Référence multimedia du sénégal
.
Google

ACQUITTEE APRES TROIS ANS DE DETENTION PROVISOIRE POUR INFANTICIDE: Fama Gaye vilipende un marabout Mbacké-Mbacké comme étant l'auteur de sa grossesse

Article Lu 12580 fois

Fini les poursuites contre Mame Fama Gaye, née le 24 Mai 1980 à Louga. Cette dernière, accusée d'avoir donné la mort à son nouveau-né et placée sous mandat de dépôt le 11 Juillet 2OO5, c'est-à-dire 6 jours après avoir mis au monde son enfant, a été acquittée par la Cour d'assises de Saint-louis qui a estimé que l'enfant n'était pas vivant à sa naissance.



Trois (3) longues années passées en prison pour rien. C'est le triste sort que la vie a réservé à la jeune Mame Fama Gaye. Elle a été la risée de tous à Keur Serigne Louga, son quartier de résidence, le 05 juillet 2005 quand les forces de l'ordre sont venues l'appréhender pour l'interroger sur sa grossesse qui a disparu subitement. Une information que les policiers de Louga ont glanée auprès d'un individu qui a requis l'anonymat après leur avoir vendu la mèche. Chopée par les policiers, Fama Gaye qui a été interrogée au poste de police a nié avoir mis au monde un enfant. Alors qu'elle était priée de regagner le domicile de ses parents, elle sera trahie par la tache de sang qui se trouvait sur la chaise ou elle était assise pour répondre aux questions des enquêteurs. Un constat qui a intrigué les policiers qui l'achemineront auprès du médecin gynécologue de l'hôpital Régional de Louga et celui-ci de conclure à un accouchement très récent d'un fœtus mature. La jeune maman se résigne et fait des aveux circonstanciés. Elle déclare avoir accouché au cours de la nuit précédente d'un mort-né dont elle avait caché le corps dans un magasin situé dans leur concession familiale. Les policiers ont procédé à la fouille des lieux indiqués, ont retrouvé le corps sans vie du nouveau-né dans un sac plastique en sisal. Et de constater que le visage de l'enfant mort était fortement enserré par un morceau d'étoffe au niveau des parties respiratoires et le cordon ombilical n'était pas coupé. Les policiers fouineurs n'ont pas manqué également de relever deux empreintes de doigts sur le cou de l'enfant de part et d'autre de la pomme d'Adam. Interrogée sur ces constatations faites sur le corps de son enfant, Mame Fama dira d'emblée que l'enfant n'était pas vivant à sa naissance et d'expliquer qu'au cours de l'accouchement, l'enfant a tardé à sortir et, comme elle était sans assistance, elle l'a saisi par le cou pour l'extirper. Des déclarations prises par des pincettes par le Ministère public qui, dans ses réquisitions écrites, a affirmé que ces marques sont la preuve que Mame Fama Gaye a étranglé son enfant. Elle sera inculpée pour homicide volontaire sur la personne de son nouveau-né puis renvoyée devant la cour d'assises de Saint-louis.

Une révélation de taille a été faite par l'accusée au cours de l'interrogatoire d'audience. Selon Mame Fama Gaye, l'auteur de sa grossesse n'est personne d'autre que le marabout M. T. Mbacké. Mais, selon elle, celui-ci a refusé la paternité de son enfant avant de quitter la capitale du Ndiambour. Cette fuite de responsabilité du marabout a été dénoncée par l'avocat général qui a souligné que M.T. Mbacké s'est débiné et, en agissant de la sorte, il a trahi l'accusée. Pour lui, le marabout a usé de son statut pour entretenir des rapports sexuels avec Mame Fama Gaye mais a oublié Dieu. Et, en sus de cette trahison, la maman de l'accusée a laissé sa fille à l'aventure. Pour lui, l'accusée est une victime de la société, mais cela ne saurait la dédouaner de son acte. Le Ministère public s'est dit convaincu que l'accusée a tué son enfant. Et pour le prouver, il est revenu sur la manière dont l'accusée a accouché et le fait qu'elle ait dissimulé son état. Une attitude qui prouve qu'elle voulait se débarrasser de l'enfant. N'empêche, il a mis les pédales douces pour souligner à la Cour que l'accusée mérite des circonstances atténuantes au vu de l'enquête de personnalité qui lui est favorable avant de requérir 5 ans de travaux forcés. Mes Ciré Bâ et Sadekh Nam, les conseils de l'accusée, ont plaidé l'acquittement. Selon eux, les éléments qui devaient permettre d'asseoir la culpabilité de leur cliente sont absents. D'ailleurs, Me Ciré Bâ a demandé la relaxe pure et simple de sa cliente compte tenu de l'omission des éléments scientifiques qui, en cas d'infanticide, permettent à la cour de rentrer en voie de condamnation. Ces éléments faisant défaut, même l'avocat général l'a regretté dans son réquisitoire, dira Me Ciré Bâ. Qui s'est offusqué de voir que dans les cas d'infanticide, seules les femmes paient alors que les hommes ne sont pas inquiétés. « 3 ans de privation de liberté, c'est suffisant pour une jeune fille qui a été abusée par un marabout », soutient Me Ciré Bâ. La cour d'assises a suivi la défense en acquittant Mame Fama Gaye.

