Référence multimedia du sénégal
.
Google

ACCUSES D’AVOIR « VOLE » LE SEXE D’UN JEUNE ELECTRICIEN Deux Gambiens sont lynchés par une foule en furie

Article Lu 1871 fois


Revoilà encore les rétrécisseurs de sexe dans la capitale sud du pays. Après les Guinéens Mamadou Korka Diallo et Ibou Badiane âgés tous respectivement de 25 ans et 23 ans qui ont été arrêtés la semaine dernière par les policiers du commissariat de Yamatogne pour avoir « volé » les sexes de trois jeunes garçons, deux gambiens ont, à leur tour, été appréhendés par les hommes du commissaire divisionnaire Matar Diop ce Samedi 24 novembre 07. Une arrestation survenue aux environs de 14 heures 30 mn après qu’ils ont passé un sale quart d’heure entre les mains d’une population furieuse de voir les charlatans envahir la ville de Ziguinchor.
Mamadou Diaïté 35 ans et Saténing Bâ 23 ans puisque c’est d’eux qu’il s’agit pour cette fois-ci ont rencontré le jeune Adama Diouf électricien né en 1984 à Niassya et domicilié au quartier de Boucotte. « J’étais entrain de regarder le match de Bolton- Manchester avec ma famille. À quelques minutes de la fin de la première mi-temps, mon grand frère m’appelle et me demande d’aller à la boutique pour lui acheter une bouteille de boisson. C’est au moment où je sortais de notre domicile que je me suis heurté aux nommés Mamadou Diaîté et Saténing Bâ qui ne parlaient que la langue de leur pays même si parfois ils s’essayaient à la langue Wolof. Après les salutations d’usage, ils m’ont bien serré la main droite. Aussitôt j’ai senti des frissons. Pris de peur et ayant en mémoire les dernières conversations avec mes copains sur les rétrécisseurs de sexe qui ont fini de s’installer dans la ville, j’ai vite fait de retirer ma main avant de la poser sur mon sexe. Et là j’ai senti qu’il avait disparu. C’est en ce moment que j’ai crié très fort puis mes parents, mon entourage et les commerçants du marché Saint-Maur, surpris, sont sortis», raconte le jeune Adama Diouf. Et de poursuivre « ils voulaient escalader les murs de la maison pour fuir. Mais ils ont été vite maîtrisés par mes parents qui leur réclameront mon sexe (sic !) qu’ils finiront de me rendre après quelques hésitations. » Malgré tout , face à la détermination des populations, les Gambiens « dévoreurs » de sexe passeront un sale quart d’heure avant que la police alertée n’intervienne pour les sauver d’une mort certaine. Devant une foule déchaînée qui ne cessait de réclamer la peau des deux individus allant même jusqu’à envahir la police, Mamadou Diaîté et Saténing Bâ ont été gardés dans une chambre à la police avant d’être envoyés à l’hôpital régional de Ziguinchor pour y subir les premiers soins. En effet, les deux individus ont eu de graves blessures au niveau de la tête, des genoux et des jambes. Retournés à la citadelle du silence, Mamadou Diaîté et Saténing Bâ qui étaient disent-ils, de passage à Ziguinchor, seront mis aujourd’hui à la disposition du procureur de la république pour la suite de l’enquête. Mais en attendant, ce sont les populations, partagées entre l’indignation et la désolation totale qui ne savent plus à quel saint se vouer. Et serrer la main de son prochain devient désormais dangereux à Ziguinchor.

Source: L'observateur

Article Lu 1871 fois

Lundi 26 Novembre 2007





1.Posté par Mamadou le 26/11/2007 20:48
Ce genre d'article ridiculise les africains aux yeux du monde.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State