Référence multimedia du sénégal
.
Google

ACCUSEES D'AVOIR VIOLE LA LOI EN FAISANT PASSER UN SPOT PUBLICITAIRE AVEC LE NOM D'UNE MARQUE DE CIGARETTE: La Rts et la 2stv dans le collimateur de l'ALTE

Article Lu 11306 fois

Un spot publicitaire du couturier séné­galais Sounfyo diffusé sur la Rts et la 2Stv met l'Association de lutte contre le tabagisme et la défense de l'environne­ment (Alte) dans tous ses états. Car pour ces chantres de la lutte contre le tabagisme, la diffusion de ce spot constitue une violation de la loi. Si du côté de la 2Stv, on veut se conformer aux normes réglementaires en rectifiant le spot, tel n'est pas le cas à la Rts.



ACCUSEES D'AVOIR VIOLE LA LOI EN FAISANT PASSER UN SPOT PUBLICITAIRE AVEC LE NOM D'UNE MARQUE DE CIGARETTE: La Rts et la 2stv dans le collimateur de l'ALTE
L'association de lutte contre le tabagisme et la défense de l'environnement (Alte) est très remontée contre les chaînes de télévision publique Rts et privée 2Stv, mais également le Conseil national de régulation de l'audiovisuel (Cnra). La raison de ce courroux, la «Rts et la 2Stv ont fait passer sur leur écran un spot pub­licitaire de Sounfyo Moda dans lequel le nom d'une très grande marque de cigarette a été cité», se désole le Secrétaire général de cette association, Alpha Diallo, qui souligne que la Rts a diffusé ledit spot le 3 décembre à 21h46 et avant-hier à 21h15 alors que la 2Stv l'a pro­jeté le 1er décembre dernier,



Mamadou Baal : «Est-ce de la publicité, le fait de citer quelqu'un ?»



Selon le Secrétaire général d'«Alte», le pas­sage de cette publicité est une violation fla­grante des dispositions réglementaires, notam­ment la loi N 81-58 du 09 novembre 1981 por­tant interdiction de la publicité en faveur du tabac et de son usage dans certains lieux publics. Dans son article 09, ladite loi stipule : «Les producteurs, fabricants et commerçants de tabac ou de produits de tabac ne doivent pas donner leur patronage à des manifesta­tions culturelles ou sportives ; les organisa­teurs de telles manifestations ne doivent pas accepter ce patronage. II est interdit de faire apparaître sous quelque forme que ce soit, à l'occasion ou au cours d'une manifestation cul­turelle ou sportive, le nom, la marque ou l'em­blème publicitaire d'un produit du tabac ou le nom d'un producteur, fabricant ou commerçant de tabac ou de produits de tabac».

Dans le même ordre d'idées, Alpha Diallo indique que la loi 81-58 qui a été modifiée le 08 février 1985 revient à la charge en son arti­cle 03 pour préciser : «La propagande ou la publicité à la télévision en faveur d'un objet ou produit autre que le tabac ne doit pas, soit par son vocabulaire ou son graphisme, soit par son mode de présentation ou tout autre procédé, constituer une propagande ou publicité indi­recte ou clandestine en faveur du tabac ou dés produits dérivés du tabac».



A la 2Stv, on rectifie le spot publicitaire



Toutes choses qui font que le Secrétaire général d'«Alte» Alpha Diallo hausse le ton : «Nous n'allons plus laisser faire, car nul n'est censé ignoré la loi. Qu'ils (Ndlr : les respons­ables de la Rts et de la 2Stv) se le tiennent pour dit». S'agissant du Conseil national de régulation de l'audiovisuel (Cnra), M. Diallo s'indigne : «Le Cnra doit jouer son rôle de régulation en veillant pour que la loi ne soit pas violée. Mais, avec cette publicité qui passe, elle a laissé faire».

Joint au téléphone le directeur de la Télévision nationale Mamadou Baal, précise que «le spot en question vient de l'extérieur et que c'est le service commercial qui n'a pas fait, attention». Avant de s'interroger sur le carac­tère publicitaire du spot : «Est-ce qu'on peut assimiler à de la publicité le fait de citer quelqu'un ?» Toutefois, il se désole de la démarche de l'Association de lutte contre le tabagisme et la défense de l'environnement (Alte) : «l'idéal serait qu'il se rapproche de la Rts et que le service commercial fasse les coupures nécessaires». A la question de savoir si oui ou non le spot va être retiré du petit écran, il répond par la négative.

Par contre, du côté de la 2Stv, le régisseur général Moustapha Diop indique que «ce ne sont pas des images de publicité de la marque de cigarette incriminée et qu'à leur niveau, ils n'y avaient pas fait attention». Toutes choses qui font qu'il précise que «le spot publicitaire sera rectifié et que les dispositions sont en train d'être prises».

Source: Walf Gran Place

Article Lu 11306 fois

Vendredi 7 Décembre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State