Référence multimedia du sénégal
.
Google

ABDOULAYE DIOP JUSTIFIE LA VENTE DES ACTIONS SONATEL: "Un besoin d’argent explique l’urgence de la vente des actions de l’Etat"

Article Lu 1703 fois

Les critiques lancées contre l’Etat avec la vente des actions Sonatel a fait sortir Abdoulaye Diop de son mutisme. Tentant de justifier cette transaction fortement décriée, le ministre de l’Economie et des Finances a affirmé au cours d’un point de presse que la vente des actions Sonatel s’explique par un besoin urgent d’argent. Il a par ailleurs indiqué que cette transaction est conforme à un droit de péremption signé en 1997 entre l’Etat du Sénégal et France Télécom lors de la première privatisation de la société nationale.



ABDOULAYE DIOP JUSTIFIE LA VENTE DES ACTIONS SONATEL: "Un besoin d’argent explique l’urgence de la vente des actions de l’Etat"
« Cette clause réserve à l’un des actionnaires la priorité dans la vente ultérieure des actions de la société. C’est tout à fait normal donc d’accorder la priorité aux actionnaires dans la vente des actions », a indiqué Abdoulaye Diop qui a par ailleurs plaidé : « un besoin d’argent explique l’urgence de la vente des actions de l’Etat à la France Télécom. Tous les pays du monde rencontrent des difficultés à cause de la crise économique et financière. Le Sénégal comme tous les pays a besoin de financer son développement, ses infrastructures, payer ses dettes’’.

Faisant allusion aux critiques qui ont suivi l’annonce de cette transaction, le ministre de l’Economie et des Finances assure : « le Sénégal n’a pas bradé ses actions Sonatel. Nous avons mené des négociations sérieuses. Nous avons commis une banque notamment Rootchild pour évaluer le coût global de la Sonatel. Après évaluation, l’action devait coûter 138 000 francs. Mais, nous avons proposé à France Télécom une augmentation de 32%. Ce qui fait revenir l’action à 156 000 francs’’.

Abdoulaye Diop a également indiqué que par souci de protéger les travailleurs, le siège social restera à Dakar, la direction générale et le management de l’entreprise seront aussi confiés à des Sénégalais.

Réagissant aux déclarations faisant état de l’illégalité de la procédure qui n’aurait pas été autorisée par la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), il déclare : « nous n’avons pas encore vendu. C’est un protocole d’accord. La vente sera entérinée par l’Assemblée nationale au cours du vote d’une loi de rectification budgétaire. Et on va procéder au dépôt des dossiers au niveau de la direction de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) d’Abidjan’’.

Béatrice L.
Source Nettali

Article Lu 1703 fois

Jeudi 16 Avril 2009





1.Posté par bechirwade le 16/04/2009 07:05
le ministre est au moins honnete quand il reconnait que l'etat du senegal est en banqueroute que wade a besoin d'argent pour continuer à piller nos èconomies pour couvrir l'immense besoin de sa famille qui mènent une vie digne de celle du roi d'arabie saoudite dans l'un des pays les plus pauvres,le pape du sopi dèclarait lors de la fete du goana qu'il n'a pas besoin de l'argent des institutions finançieres .la preuve sans èquivoque que la famille wade a gaspillè des centaines et des centaines de milliards depuis leur avènement alors qu'ils ont trouvè un budget de l'etat èquilibrè et une dette intèrieure payable fruit de 30 annèes de sacrifice du peuple.devant l'indifference du peuple,ils ont continuè à brader nos richessess sans aucune consideration de la misere,de la pauvrete, le chomage chronique

2.Posté par alain le 16/04/2009 09:38
un pays en deroute..........pour ne pas dire banqueroute............wade et sa cliquaille...........on mis le pays a genou...........avec des depenses arbitaire.......pendant la campagne des municipales combien de milliards on ete depense dilapides par nes gouvernants.......le ministre abdoulaye n arien a expliquer..........pour sauver la face........la population connait tout........si j etats a ta place j aurais demissionner dezpuis ......sinon dmeain wade avec ces astuces va tout remettre sur ton dos comme il l a souvent fait avec d autres ministres..........

3.Posté par Snoopy le 16/04/2009 11:39
vous etes tellement cons , quand on dit que le pays a besoin d'argent c par rapport aux investissements realiser dans le pays et tout est visibles. les autoroutes, les bassins de retention, les cases des tout petits etc. soyez positif et n'ecouter pas les journalistes qui ne font que de la communication populaire, il faut bien analyser les chose et reflechir de facon intellectuelle. comment pouve comprendre que Wade exorte les semegalais a imvestir dans l'agriculture a deux reprises , mais personnes ne le suit dans ses ambitions coment allons nous se developper si on ne crois pas aux developpement. le cas senegal est tres paradoxe , on veut le developpement mais pas avec lui et donc tout ce qu'il dit est mauvais , c'est tres dommage pour le peuple senegalais. a la magistrature suppreme ce n'est pas la personne qui importe mais les idees , ce sont les idees emises qui doivent proner , sinon Obama ne serait jamais president des Etats Unis. soyons concret et agissons dans la maturite rien que pour nos fils . Wassalam

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State