Référence multimedia du sénégal
.
Google

ACCUSÉ D’AVOIR TUÉ SON AMI À COUP DE HACHE À KOUPENTOUM Un cultivateur condamné à perpétuité par contumace

Article Lu 1571 fois


La cour d’appel de Kaolack a condamné hier Modou Mangane à la perpétuité par contumace. Il était accusé d’avoir asséné et tué par de violents coups de haches son ami Malick Thiam, en 1997 au village de Darou Khadim, dans la région de Tambacounda.
Jugé par défaut hier par la cour d’assises de Kaolack, le nommé Modou Mangane a écopé de la perpétuité. Le cultivateur, âgé de 31 ans, était poursuivi pour le chef d’inculpation de meurtre sur son ami, Malick Thiam. Les faits se sont déroulés le 16 avril 1997 au village de Darou Khadim, dans l’arrondissement de Koupentoum (région de Tambacounda). Selon les informations fournies par l’enquête de gendarmerie, une banale histoire de quinze mille (15.000) francs aurait provoqué la tragédie. Selon l’enquête préliminaire, le cultivateur Modou Mangane avait vendu un sac de voyage à crédit au nommé Malick Thiam pour la somme de 15.000 francs. Et au cours de ses tentatives de recouvrement, Modou Mangane se heurta au refus de son créancier qui lui laissa entendre que personne ne pouvait rien contre lui. Après s’être encore plaint en vain auprès de sa mère, le cultivateur, sous l’emprise de la colère, se rendra nuitamment au domicile où vivait Malick Thiam. L’ayant surpris en train de dormir dans la cour de la maison, Modou Mangane asséna violemment des coups de hache à son hôte sur la tête avant de prendre la fuite. Victime d’un grave traumatisme crânien, Malick Thiam rendra l’âme sur le coup. Alertés par les parents de la victime, les gendarmes de la brigade de Koupentoum se rendront sur les lieux pour constater le drame puis interpeller le nommé Modou Mangane qui, sans ambages, a déclaré être l’auteur du crime. Sur ces déclarations, il sera déféré au parquet et inculpé de meurtre puis renvoyé devant la cour d’assises de Kaolack. Bénéficiant d’une liberté provisoire depuis le 22 décembre 1997, l’accusé Modou Mangane aurait pris la poudre d’escampette sans jamais revenir. Il a finalement été condamné à perpétuité. Une peine qu’avait requis l’avocat général. Un mandat d’arrêt a été lancé contre lui depuis 1e mars 2005.

Source: L'observateur

Article Lu 1571 fois

Mercredi 9 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State