Référence multimedia du sénégal
.
Google

AFFAIRE CASA SPORT-FSF La fédération se prononce samedi

Article Lu 1315 fois


Après le litige qui oppose la fédération sénégalaise de football aux clubs membres du cadre de concertation des présidents de clubs (Ccpc,) le Casa sport, vient de s’ajouter sur la liste des conflits. Pour des problèmes de disqualification par voix administrative. Le Casa sport demande la réparation du préjudice subi, sinon il menace de saisir la juridiction compétente.
La descente aux enfers continue pour le football national. Après la création d’un championnat parallèle des clubs membres du Ccpc. Le Casa sport se mêle à la danse. Et cette fois ci, c’est une histoire d’élimination qui vient susciter beaucoup de bruit du côté de la population de la capitale. Éliminés des compétitions par voix administrative, les dirigeants de ce club sont loin de digérer cette disqualification. Raison pour laquelle, les dirigeants et supporters sont descendus samedi dernier dans les rues de Ziguinchor pour montrer leur mécontentement vis-à-vis de la fédération. Selon les dirigeants du Casa sports, le club était qualifié et il doit se retrouver premier de la poule B. « Ce que la fédération vient de faire n’est rien d’autre que de l’injustice. Et si justice n’est pas faite dans les prochaines heures nous n’hésiterons pas à faire pire ». Déclare un membre de la direction technique sur les colonnes de l’observateur du lundi 16 juillet. Du côté de la fédération, la chanson du Casa sports semble être un disque raillé. Car d’après eux, le Casa ne fait plus partie des compétitions de cette saison. Selon une source basée à la fédération, le Casa sports avait été battu par le Jaraaf, et ce dernier par le Saloum et si le Jaraaf avait battu le Saloum, ce problème ne serait pas posé. « Malheureusement l’évocation est tombée sur le Saloum, ça aurait pu aboutir sur un autre club. Donc c’est le Saloum qui devient deuxième et qui prend la place du Casa sport ». Pour notre interlocuteur, l’évocation fait partie des règles. Comme eux, ils n’avaient pas tout les éléments «Ils sont descendus dans la rue, ils ont attaqué la fédération et accusé deux personnes, en pensant que c’est elles qui ont tout manigance. » Selon lui, tel n’est pas le cas, si la fédération a tranché, c’est en fonction du règlement. Et pour le moment, rien ne peut-être dit « Si le litige ne se règle pas d’ici jeudi, on entend jusqu’à notre plénière de samedi. « En tout cas, nous avons fait que faire suivre le règlement, des solutions peuvent être envisagé et il se peut que les gens en trouvent » conclut notre interlocuteur.

KHADIJATOU DIOP
Source: L'observateur

Article Lu 1315 fois

Mardi 17 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State