Référence multimedia du sénégal
.
Google

ACCUSÉ D’AVOIR SÉQUESTRÉ ET VIOLÉ UNE FILLETTE DE 9 ANS Alioune Badara Ndiaye «enfoncé» par le constat de «lésions récentes de l'hymen»

Article Lu 1623 fois


La dame A. T., demeurant à Kaolack avec son mari n'avait jamais pensé que sa fille M. M. S. F., âgée de 9 ans seulement, allait lui revenir de Thiès chez son oncle, où elle a passé les fêtes de Noël avec sa sœur, dans un si piteux état. Durant son séjour à Thiès, M. M. S. F. a été tout simplement violée par un certain Alioune Badara Ndiaye, âgé de 29 ans, voisin à son oncle. Des accusations que le mis en cause a catégoriquement rejetées. Malgré «les lumières» du certificat médical établi par un gynécologue. Et qui dans sa conclusion parle de «lésions hyménales récentes suite à des rapports sexuels». Déféré au parquet, il est actuellement à la Mac de Thiès où il médite sur son sort.
Le 23 décembre dernier M. M. S. F. et sa sœur A. F., accompagnées de leur père Abdoulaye, avaient quitté Kaolack pour venir à Thiès, chez leur oncle, pour y passer les vacances de Noël. Après une journée passée avec ses deux filles, le père retourne chez lui et laisse ses enfants entre les mains de son frère qui vit au quartier Hersent. Ainsi les enfants passent le reste des vacances à Thiès. Le 1er Janvier 2008, leur maman, A. T., descend dans la cité du rail pour les récupérer. Mais grande fut sa surprise quand la femme de son beau-frère lui dit qu'un nommé Alioune Badara Ndiaye a abusé de l'une de ses filles. Surprise et interloquée, elle prend ses enfants et retourne à Kaolack. Une fois sur place, elle se rend avec sa fille à l'hôpital El Hadji Ibrahima Niasse pour une consultation gynécologique. Sur place, le Dr Demba Nguirassy dresse un certificat médical et conclut que «M. M. S. F. a été effectivement violée». En effet, le certificat médical fait état de «lésions hyménales récentes dues à des rapports sexuels». C'est par la suite qu'elle a informé son mari. Ensemble, ils décident de saisir la justice. Ils retournent à Thiès et conduisent le mis en cause à la police. Dans une déposition faite au commissariat central de Thiès, A. T. révèle que sa belle-sœur lui a expliqué que «lorsque sa fille D. F. a demandé de l'argent à Alioune Badara Ndiaye, ce dernier lui aurait dit de le mettre en rapport avec quelqu'un, car l'argent se trouve dans sa chambre». Malheureusement, raconte la dame, qui retrace la version qui lui a été servie par Amy Ndiaye, M. M. S. F. s’est trouvée à la mauvaise place et au mauvais moment. C'est sur ces entrefaites, qu'Alioune Badara Ndiaye aurait abusé de la fille. «Il l'a entraînée dans sa chambre, au premier étage, et a tenté d'avoir des relations sexuelles avec elle», m'a expliqué Amy Ndiaye. Une version confirmée après par la victime. «Il m'a demandé de le suivre dans sa chambre pour me remettre l'argent. Une fois à l'intérieur, il a refermé la porte derrière lui, il y avait dans la chambre un matelas à même le sol, des livres et des habits pendus sur le mur. C'est par la suite qu'il m'a proposé de me soulever pour me faire voir le domicile de mon oncle. C'est en ce moment, précise la fille, qu’il a soulevé la robe « Wax » que je portais, enlevé mon slip avant de faire pénétrer son sexe dans le mien. C'est lorsqu'il a entendu des cris d'enfants qu'il a sursauté et m'a remis les 100F que je devais remettre à Daba. Mais, une fois à la maison, j'ai raconté tout ce que le garçon m'a fait». Des accusations qu'Alioune Badara Ndiaye a balayées d'un revers de la main. «Ce qu'elle a dit est totalement faux. Je suis sidéré par de telles accusations. Je ne peux rien dire puisque je ne l'ai pas touchée». Toutefois, il a reconnu l'avoir soulevée pour lui montrer tout simplement le domicile de son oncle, à travers la fenêtre de sa chambre qui donnait dans la rue.

Source: L'observateur

Article Lu 1623 fois

Jeudi 10 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State