Référence multimedia du sénégal
.
Google

AFFAIRE D'HERITAGE SUR UN IMMEUBLE: LE PARQUET TACLE LE DOYEN DES JUGES

Article Lu 11005 fois

On croyait le dossier clos depuis que le Doyen des juges Sémou avait sorti de sa réserve pour jurer avoir dit le droit dans la vente d’un immeuble, objet d’un héritage. Mais, voilà que le Parquet de la Chambre d’accusation prend le contre-pied du Doyen des juges. Et le dossier de se relancer avec ses connexions d’avocats et de notaires qui ont posé des actes peu orthodoxes.



AFFAIRE D'HERITAGE SUR UN IMMEUBLE: LE PARQUET TACLE LE DOYEN DES JUGES
L’affaire de l’héritage dans laquelle le nom du Doyen des juges, Mahawa Sémou, avait cité pour avoir vendu la maison à un mort, est loin de connaître son épilogue. Malgré la décision de justice qui a été rendue au détriment des héritiers, le dossier a été appelé, hier, en audience à la Chambre d’accusation, après que les héritiers spoliés ont saisi cette juridiction en appel. En effet, selon des sources judiciaires, le parquet général de la Chambre d’accusation a pris fait et cause pour les plaignants, infirmant du coup la décision alors rendue par Mahawa Sémou Diouf, alors Président du Tribunal départemental hors classe de Dakar. Par cette position du parquet, c’est le doyen des juges qui s’enfonce dans cette affaire qui avait poussé la Chancellerie à ouvrir une enquête. Cela, en dépit de la sortie de M. Diouf, réputé du reste intègre, dans les colonnes du journal le Quotidien pour crier son innocence.

C’est dans ce même journal que l’affaire a été évoquée. Laquelle affaire est partie d’un différend qui opposait les héritiers d'Abdoulaye Thiam et Amadou Gaye, co-propriétaire d’un immeuble situé au Plateau à Abdoulaye Mbow et Mamadou Oulèye Diallo. C’est ce dernier, alors locataire qui tente de s’approprier l’immeuble. Il a profité du décès de la dame Ngoye Thiam, qui lui a loué l’immeuble pour usage commercial, pour déposséder ses héritiers, avec l’aide de M. Abdoulaye Mbow, qui s’est présenté comme héritier légitime de Amadou Guèye, qui serait son oncle. «Ainsi, alors que Ngoye Thiam est décédée en 1995, elle se retrouve, par on ne sait quelle magie, en train de participer, par jugement n°0644 du Tribunal départemental de Dakar du 28 mars 1996, à la liquidation des parts de son cousin Amadou Guèye, dans l’immeuble enregistré sous le Titre foncier 4288/Dk», relatait le journal. Le dossier atterrit alors sur la table du juge Mahawa Sémou Diouf alors qu’il occupait le poste de Président du Tribunal départemental de Dakar. Le 12 août 2008, il déboute les héritiers de Ngoye et Ndack de leur requête pour rétroaction de l’ordonnance au motif que leur parente, décédée depuis 1995, ne pouvait participer à une vente qui a été faite un an plus tard. L’ordonnance de non-lieu alors délivrée par M. Diouf avait été jugée suspecte au point que le ministre de la Justice va saisir le Procureur de la République pour l’ouverture d’une enquête. Dans cette affaire, les avocats et les notaires ont été aussi accusés de complicité d’escroquerie. C’est à la suite d’une enquête de la Gendarmerie qu’il a été constaté que la notaire Bineta Thiam Diop et des avocats avaient posé des actes qui ne relevaient pas de l’orthodoxie. Ainsi, en attendant la décision de la Chambre d’accusation dans les prochains jours, ce dossier part pour connaître d’autres rebondissements.

Ndiaga Ndiaye
Source L'Observateur

Article Lu 11005 fois

Vendredi 21 Août 2009





1.Posté par baatoukeurgui le 21/08/2009 20:16
BAATOUKEURGUI est arrive a Montreal les personnes interesses pourront rentre en contact avec lui au 514 524 7273 hotel LE BRETON

2.Posté par Cheikh le 23/08/2009 04:18
lol

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State