Référence multimedia du sénégal
.
Google

ACCUSATIONS CONTRE PAPE SAMBA SUR L'AGRESSION DE TALLA SYLLA: Le juge prolonge le suspense jusqu’au 13 octobre prochain

Article Lu 1652 fois

Le procès en diffamation qui oppose Moussa Tine de l’Alliance Jëf-Jël à Pape Samba Mboup chef de cabinet du Président Wade a été renvoyé au 13 octobre prochain, après les vacances judiciaires. Raison invoquée : l’absence de l’avocat général qui suivait le dossier.



ACCUSATIONS CONTRE PAPE SAMBA SUR L'AGRESSION DE TALLA SYLLA: Le juge prolonge le suspense jusqu’au 13 octobre prochain
Le représentant du ministère public a ainsi demandé le renvoi du fait au motif qu’il ne s’est pas bien imprégné du dossier dont il a hérité. Son collègue titulaire étant mobilisé dans les Assises de Saint-Louis. Pape Samba Mboup n’était pas non plus présent. Son absence serait due au fait qu’il est en mission avec le Président Wade dont il est le chef de cabinet. L’ex-N°2 de l’Alliance Jëf Jël, Moussa Tine devait être jugé dans le fond ce lundi dans le cadre de ce que d’aucuns qualifient d’excroissances de l’affaire de l’agression de Talla Sylla, leader de Jëf-Jël. C’est suite à une plainte introduite chez le procureur en mai 2004 par le ministre-chef de cabinet du président de la République, Pape Samba Mboup pour diffamation que la justice s’était saisie de l’affaire.

Les faits ont lieu au lendemain de l’agression de Talla Sylla. Le numéro deux d’alors de l’Alliance Jêf-Jël avait trouvé suspecte, la présence de Pape Samba Mboup, ministre-chef de cabinet du président de la République, à l’hôpital Principal de Dakar où Talla Sylla avait été évacué. Pape Samba Mboup avait ainsi saisi le Procureur de la République d’une plainte en diffamation contre Moussa Tine.

Cette affaire est soulevée au moment où celle qui est à l’origine, à savoir l’agression de Talla Sylla est toujours impunie, peste-t-on dans les rangs de l’Alliance Jëf-Jël. Qui soutiennent que les gendarmes ont bouclé depuis belle lurette leur enquête et retenu des indices concordants contre de proches de l’entourage présidentiel.

Les membres de la direction du Jëf-Jël avaient d’ailleurs tenu un point de presse, le 6 octobre 2007, jour du troisième anniversaire de l’agression de Talla Sylla pour dénoncer l’immobilisme qui caractérise le traitement de ce dossier. Le leader de l’Alliance Jël-Jël Talla Sylla avait accusé le président Wade d’être derrière ce qu’il a qualifié de tentative de meurtre contre sa personne.

Source: Nettali

Article Lu 1652 fois

Lundi 28 Juillet 2008





1.Posté par Pipo le 28/07/2008 15:34
Je me demande vraiment dans quel pays sommes nous ? c'est ce putain de pédophile (Pape Samba Mboup) qui ose traduire certains patriotes en justice. franchement le ridicule ne tue plus. Mais ça tombe bien les juges n'ont pas besoin de regarder le dossier la seule chose que je les conseille c'est de visionner les images de Chicago et ils verront ce que ces vampires sont capables de dire et faire.

2.Posté par adiouma le 29/07/2008 02:35
REX LE PéDO ON AURA TA PEAU SALOP

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State