Référence multimedia du sénégal
.
Google

ABDOULAYE BATHILY SUR LES BILLETS OFFERTS PAR WADE POUR LA OUMRA à LA MECQUE:'C'est scandaleux que le Coran devienne une marchandise...'

Article Lu 1428 fois

Le président Wade, qui a décidé d'offrir des billets pour La Mecque à des musulmans sénégalais ayant parcouru notre pays en prêchant la bonne parole et en organisant des séances de lecture de Coran, lors de la préparation du sommet de l'Oci, s'est attiré hier les foudres de Abdoulaye Bathily, leader de la Ld/Mpt, au sortir de la rencontre de la conférence des leaders du Front "siggil Senegaal". Le chef de la Ligue démocratique/ Mouvement pour le parti du travail (Ld/Mpt) n'a pas mis de gangs pour s'indigner contre une telle décision.



"C'est scandaleux que le Coran devienne une marchandise entre les mains du pouvoir", martèle-t-il. Pour lui, ces 14.000 billets de La Mecque sont illicites et vont à l'encontre des principes de l'islam. "Notre religion ne leur demande pas d'aller à La Mecque avec de l'argent indu", avance-t-il. En prenant cette mesure, M. Bathily voit une volonté de diviser les communautés religieuses du Sénégal. "Pourquoi une partie des croyants bénéficie-t-elle de ce voyage ? ", se demande le porte-parole du jour de la réunion du Fss, avant de poursuivre que "le danger de la politique de Wade, c'est de diviser le peuple Sénégal". Rappelons que ces billets ont été donnés en guise de récompense pour la participation, par des récitals de Coran, de certains citoyens à la réussite de la 11ème conférence de l’Oci.
Par la même occasion, le Fss par la voix de Abdoulaye Bathily "exige de manière indispensable que l'audit de l'Anoci soit fait". Pour cette coalition des partis de l'opposition non-parlementaire, les Sénégalais doivent être fixés sur les sources de la manne financière mise à la disposition de l'agence pilotée par Karim Wade qualifiée de "gouffre à milliards". "Nous continuerons à nous battre autour de cette question", a-t-il laissé entendre.
Parlant des 10 milliards alloués au monde rural pour répondre aux besoins du déficit alimentaire, M. Bathily dira que "c'est une goutte d'eau dans la mer". Car, l'état réel des besoins n'a pas été fait. À l'en croire, le gouvernement aurait dû faire l'évaluation du sinistre avant de prendre la décision. Pour lui, au moment où Wade et son régime ont affrété un bateau hôtel "Ms Musica" à 8 milliards et envoyé 14000 personnes à La Mecque sans bourse délier, le monde rural "totalement sinistré" mériterait plus d'attention de la part de ceux qui nous gouvernent.

Source: Le Matin

Article Lu 1428 fois

Mardi 1 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State