Référence multimedia du sénégal
.
Google

ACCUSÉ D’ÊTRE DES Racketteurs: La brigade du service d’hygiène de Mbour épinglée par les commerçants

Article Lu 1993 fois

Depuis le début de cette semaine, des agents du service d’hygiène de Mbour sillonnent les rues à bord d’un véhicule pick-up gris à la recherche des boutiquiers, épiciers et propriétaires de bars-restaurants. Ceci, pour leur coller un motif avant de leur faire payer une amende ou, à défaut, les inviter à donner des dessous de table pour arrêter l’infraction. Certains commerçants établis à Saly ont payé des sommes allant de 12.000 à 18.000 Fcfa, pour ensuite se faire délivrer un reçu de 3.000 Fcfa.



«Dans quel pays sommes-nous?» C’est la question que se posent les commerçants de Niax-Niaxal après le passage des agents du service d’hygiène de Mbour. À bord de leur véhicule, ces agents ont visité plusieurs boutiques, épiceries et bars-restaurants pour effectuer un contrôle sur les denrées alimentaires. Presque tous les commerçants ont reçu leur visite et ont été obligés de payer des sommes allant de 12.000 à 18.000 Fcfa, pour défaut de certificat médical ou pour cause d’avarie. Des commerçants, dont l’un est boutiquier et l’autre épicier, se sont vus réclamer des sommes de 34.000 à 40.000 Fcfa pour fermer les yeux sur les infractions commises. J P Faye (épicier), Mamadou Bâ et Ibrahima Diallo (tous deux boutiquiers) ont payé respectivement 18.000Fcfa et 12.000 Fcfa pour se faire délivrer des reçus de 3.000 Fcfa d’amendes forfaitaires. D’autres commerçants ont également été victimes de cette situation et crient à la magouille de ces agents de l’administration qui se sucrent sur leur dos. Selon un commerçant établi dans le même quartier, «ces gens nous poussent à mettre la clé sous le paillasson ». Et de nous montrer sa maigre marchandise qui ne fait même pas 12.000 Fcfa de bénéfice après vente. Il poursuit : « ils nous incitent à faire comme les jeunes qui prennent les pirogues pour rallier l’Espagne au risque de leur vie ». Une dame s’est vue rabrouer par l’agent verbalisateur parce que, pour elle, l’infraction n’est pas proportionnelle à la somme très élevée qu’on lui réclame. Certains choisissent le bras de fer et n’acceptent pas de payer pour avoir découvert le subterfuge. Pour contraindre les commerçants à payer, ils saisissent les bouteilles de gaz ou les balances comme moyen de pression. Vu le contexte de morosité généralisée, de conjoncture économique difficile, le retour du choléra, les tas d’immondices qui pullulent à Mbour et à Saly, les commerçants trouvent que les urgences sont ailleurs. Ils appellent la brigade d’hygiène de Mbour à la sérénité, à l’éthique et au respect de l’orthodoxie dans les visites de contrôle et que le recouvrement se fasse dans les règles de l’art. Interpellé, le chef de service d’hygiène Mamadou Ndoye a indiqué que les gens sont habitués à les diaboliser et les incriminent s’ils appliquent la rigueur. Ajoutant que même si les faits sont avérés, la direction n’est pas impliquée. Mr Ndoye poursuit en précisant que les agents ont des carnets de reçus forfaitaires que le trésor leur remet pour verbaliser les contrevenants au prix de 3.000F. Et ces commerçants ont le loisir de venir au niveau de leur service pour faire des réclamations. Il conclut que le service d’hygiène n’a pas demandé à ses agents de prendre l’argent des autres.

Source: L'observateur

Article Lu 1993 fois

Vendredi 24 Octobre 2008





1.Posté par aliou le 24/10/2008 17:39
Tres l'observateur . Aujourdhui au moins vous faites du bon boulots. je felicite l'auteur de cet article. C'est de cette maniere qu'il faut combattre la corruption.
ces agents sont des voleurs qu'ils faut foutre en prison pour le reste de leur vie. il faut donner leur nom pour montrer a leur femmes, leurs maris, leur familles que l'argent que ces gens la rapporte a la maison est mal acquis . Que cet argent a ete acquis sur la base du Riba et que un jour ils payeront au plus fort.
Bravo aussi a ces commercants> je vous encourage a resister. Ces agents vereux, meme s'ils sont de l'admisnistration sont entrain de violer la loi en venant vous traiter de la sorte. Ils sont meme entrain de se comporter comme des voleurs. Ils faut donc les tariter pour ce qu'ils sont des voluers. Organiser vous et faites la resistance sans rien exclure. sachez que vous ne pouver pas compter sur leur hierarchie ou meme la justice ils sont tous de meche.
Je traduirais cet article en anglais et l'enverrai a toutes les organisation qui luttent contre la corruption a travers le monde.
Bonne chance et bon courage.

2.Posté par magnoukh le 24/10/2008 17:40
wa service d'hygiène de mbour se sont des grands bastardo.kou sarakhoul guoumba mbayi kok yalwaname!!!!!!!!

3.Posté par Jolofman le 24/10/2008 22:21
Thiéye Sénégal fane la dieum?

4.Posté par wore le 25/10/2008 08:03
le pays est ronge par la corruption ..... tout marche avec les dessous de table

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State