Référence multimedia du sénégal
.
Google

ABDOULAYE WADE ''le Sénégal est toujours à la tête des pays qui défendent les droits de l'homme...''

Article Lu 1562 fois

Le Sénégal est toujours à la tête des pays qui défendent les droits de l'homme et les droits de la femme, a déclaré jeudi le chef de l'Etat à Bujumbura où il effectuait une escale en provenance de Harare.



ABDOULAYE WADE ''le Sénégal est toujours à la tête des pays qui défendent les droits de l'homme...''
‘'Je sais bien qu'il y a des gens qui ne sont pas contents, mais je suis persuadé que le Sénégal est toujours à la tête des pays qui défendent les droits de l'homme et les droits de la femme'', a dit le président Abdoulaye Wade. ‘'Je n'ai pas de prisonniers politiques. Je n'en ai pas dans mon pays'', a-t-il ajouté aux journalistes burundais. S'agissant de la situation de la femme, Me Wade a souligné que ‘'les femmes au Sénégal ont, aujourd'hui, une place qui peut être singulière dans toute l'Afrique''.

Il a fait allusion à la parité homme-femme sur les listes de partis politiques, notamment la liste du PDS (son parti), aux dernières élections législatives, et au vote récemment d'une loi sur la parité hommes-femmes dans les institutions.

Pour le président de la République, ‘'il y a des gens qui cherchent le pouvoir et n'ayant pas pu avoir la confiance du peuple, discréditent le pays à l'extérieur''.

Selon lui, ‘'ce n'est pas nouveau'' et il ‘'n'y a aucune importance à cela''.

‘'Dans tous les pays du monde, il y a un pouvoir et une opposition et c'est très bien. Il faut toujours qu'il y ait un pouvoir et une opposition'', a estimé Abdoulaye Wade.

‘'Le Sénégal se porte très bien'', a conclu le Chef de l'Etat qui a invité les journalistes à venir au Sénégal ‘'pour voir ce qui se passe, aller voir l'opposition et l'intérieur du pays''.

Source: APS

Article Lu 1562 fois

Vendredi 30 Novembre 2007





1.Posté par MARVEL le 30/11/2007 05:09

Pourquoi Wade s'est fait humilier au Zimbabwe ?

Monsieur Wade, quelle ne fut notre surprise d'entendre votre voix en direct ce Jeudi soir à partir de 23H45 dans les ondes radios. Ce n'est pas courant quand même de donner une conférence de presse à presque minuit. Pourquoi avoir convoqué toute la presse à l'aéroport pour qu'elle écoute ce que vous avez à dire et que cela soit diffusé en direct ? Qu'est-ce qui vous est resté autant à travers la gorge pour que vous ne puissiez attendre jusqu'au lendemain pour l'évacuer ou jusqu'à votre prochain conseil des ministres durant lequel vous avez l'habitude de parler, lorsque vous le voulez, de vos voyages ?

Que s'est-il passé au Zimbabwe ? Visiblement ce que tout le monde savait qu'il allait se passer puisque vous n'y étiez pas désiré du tout, raison du report de votre premier voyage qui était prévu en Septembre. Comment un chef d'état peut-il décider de débarquer à l'improviste dans un autre pays pour proposer ses services de médiation si ce n'est parce qu'il sait qu'il y est déjà indésirable. Vous-même savez pourquoi vous y êtes indésirable n'est-ce pas ? Non seulement Mugabé ne voulait pas de vous chez lui, mais en plus il s'était déjà choisi un médiateur qui lui non plus ne veut pas de vous dans cette affaire et dans cette région, surtout que tout ce qui vous pousse à le faire est votre course effrénée vers un prix Nobel et votre rivalité contre tout chef d'état africain qui se mettrait un peu trop au devant de la scène internationale et qui risquerait d'être plus remarqué que vous.

Pourquoi êtes vous indésirable à Zimbabwe ? Souvenez-vous de vos propos en Avril 2002 au New York Times, alors que le Zimbabwe venait juste de sortir des élections présidentielles. Voici exactement quels étaient vos propos :

"Monsieur Mugabe n'a pas respecté les règles. L'opposition n'a pas pu mener campagne. Il y a eu beaucoup de morts. La loi électorale a été changée quelques jours avant l'élection. Nous ne pouvons pas appeler cela une élection ……. Je refuse d'appartenir à ce syndicat de présidents (africains). Mugabe ou pas Mugabe ce n'est pas mon problème. Mon problème c'est ce que le peuple du Zimbabwe souhaite".

