Référence multimedia du sénégal
.
Google

ACCUSANT SON VOISIN D'ENTRETENIR DES RELATIONS ADULTERINES AVEC SON EPOUSE Le cultivateur lui tend un piège puis le tabasse

Article Lu 1973 fois


Une rocambolesque histoire d'adultère s'est déroulée dans l'arrondissement de Koussanar. Accusant son voisin et marchand de bétails Ifra Sow (26 ans) d'entretenir des relations sexuelles avec son épouse, le cultivateur Abdou Ndao (32 ans environ) s'en est pris à ce dernier en le rossant de coups de bâtons pendant l’altercation. Ce qui lui a occasionné de graves blessures. Muni d'un certificat médical attestant une incapacité temporaire de travail (Itt) de 7 jours, Ifra a déposé une plainte chez les pandores.
Au moment où une grande partie de la communauté musulmane célébrait il y’a quelques jours , la fête de l'Aïd el Kébir communément appelée Tabaski dans la joie et dans l’allégresse , la localité de Koussanar, enregistrait une rocambolesque affaire d'adultère dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22 décembre. Selon des sources proches des protagonistes, le cultivateur Abdou Ndao a flanqué de violents coups de bâtons à son voisin et marchand de bétail Ifra Sow, qu'il accuse d’avoir entretenu des relations intimes avec sa femme, N.D (20 ans). Informé en effet du fait que le marchand de bétail rôdait autour de sa douce moitié , le cultivateur qui était dans tous ses états a tendu un piège à son voisin, juste derrière les rails aux environs de 00 heure pour lui « faire sa fête ». Accompagné d'un de ses amis, le cultivateur est allé ainsi à la rencontre de celui qui a osé lorgner son épouse. N’étant pas au courant de ce qui, l’attendait, Ifra Sow vaquait tranquillement à ses occupations rendant même visite à un ami également marchand de bétail. A son retour, arrivé à hauteur des rails, Ifra interpellé sur la relation intime qu'il entretiendrait avec l’épouse du cultivateur, dégage en touche . N’empêche que le cultivateur , convaincu de la véracité de ses soupçons, déclenche une vive bagarre. Laquelle s'est soldée par des traumatismes corporels à l'encontre de son « rival ». Sur le film de cette bagarre et d'après la version des témoins, le cultivateur a agi en légitime défense, suite à un coup qu'il a reçu de la part de son voisin et protagoniste. Même si cette version reste à confirmer, Ifra très mal en point s'est rendu au centre hospitalier régional immédiatement après avoir recouvré ses esprits. Le médecin traitant lui a prescrit une ordonnance et lui a délivré un certificat médical attestant une incapacité temporaire de travail (Itt) de 7 jours. Une plainte est également déposée chez les pandores de Tambacounda d’après les mêmes sources.

Source: L'observateur

Article Lu 1973 fois

Lundi 7 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State