Référence multimedia du sénégal
.
Google

ABDOULAYE WADE AU SORANO: ''L’histoire des tirailleurs sera enseignée à la prochaine rentrée''

Article Lu 1609 fois

L’histoire des tirailleurs sénégalais suscite peu d’intérêt en Afrique, a déploré mercredi à Dakar le président Abdoulaye Wade, qui a annoncé en guise de réparation à cette ’’injustice’’ l’usage par les cours élèmentaires dés la rentrée prochaine d’un manuel pédagogique portant sur la vie des anciens combattants.



ABDOULAYE WADE AU SORANO: ''L’histoire des tirailleurs sera enseignée à la prochaine rentrée''
’’Cette histoire des tirailleurs n’est pas très bien connue. Des intellectuels seulement s’y intéressent. Très peu connaissent la vie des noirs dans les camps allemands’’, a dit Abdoulaye Wade lors de la cérémonie de la quatrième phase des Journées du Tirailleur sénégalais, au Théâtre national Daniel Sorano de Dakar. Un manuel d’enseignement de la vie des tirailleurs sera exploité dans les classes du cycle élémentaire, à partir de la prochaine rentrée scolaire prévue en octobre, a annoncé Abdoulaye Wade. ’’C’est une injustice’’, a-t-il dit à propos du désintérêt dont l’histoire des tirailleurs est l’objet.

’’Le tirailleur sénégalais figurera en bonne place dans l’enseignement au Sénégal, de l’élémentaire jusqu’à l’université’’, a indiqué M. Wade, espérant que cette initiative aidera à ‘’veiller à ce que Thiaroye 44 reste un témoignage de fraternité d’armes’’ entre la France et les pays d’origine des tirailleurs.

L’enseignement de cette histoire aura aussi l’avantage de ‘’faire tomber de nombreux préjugés’’ sur la contribution de l’Afrique à la guerre de libération menée, durant la première moitié du 20-ème siècle (1914-18 et 1939-45) par la France contre l’Allemagne nazie.

Dans ce même élan, le président Wade a décidé de donner, à la rentrée prochaine, le nom de Thiaroye 44 à une école de la localité du même nom située dans la banlieue dakaroise.

En décembre 1944, de nombreux anciens combattants avaient été tués à Thiaroye, alors qu’ils manifestaient pour le paiement des primes de guerre que leur devait l’administration coloniale.

Les tirailleurs sénégalais sont les soldats africains enrôlés de 1857 à 1945 pour défendre la France contre d’autres puissances occidentales, l’Allemagne notamment.

Depuis 2003 au Sénégal, le 23 août est une journée de souvenirs des tirailleurs. Cette année, cette commémoration s’est déroulée en quatre journées, soit une par mois depuis juin.

Source: APS

Article Lu 1609 fois

Jeudi 18 Septembre 2008





1.Posté par NAAR le 18/09/2008 05:15
.... NOS PASSPORTS....

2.Posté par bara mbacké le 18/09/2008 14:18
a l'ecole on doit enseigner aux eleves k le senegal a eu dans son histoir le president le plus criminel ;.plus nul , grand voleur et celui ki a detruit le senegal qui coupa l'electricité augmenta le danrhé alimentaire qui enrichira ces amis et sa famille qui tua denombreux jeunes a la recherche du bonheur en prenant les pirigues

3.Posté par zoé le 18/09/2008 20:46
c'est très bien

4.Posté par boy tamba le 19/09/2008 16:07
GUIS NGEU hasard amoul koi, pourkoi il a choisi SORANO demeurre une ? que les gens ne se posent pas. GOOR GUI commedien leu. c'est k niom saaneex ak niom bay eli nioo ko geuneu degou rek

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State