Référence multimedia du sénégal
.
Google

ACCUSE D'AVOIR AGRESSE DES FEMMES A OUAKAM: Serigne Modou Bousso Dieng parle de problème entre deux chauffeurs

Article Lu 13631 fois

Le président du Collectif des jeunes chefs religieux du Sénégal n'en finit pas de voir son nom mêlé à des histoires de justice. Et cette fois encore, Serigne Modou Dieng, qui est accusé d'agression, risque de se retrouver devant un enquêteur. Pour la simple et bonne rai­son que les victimes parmi lesquelles une femme en état de grossesse avancée ne veulent pas en rester là. Les faits se sont déroulés hier aux environs de 20h à Ouakam.



ACCUSE D'AVOIR AGRESSE DES FEMMES A OUAKAM: Serigne Modou Bousso Dieng parle de problème entre deux chauffeurs
«Notre véhicule était garé au moment où Serigne Modou Dieng est arrivé avec son véhicule 4x4 nous inti­mant l'ordre de le déplacer. Nous lui avons signifié que cela allait être fait, mais que nous attendions notre chauffeur pour partir», explique Binetou Sow qui revient ainsi sur l'incident qui a opposé, hier soir, sa famille au marabout Serigne Modou Bousso Dieng. Et d'avouer que la voiture qui appartient à leur tante était stationnée sur la route, c'est-à-dire là où devait passer celle du marabout. A l'en croire, Serigne Modou Dieng, qui a perdu patience, les a abreuvés d'injures avant de les bousculer. «Il nous a agressé et blessé Mamy Cissé, Diatou Bâ qui est enceinte. Sans parler des insultes qu'il nous abreuvait. Alors que nous n'avons commis aucun mal», s'indigne notre interlocutrice. Précisant par la même occasion que le président du Collectif des jeunes chefs religieux du Sénégal était en compagnie de son chauffeur et de trois autres gorilles qui se seraient tous jetés sur elles.

Sur la question de savoir si elles vont ou pas porter plainte contre Serigne Modou Bousso Dieng, un des frères de Binetou, Pape Sow reste évasif. «Nous n'avons pas, pour le moment, décidé de déposer une plainte à la police. Nous y réfléchissons, mais ce n'est pas exclu», nous a-t-il dit au bout du fil.

Pour sa part, le marabout balaie d'un revers de main toutes ces accusations portées contre lui. Mieux, Serigne Modou Bousso Dieng dit n'être ni de prêt ni loin concerné par cet incident. « Je ne suis pas au cou­rant de cette histoire. Pour dire que ce n'est pas vrai. Je n'ai agressé ni blessé personne», a-t-il précisé d'emblée. Et de poursuivre : «Lorsque je suis sorti pour voir ce qui se passe, ils m'ont insulté et traité de tous les noms d'oi­seau. D'ailleurs, je suis aussitôt rentré dans ma maison pour éviter davantage de problèmes.» Pour prouver son innocence, Serigne Modou Bousso Dieng qui nous a rappelé quelques minutes plus tard, nous fait savoir qu'une délégation du quartier est venue lui présenter ses excuses pour l'avoir accusé à tort.

«Des contrevérités!», s'exclament les familles Sow et Bâ qui ne pensent en aucune manière demander par­don à celui qui, à les en croire, les a humiliés.

Oumy DIAKHATE
Source Walf Grand Place

Article Lu 13631 fois

Lundi 18 Janvier 2010





1.Posté par KANDAW le 18/01/2010 06:13
Dire dabord,"je ne suis pas au courant de cette histoire "ensuite" lorsque je suis sorti pour voir ce qui se passe ....."nous permet de dire qu'il y'a soit des "naares" soit des "soosses".Le "akhou deukendo" doit etre evite.

2.Posté par aby le 18/01/2010 08:57
quelle honte pour un soi disant religieux qui ne respecte meme pas les femmes .

3.Posté par DEUG le 18/01/2010 09:08
KANDAW , Tu comprends mal le français . C'est tout

4.Posté par Pan le 18/01/2010 10:13
Aucune surprise venant de ce truand...

5.Posté par Kou Rousse le 18/01/2010 10:19
"Le collectif des jeunes chefs religieux", l'association des chefs islamiques quadragénaires, le syndicat des chefs religieux quinquagénaires, l'équipe des guides religieux séniles...

6.Posté par seydina le 18/01/2010 11:18
Ce soit disant marabout fait trop le malin. il est tout le temps impliqué dans des histoires. N'est ce pas lui qui vendait des passeports diplomatiques par l'entremise de Landing. A vrai dire ces truands qui se réclament de marabouts nous emmerdent

7.Posté par Comprendre le 18/01/2010 11:18
Trop vu
Trop parler
Nuit

8.Posté par JAYA le 18/01/2010 12:32
ce faux marabout n'a pas raison s'il n'était pas impliqué ces femmes ne l'auraient jamais insulté. Un mara ne doit pas se meler à ces histoires. Lever la main sur une femme d'autrui est interdit par la réligion, il doit connaitre au moins cela

9.Posté par lom le 18/01/2010 12:34
pk vs vs acharné sur lé marabout.
ns vs ni moi etions temoins, donc c po a ns d doné tor a ki k c soi!!!!!!!!!!!! ils non ka porté plainte é laisser la justice fére son boulot!

10.Posté par KANDAW le 18/01/2010 22:34
deug,kandaw comprends mal mais toi tu ne comprends pas du tout le francais car nous avons voulu dire que soit ce marabout ne dit pas la verite soit le journaliste a invente tout simplement .SALAM

11.Posté par deugueye moudié le 20/01/2010 21:19
c'est un fieffé menteur serigne modou. qui fait honte à la famille de serigne massamba

12.Posté par nogaye le 27/01/2010 10:06
domage pour un soidisant marabout!!!

13.Posté par ndarapagne le 04/05/2010 13:53
dafaye fene c-est qui est desendu de son auto et qui apoliféré des insultes parce la voitures de ses dames lui barré lr chemin lui et sa hordes de talibés ce qui constitué un crime de lesse marabout

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State