Je passe sur le ridicule de vos propos par rapport au type d'élections que vous avez organisé au Sénégal en 2007, sur la manière dont l'opposition sénégalais a été privée de tout, sur la manière dont le fichier électoral a été truqué, et sur le code électoral que vous avez changé, et rechangé, et encore changé, même jusqu'à 15 jours des élections, au lieu de 6 mois. Nous sommes habitués à vos waderies.

Mugabé ne vous pardonna bien sûr pas du tout ces propos à son encontre, surtout venant de vous Wade. Mais Mbéki aussi qui s'est senti visé lorsque vous parliez de ce syndicat de présidents n'a pas non plus apprécié que de telles critiques viennent d'un rigolo comme vous. Tous les présidents de cette partie de l'Afrique ont bien sûr dû vous traiter de tous les noms d'oiseau. Deux ou trois ans plus tard, c'est le monde entier qui se rend compte que vous êtes pire que ceux que vous critiquiez pour faire bonne impression à l'époque. Ainsi dans tous les journaux du monde Wade et son Sénégal étaient devenus la risée.

Avant que ne soit décerné le prix Nobel de la Paix 2007, prix qui pour vous représente comme qui dirait "voir Venise et mourir", c'est à grand bruit que vous annoncez votre décision unilatérale de vous faire médiateur dans le conflit Zimbabwéen, annonçant une visite à Hararé en Septembre. Et voilà ce que le Ministre zimbabwéen de l'Information Sikhanyiso Ndlovu déclara au même moment :

“anyone is free to visit, I was not aware of any scheduled visit by Wade, or what role the Senegalese leader intended to play"

"Chacun est libre de venir visiter le Zimbabwé. Je ne suis pas au courant d'une quelconque visite de Wade, ou quel rôle le président sénégalais compte jouer".

La première gifle s'abattit donc sur vous. Une grosse douche froide. Voyage au Zimbabwé annulé et quelques prétextes de calendriers sont donnés par vos serviteurs.

Après quelques semaines de suppliques auprès des autorités zimbabwéennes pour réduire l'humiliation, ces dernières finissent par accepter que vous veniez poser le pied sur leur sol. Tout ce qui vous intéressait, c'était que les caméras du monde entier (y compris ceux qui décerneront le prochain prix Nobel) vous voient accepté à Hararé et tenter de jouer au médiateur. Tout cela, même si vous soupçonniez que Mugabé allait vous dire vos quatre vérités entre quatre murs avant de vous renvoyer, bien qu'il fera un peu dans la diplomatie une fois dehors face aux caméras. Mais l'occasion était également trop belle pour Mugabé pour vous rendre la monnaie de votre pièce à la face du monde, monde devant lequel vous l'aviez traité de tricheur. C'est alors que Mugabe, pour vous remettre à votre place déclara sans ambages :

"""Zimbabwe would not accept unhelpful parallel initiatives outside the Southern Africa Development Community (SADC) to resolve his country's crises. ……. Zimbabwe will not brook such interferences..."""

""" En résumé, "nous ne voulons pas d'initiatives parallèle inutiles (les waderies entendez) autres que celles de la Communauté de Développement Sud-Africaine ……… """

Et vlannn !!!!! Pire qu'une insulte. Mugabé vous dit alors en des termes très clairs que "ce syndicat de présidents" ne veulent pas de vous dans leur région même si vous les suppliez pour poser le pied sur leur sol. Tout le reste, les photos, les caméras, les fleurs, etc…., n'était que d'ordre diplomatique, l'essentiel était fait.

