Référence multimedia du sénégal
.
Google

ABDOULAYE BALDE SUR L’AVENIR DE L’ANOCI: "On va faire un bilan financier et un bilan des infrastructures"

Article Lu 1786 fois

L’entrée de Karim Wade au gouvernement comme ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale apporte une nouvelle donne dans la configuration des structures rattachées à la présidence de la République. Ainsi, l’Anoci dont il assurait la présidence du conseil de surveillance, va se séparer de son chef. Interpellé à ce propos, Abdoulaye Baldé, le secrétaire exécutif de cette agence annonce que des bilans seront effectués et soumis à l’Assemblée nationale et au Sénat, avant d’être remis au président de la République qui se chargera d’apprécier.



ABDOULAYE BALDE SUR L’AVENIR DE L’ANOCI: "On va faire un bilan financier et un bilan des infrastructures"
Répondant à une question sur l’audit de l’Anoci, Abdoulaye Baldé annonce que des bilans vont être faits sur la gestion de cette structure. « On va faire un bilan financier et un bilan des infrastructures, les soumettre à l’Assemblée nationale et au Sénat. Me Wade va apprécier après cela », a indiqué Abdoulaye Baldé sur les ondes de la radio privée Rfm.

En ce qui concerne la conduite des projets que l’Anoci avait à sa charge, Abdoulaye Baldé fait remarquer : « il y a deux projets déjà financés et qui n’ont pas encore été exécutés. Nous allons les reverser à d’autres structures de l’Etat. Il est évident que comme Karim devient ministre de la coopération internationale, il ne pourra plus s’occuper de l’Anoci ».

L’Agence nationale pour l’organisation de la conférence islamique (Anoci) a été créée en prélude de la tenue du 11ème sommet de l’Oci qui a eu lieu en mars 2008 à Dakar. Cette organisation dirigée par le fils du président de la République était chargée de construire les infrastructures nécessaires à la bonne tenue du sommet. A l’issue du sommet de l’Anoci, plusieurs questions ont été soulevées à savoir la dissolution de l’agence ainsi que son audit réclamé par l’Assemblée nationale dirigée à l’époque par Macky Sall, et qui avait valu à ce dernier, des déboires.

Béatrice L.
Source Nettali

Article Lu 1786 fois

Samedi 2 Mai 2009





1.Posté par xam leep daal yeepp le 02/05/2009 06:32
Pour la premiere fois dans l'histoire de la formation de gouvernement ,karim wade dont souleymane jules diop qualifie d'homosexuel devient le premier sènègalais homosexuel ministre d'etat de la rèpublique ,donc une maniere à wade d'apaiser le mècontentement des pays occidentaux alors que au meme moment les imans senegalais se croyant dans une rèpublique islamique manifestent contre la libèration des homosexuels de mbao
Dans cette logique de wade ,ce que jules diop le guoutyte du canada refuse risque de se produire ,le senegal serait dirigè pour la premiere fois de son histoire par un prèsident homosexuel le cas echeant les khalifes gènèraux seront dans une situation embrassante car un musulman ne doit pas serrer la main à un gordieguenne mais la question est posèe pourquoi alors à touba karim a tenu dans ses mains un livre du saint coran et cela seme le doute sur la vèracitè des propos de jules diop qui si il le confirme alors la question est ouverte pour touba.notre souhait serait que jules diop n'ait dit la vèritè

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State