Référence multimedia du sénégal
.
Google

AFFAIRE DES HOMOSEXUELS: L’Imam Daouda Gueye de Golfe fond en larmes durant son sermon

Article Lu 1947 fois

Les fidèles musulmans qui ont prié ce Vendredi à la mosquée de Golfe à Mbour ont été frappés par le sermon de l’Imam Daouda Gueye qui s’insurgeait contre la dépravation des mœurs avec ces histoires d’homosexualité. L’Imam n’a pas pu s’empêcher de fondre en larmes dans son discours.



"Notre religion interdit à tout homme de se comporter comme une femme tout comme elle interdit à une femme d’avoir des comportements d’homme. Dans la société musulmane, un homosexuel doit être mis à l’écart. Quand il meurt, on ne prie pas pour lui et il n’est pas enterré dans un cimetière musulman. Le prophète Mohammed PSL avait déclaré que l’homosexualité entraînerait des maladies incurables. C’est ce à quoi nous assistons aujourd’hui avec des maladies comme le SIDA » nous a déclaré l’Imam Daouda Gueye revenant sur son intervention.

Pour l’Imam de Golfe, aussi bien l’Etat que les guides religieux doivent briser le silence et s’attaquer à ce fléau « Ce n’est pas normal que l’Etat et surtout les guides religieux ne réagissent pas. Si les deux Khalifes généraux des Tidianes et des Mourides avaient réagi en faisant une déclaration, l’Etat aurait ordonné des sanctions contre ces gens-là » a ajouté l’Imam qui dit être en phase avec les marcheurs de Dakar.

On ne devait pas les empêcher de manifester leur colère. On permet aux médecins, aux enseignants de marcher. On ne doit pas refuser ce droit aux Oulémas qui s’insurgent contre quelque chose de néfaste pour notre société de le faire », peste-t-il. Très en verve, l’Imam est convaincu que dans notre pays, « la vérité religieuse est sacrifiée à l’autel d’intérêts matérialistes ». L’Imam de Golfe appelle les musulmans au respect des préceptes de l’Islam et aux pères de famille d’inculquer une bonne éducation à leur progéniture.
« Tout musulman doit s’assurer que ses enfants s’acquittent de leurs prières quotidiennes. C’est un devoir. Certains comportements découlent d’un manque d’éducation. Il y a deux ans de cela, on m’a informé qu’au quartier Teffess il y avait des films pornographiques qu’on passait la nuit dans certaines maisons. C’est moi qui me suis battu pour que cela cesse » a-t-il conclu.

Source: le Matin

Article Lu 1947 fois

Lundi 18 Février 2008





1.Posté par maty le 18/02/2008 06:09
yallah nala faye imam niang. tout a fait daccord avec toi sou fekonne ni tarikhas yi waxoone nane legui nga guiss affaire bi safara wou mais comme que daal daal kene waxoul je crois ke fene ladoul moudj affaire.

2.Posté par manotis le 18/02/2008 23:21
Quel taré cet immam...Suoer ignorant,en plus

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State