Non content de vous être fait humilier, d'avoir humilié le Sénégal devant un Mugabé, voilà que vous cherchez coûte que coûte à rattraper vos propos de 2002, à calmer la colère de Mugabé à votre encontre, à disputer le terrain de la médiation à Mbéki par la même occasion. Vous y êtes alors allé avec des compliments, des cirages de pompes, des points de vue qui se retourneront doublement contre vous, et contre le Sénégal, car vous déclarez dans un pays qui est à la limite de la dictature que tout y va trop bien, comme au Sénégal dites-vous, que vous avez découvert un pays qui est tout le contraire de ce que le monde décrit, que la démocratie s'y porte très bien, que le dialogue est stable entre le pouvoir et l'opposition. C'est ridicule à pleurer.

Vous ne vous rendez même pas compte que vous continuerez à avoir non seulement contre vous, et contre le Sénégal, toujours un Mugabé qui vous à remis à votre place, mais maintenant l'opposition zimbabwéenne qui vous a entendu louer la dictature zimbabwéenne, raconter vos waderies chez eux, cette opposition vient se rajouter au nombre déjà énorme de vos ennemis, des ennemis du Sénégal. Vous aviez commis à peu près la même bourde en Guinée Conakry où la population vous aurait lynché si vous n'aviez pas décollé aussi vite.

Tous vos homologues qui ont suivi vos péripéties là ont dû se tordre de rire de vos énièmes bourdes et de votre énième humiliation. Mais tant que le ridicule ne tuera pas, vous continuerez j'imagine.

Etant reparti de Hararé sur la pointe des pieds, la tête baissée, le collier de fleurs déjà fanées, craignant que cette humiliation se soit certainement déjà ébruitée, on ne s'étonne donc pas du fait que vous convoquiez une conférence de presse à minuit à l'aéroport à votre arrivée. Mais c'est peine perdue, la radio RFM en a même parlé, et votre manière est trop grossière pour ne pas amener à se poser des questions, sans compter lorsque vous dites que vous êtes venu avec une coupure de presse et des enregistrements du discours de Mugabé. Qui ne vous insultaient pas je suppose ? C'est ce que vous voulez qu'on lise dans cet article ou qu'on entende dans ce CD ? Vraiment il n'y a que vous pour descendre aussi bas. Mais nous sénégalais sommes habitués à vos waderies. Vos pairs africains de plus en plus aussi visiblement, eux qui doivent rire chaque fois qu'ils vous voient parcourir le monde frapper aux portes de gens qui travaillent, eux. Ce qui nous gène dans tout cela, c'est que le monde perçoit les sénégalais à travers votre personne.

MARVEL
marvel@hotmail.fr


2.Posté par yakar le 30/11/2007 05:43
Marvel, bayil goorgui ngay torokhal...

3.Posté par MBAYE le 30/11/2007 10:54
a ma vision tu ne parles pas d'objectivité mais comme un mecontent qui est contre car je croix pas qu'un homme ou un president ne peut pas durant tout son mandant faire que des conneries des mauvaises demarches bref rien de bon car je ne t 'ais jamais entendue dire un bien qu'a fait ou réalisé le president car moi si ça ne vas pas je le dit si ça demande d'augmenter pareil si ça ne va pas je decrie mais toutes vos suggestions que j'ai pu lire je n'entends que du mauvais coté donc qui es _tu

4.Posté par aboubacry le 30/11/2007 11:04
marvel je sais pas où tu pars chercher tes sources mais c'est bien ce que tu fais et je sais aussi que c'est vrai car wade n'est encore qu'au debut du chemin du ridicule et de l'humiliation,il n'a encore rien vu.mais ce qui me tue comme tu l'as si bien dit c'est que le monde voit le sènègal à travers lui,c'est pas juste mais c'est comme ca car c'est lui qui dirige le sènègal c'est à lui qu'on doit suivre c'est lui qui doit nous mener sur les bonnes demarches alors forcemment s'il est pas capable,et qu'il se fasse humilier partout,c'est aussi nous d'un cotè qui le sommes aussi.wade personne ne t'aime meme tes propres paires savent que tu travailles pas,laisses les au moins travailler eux car ils aiment leur pays ce qui n'es pas ton cas.bravo marvel et continues à nous dire plus de choses qu'on imaginait meme pas sur ce vieux baboin.moi je suis degoutè pour le peuple senegalais.

