Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



AFFAIRE AIDARA SYLLA - Pour la réfection de sa villa au Point E : Wade casque 1 milliard

Abdoulaye Wade nourrit l’ambition de se doter d’une villa princière, à la dimension d’un ancien chef d’Etat. C’est la révélation de son porteur de mallettes, Alioune Aïdara Sylla lors de son face-à-face avec les enquêteurs de la Dic. L’ex-député libéral, placé sous mandat de dépôt hier soir, a avoué aux policiers que son mentor lui a remis 1 milliard de Francs Cfa pour la (seule) réfection de sa résidence du Point E.



AFFAIRE AIDARA SYLLA - Pour la réfection de sa villa au Point E : Wade casque 1 milliard
C’est une réfection pas comme les autres. Surtout quand il s’agit d’une villa, un des «grands chantiers» d’un ancien chef d’Etat sénégalais. Abdou­la­ye Wade a demandé à son porteur de chèques, Alioune Aïdara Sylla, de réserver 1 milliard de Francs Cfa pour la réfection de sa résidence sise au Point E. Cet aveu a été fait aux enquêteurs de la Division des investigations criminelles (Dic) par l’ancien député libéral lui-même. Le procès-verbal de l’enquête révèle que les travaux de réfection de la villa devraient être as­surés par la société Eiffage-Sénégal. Réalité ou simple faux justificatif ? L’enquête suit son cours. A cet ins­tant, M. Sylla a ainsi voulu édifier les enquêteurs sur la destination de deux chèques d’un montant global de 3 milliards de Francs Cfa qu’il détenait par devers lui, au moment de son interpellation à l’aéroport Léopold Sédar Senghor.
Il faut relever que la maison de Abdoulaye Wade sise au Point E est en chantier depuis plusieurs mois. Malgré tout, elle fait encore office de demeure pour Karim Wade alors que l’on parle de travaux d’agrandissement, de modifications supplémentaires. Pour combien de temps ? On l’ignore encore. En tous cas, aussitôt après sa passation de services avec son successeur Macky Sall, Abdou­la­ye Wade a emménagé dans une villa sise à Fann-Résidence et appartenant à son inconditionnel, par ailleurs ancien ministre des Affaires étrangères, Madické Niang. Une installation de l’ancien chef d’Etat qui n’a pas manqué de susciter débat au Sénégal. Il y recevait les militants et y présidait les réunions du Comité directeur du Parti démocratique sénégalais (Pds) jusqu’à ce qu’il entreprenne un voyage au Maroc et en France. Certains observateurs sont allés jusqu’à s’indigner d’un «défaut d’honneur» chez Karim Wade pour avoir été «incapable de loger son père dans ses appartements» au soir de la défaite électorale du 25 mars dernier.

biramefaye@lequotidien.sn

Mardi 8 Janvier 2013



Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés