Référence multimedia du sénégal
.
Google

ADULTÉRE A DIALACOTO Un jeune ouvrier engrosse la femme d’un émigré

Article Lu 11892 fois


La localité de Tamba et ses environs semblent vivre au rythme des adultères. Et comme c’est généralement pendant l’été que la plupart des émigrés reviennent au pays, les retrouvailles avec certaines de leurs épouses risquent d’être houleuses. Ce sera certainement le cas de cet émigré du nom d’Abdoulaye Fofana cocufié par un ouvrier et qui depuis la France menace d’envoyer en prison son épouse enceinte de quatre mois et son amant. Le drame de l’émigration pourrait-on tenter de dire. Cette fois c’est dans la communauté rurale de Dialocoto qu’un cas d’adultère suivi de grossesse a été signalé. En effet dans cette communauté avaient convolé en justes noces il y’a quelques années le sieur Abdoulaye Fofana et une fille du nom de Mariama Dansokho. Un mariage célébré avec beaucoup de fastes avant que l’époux ne s’envole pour la France. Depuis le bonhomme n’avait plus fait signe de vie. Ses appels devenaient de plus en rares. Et selon son épouse, l’émigré devenu subitement mué avait même arrêté d’envoyer de l’argent. Une situation qui a fini par pousser la femme de l’émigré dans les bras d’un ouvrier du nom de Vieux Diarra. Et à force de roucouler avec son amant, l’épouse de l’émigré attrapa une grossesse qu’elle réussit tant bien que mal à dissimuler à ses voisins et à ses beaux-parents.
Cependant au bout de quatre mois de grossesse, les beaux-parents de Mariama qui, il faut le préciser n’habitent pas ensemble avec leur belle-fille sont surpris de rencontrer régulièrement cette dernière au poste de santé de la localité. En effet Mariama qui avait jusqu’ici réussi à dissimuler sa grossesse était régulièrement en proie à des maux de ventre accompagnés de vomissements. Pour tirer cette affaire au clair, les parents de l’émigré décidèrent d’ouvrir davantage les yeux tout en menant des investigations au terme desquelles ils ont finalement découvert que leur belle-fille est enceinte. Ce n’est pas tout car l’identité de l’auteur de la grossesse leur a été également révélée.

Alerté par ses parents, l’époux cocufié qui nous dit-on s’apprête à quitter la France , a appelé son épouse qui lui a confirmé qu’elle traîne une grossesse de quatre mois. Sur les raisons qui l’ont poussée à se donner à un ouvrier en lieu et place de son mari, Mariama a soutenu qu’elle a agi de la sorte face aux difficultés qu’elle ne cesse de rencontrer pour se nourrir. Et comme l’ouvrier malgré ses maigres revenus était prêt à décaisser pour satisfaire ses moindres désirs, elle a vite franchi le Rubicon. À Dialocoto où cette affaire continue de défrayer la chronique, tout le monde guette l’arrivée de l’ émigré. De chaudes retrouvailles en perspective.

Source: l'observateur

Article Lu 11892 fois

Lundi 16 Juin 2008





1.Posté par adou le 17/06/2008 11:29
c'est de ta faute boy on ne laisse pas une femme comme ça ya ko tamal lou nekh dème bayko kane mo ko koye dèfal ? khana mou outi ko

2.Posté par gilles le 17/06/2008 14:28
ca me fait peur quand je vois tout ces femmes engrossee a l'absence de leur mari
la faute est a leur mari car c'est sur qu'ils ne peuvent pas jure que depuis qu'il ont quittes leur femme ils n'ont pas touche une autre a l'etranger
s'ils pouver tomber en etat de grossesse combien de gosse auraient ils ?

3.Posté par Malang cissao le 20/01/2009 21:37
je suis de Dialacoto,
j'étais quand même supris de voir sur Internet une telle affaire concernant mon village dans le quel je vis, j'ai demandé autour de moi qui étaient ces gens en vain. un cas similaire que je connais existe mais les noms et prénom s anoncés dans ce passage ne concorde pas.
vérifier d'avantage les sources d'informations sinon je pourrais vous en informer franchement.
actuellement l'actualité à dialacoto est certainement les investitures pour lesq élections rurales. les lidaers politiques devant confectionner les listes savent qu'ils sont contester par les jeunes ou les intélectuels pour leur incapacité de gérer une collectivité locale ( plus de 20 ans de gestion sans résultat positif); alors ils se méfient de leur investir, ils préfèrent investir des gens qui leur soutiendraient au moment du choix du PCR. alors à Quant le délevoppement?
j'ai beaucoup à dire en tant que agent de développement, je veux savoir comment se fait le traitement des informations.
merci de contatcter prochainement./

4.Posté par diakhite ansoumane le 29/01/2009 11:48
je ne suis pas étoner de lire ces chose sur le nette car c'est dialacoto


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State