5.Posté par aboubacry le 30/11/2007 11:07
mbaye ca me pousse à te poser cette question???? en tant que senegalais,dit moi ce que wade a fait de bien au senegal????





reponse: rien de bon.

6.Posté par biba le 30/11/2007 11:23
oui mister mbaye site nous juste deux chose que wade a fais de bon au sénégal?...on aimerai bien savoir a moins que le mal ne t'est pas toucher c'est que tu feras partie de son entourage.

7.Posté par mikomi le 30/11/2007 12:03
Defendre les droits de l'homme c'est pas difficile, il suffit d'avoir une grande gueule comme Wade, avoir à sa dispostion un avion et assez de kéroséne et voyager à travers le monde et plaider cette cause... As simple as that

Ce qui est difficile par contre c'est d'appliquer ce droit.
Pensez vous franchement qu'avec le contexte actuel dans lequel se trouve le Sénégal ce principe reste applicable???


8.Posté par thug le 30/11/2007 12:15
le sénégal est toujours à la tete des dirigeants voleurs

9.Posté par GASSAMA TORONTO le 30/11/2007 13:18
C'est par la sagesse que l'Éternel a fondé la terre, C'est par l'intelligence qu'il a affermi les cieux;
les pseudo-pro oppostions qui veulent et ternissent l'image de notre papa president.le president est l'homme qui veut,le senegal reste le pays qui respecte et respectera le droit de l' homme ,nous resterons aussi malgre la tempete des opposants ,car sa volonte est juste et un homme qui voit plus loin que le scanner ,radiographique .le pays est dans la crise” a causes des ces pyromanes pompier, plus pire des sirenes de pompier, ils passent leur temps en pavanant dans les pays africains en diabolisant l'image de notre papa president, mais dieu est grand,ceux de ma generation nous avons eu un president qui a batit notre pays, les temps ont véritablement changé profitons de cette fruits mur , si dieu le veut, Je voudrais réveiller la mémoire de ces amnésiques et dire que notre République demeure. Seuls les hommes qui l'animent changent.
à vous Président de la République, chef de l'Etat, chef des armées, chef de l'administration, garant de l'unité nationale, gardien de toutes les institutions. A vous, je renouvelle loyauté"papa president est un arbre de vie pour ceux qui la saisissent, Et ceux qui la possèdent sont heureux. que sa volonte soit faite avec l' aide de notre createur allah . bonne fin de journee a tous

10.Posté par amoctad le 30/11/2007 13:50
Bon je pense que notre presi, le papa de Gassama Toronto est cette fois ci tomber de ci haut.
Bon c'etait evident, car notre presi aime toujours se distinguer sur la scene internationale et continentale alors que notre pays rencontre encore des problemes elementaires: coupure de courant, cholera, cherté de la vie, corruption,....
En outre j'ai l'impression que le papa de Karim et Gassama Toronto veut se faire l'adversaire de Tabo Mbeki sur tous les plans.

Cette humiliation m'a tres choqué. car le presi de Zimbabwe n'a pas simplement humilier Wade. mais le Senegal car Wade parle, c le Senegal qui parle. Donc presi BE CAREFUL

11.Posté par Ramatoulye NDIAYE le 30/11/2007 14:03
MARVEL TU NOUS EMMERDES AVEC TES PETITES CRITIQUES DEBILES. SEUL UN INCAPABLE PEUT TE CROIRE ! MERDE ET BASTA !

12.Posté par MILDIA le 30/11/2007 15:05
ramatoulaye ferme ta grande gueule tu es vraiment idiote tu ne sais rien de la vie a moins k tu sois sous son havre avec ses deux fils debiles karim toronto

13.Posté par mikomi le 30/11/2007 17:24
Ramatoulaye et Gassama: vous sortez de quel planéte bande de d'enculés, ici c'est réservé aux échanges d'idées et de reflexions, les pédérastes de votre race on les pend haut et court pour les donner en pature aux chiens.

Kiss my ass

14.Posté par Karim le 30/11/2007 17:55
MARVEL , je te dis merci car depuis un moment tu m'aides à voir clair en tant que sénégalais.

15.Posté par mob le 30/11/2007 18:43
mane foto sounou presidentbi nimoumamete kisof na niawna

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State