Référence multimedia du sénégal
.
Google

ACCUSE DE COUPS ET BLESSURES SUR SA FEMME POUR DEFENDRE SA BONNE : Le mari risque la prison

Article Lu 11689 fois

Un mari un peu particulier devait répondre mardi dernier au tribunal correctionnel de coups et blessures sur sa propre femme. Lors d'une bagarre qui a opposé celle-ci à la bonne, il s'est permis de prendre part pour cette dernière. Selon sa femme qui a porté plainte contre lui, son époux serait l'amant de la bonne. Après avoir entendu la version de la plaignante, avec l'absence du prévenu, madame le juge a mis l'affaire en délibéré sur la demande de la victime qui voudrait se constituer partie civile.



Le nommé Modou Touré dit Bayan, artiste-photographe, pourrait se retrouver en prison dans les jours à venir si toutefois le tribunal le reconnaissait coupable des faits qui lui sont reprochés. Sa femme qui a porté plainte, reproche à son mari de l'avoir battue "sauvagement". Ce qui lui a causé des blessures graves l'ayant rendu malade avec une incapacité de travail temporaire (Itt) de 21 jours, selon la plaignante, la dame Nd. Ng. D, devant la barre. D'après elle, son mari courtise "sa bonne" qui serait en fait sa petite amie. Ce qui lui donne tous les avantages dans la maison parce qu'elle avait commencé à rivaliser avec elle, dit la dame, en l'accusant d'avoir pris sa place.

D'ailleurs elle ne lui adressait plus la parole à la fin et l'insultait à chaque fois qu'elle passait. Le paroxysme de leur querelle a été atteint lors d'une dispute avec son mari, altercation à laquelle la bonne s'est mêlée. Provoquant une rude bagarre entre elles et l'époux n'a rien trouvé de mieux à faire que de se ranger derrière sa "maîtresse" pour la taper violemment, a-t-elle révélé. À la suite de cet incident, M.Touré l'a sommée de quitter la maison et de divorcer avec lui ne pouvant plus la garder comme épouse. Une souffrance et une déception que ne peut avaler l'épouse.

C'est pourquoi elle a porté l'affaire devant le tribunal jugeant que "cela serait trop facile". Se constituant partie civile, elle réclame au prévenu, absent à la barre, la somme de 500 000 F pour le préjudice causé en guise de réparation.

La procédure de divorce a été déjà introduite et suit tranquillement son cours, informe la victime. En soutenant au passage que le prévenu (son mari) lui doit encore la somme d'un million de nos francs. Si on l'en croit, son mari aurait quitté leur appartement pour aller habiter ailleurs avec la bonne afin de signer la rupture avec elle. Après avoir écouté sa version des faits, Madame le juge, en la personne de la présidente du tribunal, choisira de rendre son verdict le 24 juin courant. Ce faisant, elle voudrait entendre l'accusé qui est encore convoqué ainsi que les plaidoiries.

Source: Le Matin

Article Lu 11689 fois

Jeudi 12 Juin 2008





1.Posté par tapalapa le 12/06/2008 10:29
mettez au cachot le plus vite possible. ta femme est sacrée, tu ne devras jamais la mettre en desssous de quelqu'un. il faut toujours l'honoré et la défendre et régler les problèmes en dessous. ok

2.Posté par neeger@gmail.com le 12/06/2008 11:04

Il baise la bonne c'est sur.

3.Posté par od le 12/06/2008 11:42

4.Posté par questionnement le 12/06/2008 13:06
Certains hommes sont vraiment mauvais. Prendre la défense d'une bonne en battant sa femme et humiliant celle-ci devant une étrangère, de surcroît quelqu'une sous les ordres de sa femme. Heureusement que la vie est une roue qui tourne. Qui tue par le glaive périra par le glaive.

5.Posté par gaindè le 12/06/2008 15:01
il baise la bonne c tout sall baiseur tu n'as pa honte

6.Posté par WAROU le 15/06/2008 07:00
KHALAASS!!! GOOR GNI LOU NIO LENE WAKHALE REK NIOM LA.BAYI LENE BONNE DI OUTE BOY .DIAME LA PAIX AME.

7.Posté par meg et leslie le 04/12/2008 09:23
frenchment i baise la bonne c certain moi je di i fo lui coupé les couille

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State