n'ont rien à se reprocher, pourquoi ne se défendent-ils pas par voie judiciaire ? C'est la meilleure instance pour prouver leur innocence et laver leur honneur. Quel est le fondement juridique de cette notion de "réciprocité" que brandissent les gens du régime de Wade ? En menaçant de ressusciter des cas de Sénégalais morts en France, n'est-ce pas une manière implicite de reconnaître l'imculpabilité des personnalités sénégalaises accusées ? Mais plus grave encore, en manipulant les esprits, Wade pense-t-il vraiment protéger Mame Madior Boye (que j'estime beaucoup) et consorts des accusations graves qui pèsent sur eux et du risque d'être arrêtés à tout moment dès qu'ils mettront les pieds en Occident ? Non, il faut cesser de jouer sur la fibre patriotique folklorique et de faire de la manipulation. Cela ne peut pas payer dans une affaire de répercussion internationale, avec 2000 morts, et toujours aucun procès au pénal. J'étudie en droit international et je pense qu'il faut aborder autrement cette affaire. Le dédommagement financier d'une partie des familles des victimes sénégalaises n'efface pas la sanction pénale des responsables. Il ne faut pas répondre à une action judiciaire par une réaction politicienne. Il faudra opposer des arguments de droit au juge français, sinon la machine judiciaire rattrappera tôt ou tard les personnes visées. Une jurisprudence existe déjà en France même. Salam.

7.Posté par nice le 26/09/2008 10:13
c'est une honte pour le sénégal.on nous apprend à répondre de nos actes en tout lieu et en toutes circonstances quoi de plus normal!

8.Posté par joe sylla le 26/09/2008 10:13
hé les gars MARVEL marvelousciously est revenu a vos tympans il n a pas changé d un iota toujours aussi kilometrik et tjrs khassaté pffff

9.Posté par jeab le 26/09/2008 10:55
heureusement que le ridicule ne tue

10.Posté par alain le 26/09/2008 13:05
on verrra bien lequel des mandats .........d arret sera legitime.........j espere que le juge francais dira le dernier mot contre ces renegats du pays.........ca ne va pas empecher au juge de continuer a faire son travail.........pour que ces neufs personnes........rendre compte au peuple pour leur neglience ...........dans le naufrage du bateau...................

11.Posté par MAN TAMIT le 26/09/2008 14:46
LA SEULE PREUVE QUE LE MANDAT DU SENEGAL EST NUL, C'EST QU'IL EST DICTE PAR L'EXECUTIF ALORS QUE LE JUGE NOEL A AGI CONTRE A VOLONTE DE SARKOZY ET DU PARQUET FRANCAIS. C DUR DE LE RECONNAITRE, MAIS NOTRE JUSTICE NE PEUT PAS (ENCORE) SE MESURER A LA JUSTICE FRANCAISE. CE MANDAT FAIT HONTE AU SENEGAL ET AUCUN PAYS (MEME PAS LE SENEGAL) N'OSERA ARETTER LE JUGE FRANCAIS... IL NOUS APPARTIENT DE FAIRE DES EFFORTS POUR ETRE CREDIBLES AVANT D'EXIGER LE RESPECT DE NOTRE PAYS ET DE SES INSTITUTIONS.
LES REACTIONS EPIDERMIQUES ET IRREFLECHIES NE SERVENT NI L'INTERET DE NOTRE PAYS, ENCORE MOINS CELUI DES PERSONNALITES MISES EN CAUSE, SURTOUT DANS LE LONG TERME.

12.Posté par leuz le 29/09/2008 13:53
Cher lemzo je vois que vous tenez beaucoup au droit international qui du reste est une branche qui m'interesse beaucoup meme si ce n'est pas pour les memes raisons que vous.Bref,tout comme vous je suis etudiant en droit international.cependant là ou je suis assez surpris de votre reaction c'est par rapport à la conception que vous avez du "droit international".Je vois que vous semblez le mettre au dessus des Etats ce qui me parait légitime sur le plan théorique.En pratique je ne suis pas convaincu par le fait qu'on puisse parler de "droit international"meme si je reconnais qu'il y'a certaines avançées en matière pénale et surtout droits humains.En matiere de responsabilité c'est toujours le statu quo c'est souvent la real politik qui s'impose.En plus si vous dites que le principe de reciprocité n'a pas de fondement juridique je vous signale que vous vous placez sous l'angle du droit interne qui lui est un veritable droit contrairement au droit international qui tolère les contre-mesures qui sont l'exemple le plus frappant de la reciprocité.Pour moi, le droit international est un droit essentiellement politique et ce pour des raisons pratiques et le jour ou il évoluera vers le droit classique c'est que le monde ne repondrait plus que d'une seule voix.Maintenant je reconnais que le diolof c nul à bien des égards mais j'ai l'intime conviction qu'en France c pas trés different et je ne suis pas attiré par le discours selon lequel le droit international explique l'action des juges français dans cette affaire.Si vous meme avez fait du droit international je pense que vous avez entendu parler des art 14 et 15 du code civil français et pour ma part la veritable raison est là.Arretons de se poser comme les suppleants des occidentaux nous valons plus que ça.Moi je refuse de croire que c'est aux autres de decider pour nous.Le drame du Joola c'est avant tout senegalais rendons la justice nous meme faisons en sorte que le pouvoir en place reponde de ses actes.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State