Référence multimedia du sénégal
.
Google

ACCIDENT DE LA CIRCULATION A TAMBACOUNDA : UN CAMION TUE DEUX APPRENTIS D’UN AUTRE CAMION

Article Lu 1738 fois

Triste spectacle que celui auquel les Tambacoundois ont assisté ce vendredi saint dans le quartier « Pont » sur l’axe Tambacounda/Bakel. Une benne y a heurté deux jeunes apprentis d’un autre camion, les tuant sur le coup. Toute la ville plongée dans une profonde consternation, réclame des parkings et un circuit appropriés pour gros porteurs.



En s’affairant au tour de la pneumatique défectueuse de leur camion de 30 tonnes immatriculé DK 7621-T, Mor Loum et Dioussé Gaye étaient loin de s’imaginer qu’ils avaient rendez vous avec la grande faucheuse qui allonge la liste macabre due aux accidents de la circulation. C’est une benne immatriculée TC-1769-A prenant la direction de Bakel qui a violemment heurté un peu après le complexe « Leggal Pont », à la hauteur du garage de mécanique, deux jeunes apprentis d’un autre gros porteur les tuant sur le coup.

Le chauffeur de la benne, dans sa séance d’explication avec les limiers, dira probablement comment il a pu quitter sa trajectoire pour trouver les deux victimes sur le bas-côté gauche de la RN1 et les écraser. L’un des jeunes apprentis, racontent des témoins, était venu aider son collègue à monter l’une des roues du gros-porteur également en partance pour le Mali via Bakel, ils auraient entre 20 et 24 ans. L’autre élément de rationalisation que le malheureux conducteur, auteur du drame, devrait fournir, est de savoir pourquoi il est allé garer à plus d’une centaine de mètres du lieu de l’accident. Des langues se sont vite déliées pour dire qu’il voulait peut-être prendre la clef des champs. Il sera cueilli par les limiers arrivés immédiatement sur les lieux. Les corps des deux jeunes extraits par les pompiers du camion sous lequel le choc les a projetés, seront déposés à la morgue du centre hospitalier régional de Tambacounda.

Cet accident remet au gout du jour la récurrente problématique de l’aménagement des fameux parkings pour gros porteurs tant souhaités par les populations car, soutient-on, Tambacounda est quotidiennement traversé par près de 200 camions dont certains garent à l’emporte-pièce, accroissant du coup les risques d’accident. Il y a de cela quelques mois, un jeune élève a été broyé par un camion, un autre jeune sera quelques jours après mortellement heurté à peu près au même endroit que ce vendredi noir. Deux autres victimes de ces gros-porteurs seront aussi déplorées à Kothiary, un enfant de cinq saisons et un boulanger.

Les populations de Koumpentoum ont elles aussi, en mémoire, le terrible accident qui a vu un autre gros-porteur tuer deux personnes, de quoi faire réfléchir et les pouvoirs publics centraux et les autorités locales, sur une bonne politique devant prendre corectement en charge la sécurité des paisibles populations.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1738 fois

Samedi 21 Juin 2008





1.Posté par chon le 23/06/2008 14:44
camion yi nio diékhale nit gnie nalléne yalla yeureum té kharéréne adiana


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State