Référence multimedia du sénégal
.
Google

ACCUSE DE RETRECIR DES SEXES: Le marchand livré à la vindicte populaire

Article Lu 13989 fois

Malick Guèye Thioune, marchand ambulant, était parti chercher des plantes médicinales pour sa soeur souffrante au quartier Santhiaba de Rufisque. Ainsi, il en profite pour faire un crochet chez un certain Pape Sy. Mais, sur place, Thioune croise dans les escaliers le nommé Amagor Dione, le salue et lui serre la main avant de demander après Pape. Mais, en agissant ainsi, le marchand a failli y laisser sa vie.



La police de Rufisquc a déféré lundi dernier au parquet de la ville Amagor Dione et son ami Abdoulaye Coulibaly pour vio­lences et voies de fait sur la person­ne du sieur Malick Guèye Thioune, marchand ambulant. Les mis en cause ont d'abord accusé la victime de rétrécisseur de sexe avant de le rouer de coups. Comme atteints d'une furie meurtrière, Dione et Coulibaly pousseront plus le bou­chon en livrant le pauvre à la vin­dicte populaire.

C’est dans la matinée du samedi 9 janvier dernier à 10 h que les faits ont eu lieu. Malick Guèye Thioune quitte leur domicile pour aller chercher des plantes médici­nales pour sa sœur souffrante. Sur ce, il emprunte la direction du quartier dénommé Santhiaba de Rufisque. Mais, arrivé à l'endroit dit Lamb gui, Thioune décide de faire un saut de puce chez un certain Pape Sy domicilié dans un immeu­ble à étages. Il prend les escaliers et tombe nez à nez sur un certain Amagor Dione assis sur un palier. En gentleman, il échange d'abord des civilités et autres «salamalecs» avec Dione, le salue en lui serrant la main et demande après Sy.

D'un geste vif, Amagor s'arra­che de son séant et entre dans une chambre pour chercher Sy. Pendant ce temps, Thioune reste devant la porte de la chambre et attend le bonhomme. Mais, que ne fut la grande stupéfaction du mar­chand ambulant, lorsqu'un certain Abdoulaye Coulibaly déboule de la chambre en question et l'empoi­gne de toutes ses forces avant de l'accuser d'avoir rétréci le sexe d'Amagor. « Il (A. Coulibaly) m'a dit que c'est son ami Amagor Dione, avec qui je parlais tout à l'heure, qui lui a indiqué que c'est moi qui lui ai volé son sexe en le rétrécissant», a laissé entendre Thioune dans sa plainte aux limiers de Rufisque. Le marchand ambulant reste ébahi devant de telles accusations, mais il tentera, tout de même, de raison­ner son accusateur. Qui, tel un chaud lapin surexcité, s'égosille davantage, prend encore au collet Thioune et se met à le secouer vio­lemment.

L’insulte à la bouche, Amagor se met à rouer de coups de poing son vis-à-vis. Celui-ci se rebiffe et engage la bagarre. Mais, étant en mauvaise posture, Dione, rusé comme pas deux, alerte la foule par des cris d'orfraie et accuse son antagoniste «de rétrécisseur de sexe.» Sans chercher à comprendre, les populations débarquent et rivalisent de violences et d'exac­tions contre Thioune. Celui-ci lâche son protagoniste et tente de s'expliquer. Mais, face à la furie de la foule, il se débat et prend la fuite. Après quelques minutes de course poursuite, les gens le rattrapent et se mettent encore à le tabasser. Sur ces entrefaites, une vielle personne du quartier s'interpose et parvient à tirer le pauvre des griffes de ses assaillants, avant de l'enfermer dans une maison environnante et appeler les limiers de la localité. «J'ai été accusé par le nommé Amagor Dione de rétrécisseur de sexe et battu par son ami Abdoulaye Coulibaly. Ils m'ont, en outre, livré à la vindicte populaire», accuse le plaignant.

De son coté, Amagor Dione reconnaît sans fioritures les faits, mais précise cependant que le plai­gnant lui a bien rétréci le sexe suite à une poignée de mains. «Après m'avoir salué en me serrant la main et demander après le nommé Pape Sy, alors que j’étais resté assis dans les escaliers, j’ai aussitôt senti mon sexe se rétrécir», note Dione qui, pris de panique, ajoute-t-il, est rentré vite dans leur chambre avant de s'en ouvrir à son ami Abdoulaye Coulibaly, qui s'est alors acharné sur Thioune avant de le livrer à la furie des jeunes du quartier.