Source: L'observateur

Article Lu 12580 fois

Vendredi 25 Juillet 2008





1.Posté par khorom le 25/07/2008 16:06
ces soit disant marabouts sont pire que les homos.
Occupons de ces problemes au lieu de s'acharner contre les homos.
marabout bi on v'a l'enterré à touba à sa mort?j'espere pas.

2.Posté par TEUSS le 25/07/2008 17:41
LII moy teuss nak thiéye alé yii djiguéne yii amléne sén bob alors il fau sortir avec celui ki pourra t'asssiter et defendre dan les bons moments et mauvais au lieu de courir dernier les hommes riches et aprés tout vous payer tjrs les peaux cassées yén amouléne diome dara thipiri

3.Posté par sarr le 25/07/2008 17:52
la justice du senegal est une justice corompue....je me demande si l'ecole francaise au senegal n'a formè que des coropus...meme s'il est marabout on doit l'entendre.... ayez pitiè de nous le peuple...les marabouts et les politiques peuvent faire ce qu'ils veulent ...la justice ferme les yeux....voilà une des raisons qui peut pousser les gens à se faire leur propre justice...

4.Posté par BOY US le 25/07/2008 18:03
Mbacke-Mbacke de my ass. Ses gens la ne sont que des faux devots; des lascards sans scrupules et sans ethiques sociales. Etre Marabout au Senegalau Senegal est un metier indigne. Ils faudrait les aneantir tous. Suivont les recommendations de Allah et de son envoye Muhammad. La jeunesse Senegalaise doit se reveiller. Les Marabouts sont pires que les Politiciens. Ils ont mis a genoux et malmene notre pays de cotes. A bas tous les Tarikhas.

5.Posté par bara mbacke le 25/07/2008 18:50
Man Bara de douma def lii. Thieuy soula Yalla diappee.

6.Posté par milk le 25/07/2008 20:05
Vous etes tous des bandits de grand chemin; vous les petits mbacké mbacké

7.Posté par wi le 25/07/2008 23:36
Bah tout court cé dé monstres

8.Posté par Mouballigh le 28/07/2008 14:54
GNOU BONN GNEUPA YEMM HOMOS BEEK KIY WOOTEWOO SERIGNE TE DOUKO YEUPP BAAKHOU GNOU , SANT MBACKE WALLA SY WALLA NENEEN TAKHOUL NITT BAAKH ; MBAAKH COMPORTEMENT LA WAAYE DOU ASKANE !

9.Posté par Mbacké Mbacké Tarikha takhawoul le 30/07/2008 15:15
Même les grand sont des bandit de grands chemins. Ils ne pensent kau affairou adouna. Serigne Touba ne serait pas content sil serait informer des comportement de ses petits fils ki utilisent son NOM pour faire des choses trés nuisibles.

Eske vous pensez ke Cheikh Ahmadou Bamba serait de tout coeur avec Cheikh Bétio Thione le danseur de l'ancienne génération des cheikh?

Sénégal dafa nékh, mais beusse di na niowe .........

10.Posté par BOY TOUBA le 07/08/2008 15:12
IL FAUT KON REGLE LE PROBLEME DE SES MBAKE MBAKE.POUR KI ILS SE PRENNENT.ILS SONT DS LES BARS, BOITES DE NUITS, ILS SONT AVEC LES PUTES ET ON NE DI RIEN.Cé DU NINPORTE KOI CE PAYS.ON EST PLU AU 15e SIECLE.TOU LE MDE EST EGALE.KESKE CELA VEU DIR MBACKE MBACKE DAGNO GUEUN KéNE
MERDE A LA FIN

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State