Toutefois, Dione rassurera l'enquêteur être bien en possession de son verge, cependant il justifie sa panique par la forte psychose du phénomène de rétrécissement de sexe qui s'est empare depuis quel­ques jours dans leur localité. «Je ne saurais identifier les autres agres­seurs du plaignant cependant, mon ami Abdoulaye Coulibaly en fait partie», révèle Amagor. Coulibaly confirmera sur toute la ligne la déposition d'Amagor, son ami.

Ils ont été tous déférés lundi dernier au parquet pour violences et voies de fait contre Malick Guèye Thioune.

Vieux Père NDIAYE
Source Walf Grand Place

Article Lu 13989 fois

Samedi 16 Janvier 2010





1.Posté par madj le 16/01/2010 20:53
Et on se dit musulman, croyant ! que de purs mécréants OUI! les sénégalais, pataugent dans l'indifference ,l'insouciance ;On ignore les régles les plus élémentaires de vie en société;plus de tolérence dans ce pays, les plus mécréants sont les premiers à égrener leur chapelet , peuplant les mosquées chaque vendredi à la recherche sans doute de clémence à leur multiples péchés quotidiens( dieuw, saga, khassaté, jalousie...).Ceux qu'on appelle " yéfeur" genre les blancs, ce sont ceux là qui iront au paradis car ils sont tolérants, sociables, civilisés, discrets et surtout trés "maanou". Les sénégalais sont hagards entre la croyance aux insolents serignes et des pratiques culturelles digne d'un film de science fiction, critiquant franc-maçon, catholique, athée alors qu'on est pire que ces gens parcequ'on manque de valeur sociale. On traite son voisin de "deum", de voleur de sexe! le sexe, on tient trop à cet organe qui incite à la débauche ; ça baise partout au sénégal; on ne sait plus qui est marié et qui est célibataire ; On ne respecte pas les lois et les régles qui permettent à une république d'exister. On jette les ordures partout, on surcharge nos voitures, on corrompe le policiers au prix d'un chawarma ,même si on assure pas son véhicule; on souhaite le mal à son prochain car il a beaucoup plus de réussite que moi. Dans un pays où tout le monde est à la fois prédateur et victime, le désordre devient maitre des lieux.On est aveuglé par la course effrénée vers la subsistance.Les charognards(les serignes) qui sont soit disant au service de l'islam sont les plus hagards.Il est temps de se ressaisir dans ce pays pour retrouver un peu de dignité.

2.Posté par aaa le 16/01/2010 21:26
et tu sais quoi madj c'est parce qu'on applique pas du tout notre religion .Car tous ces comportements comme tu l'as dit sont a l'oppose des valuers musulmanes .Il est interdit de jeter des ordures dans les rues quand on est musulman .On doit prevenir quelqu'un avant de lui rendre visite quand on est musulman .On ne doit pas s'occuper de la vie d'autrui quand on est musulman .On ne doit pas accuser quelqu'un sans preuves quand on est musulmans ... ( tout ce qu'on dit yafou toubab est dans notre religion )Nos mosquees sont peuplees de nafeqes pour la plupart .On est plutot un peuple bizarre meme si on ne l'admet pas .On vit dificilemet avec le senegalais ( khanaa di mougne rek )

3.Posté par barou le 17/01/2010 01:45
sexe, bouffe et et "voyez moi".............que Dieu sauve le Sénégal..........

4.Posté par mbaye le 17/01/2010 22:36
theye senegal! nous devenons la honte de l'afrique,nous sommes les chanpions de donneurs de leçon,avec ces ma rabouts- demagogeue qui passent leur temps a fair des conferences ,EN REMECIENT un ministre,une delegation envoyer par par le gouvernement. SANS SE SOUCIER des maux dont souffre la popilation,telle que la pèdophilie pratiquer sur des enfants;moi je suis musulment pratiquant vivant en france depuis 40ans; jaimerais rentrè au pays definitiement. jai mèmeepousè un 2EM femme .quelle m'excuse ellasse je re tourne plu au senegal,je regardais une emission sur canal infon news ile parlaient une envouter par le marabouts de son pere,qui la marièe de fofrce avec l'acord de son propre perte,ce marabouts en personne A tellement abusèe de la fille jousqu a affecter ces parties intimes.OU LES MARABOUT SONt COMPLISSES ou ils lavent leur linges sales dans leur dans elur propre maisos.LE CORENT que dieu nous a leguès on profite pour fair du mal avec

Nouveau commentaire :
Twitter

Insolites





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State