Référence multimedia du sénégal
.
Google

ABDOULAYE BALDÉ PRÉSIDENT DE LÉ FÉDÉRATION DE VOILE: «Le plus qui nous manque c’est la visibilité sur le plan international»

Article Lu 1741 fois

Profitant de la clôture de la saison de voile qui a eu lieu, hier sur la baie de Ngor, Abdoulaye Baldé, le président de la fédération de ladite discipline a tiré un bilan après trois ans de présence sur le milieu sportif sénégalais. Selon lui’ la voile est en marche mais la seule chose qui lui manque est la visibilité sur le plan international.



ABDOULAYE BALDÉ PRÉSIDENT DE LÉ FÉDÉRATION DE VOILE: «Le plus qui nous manque c’est la visibilité sur le plan international»
En attendant la journée dédiée au chef de l’Etat et prévue au mois de décembre prochain à Dakar, la voile a rangé depuis hier planches, voiles, catamarans, hobies et autres matériels. C’est un après-midi chargé sur la baie de Ngor qui a vu des compétitions allant de la planche à voile, à la course entre catamarans, hobies et pirogues sans compter la natation simple se dérouler. Un événement fortement coloré qui a permis à la fédération sénégalaise de voile de s'élancer vers un avenir nouveau fait d’espoir et de réalisme.
En effet, sur les fonts baptismaux depuis un peu plus de trois ans cette discipline a fini de s’imposer parmi les plus en vue. Depuis lors les licenciés de Mbour à Gorée en passant par Ngor, Ouakam, Yoff et Dakar ont doublé. Ceci par la grâce d’un travail fourni par le président de la fédération de ladite discipline Aboulaye Baldé et son équipe. Mais loin d’être satisfait, le premier voilier du Sénégal affiche des ambitions plus élevées. À l’en croire, la voile a certes connu une avancée notoire en trois ans de présence sur la scène sportive sénégalaise, mais elle manque encore de visibilité réelle sur le plan international . Selon M. Baldé, le Sénégal a déjà participé à deux compétitions internationales avec des places acceptables pour un débutant, et sera aussi présent dans quelques semaines sur la route de l’Elissa avec une équipe nationale féminine, mais veut plus et travaillera à y arriver .
Des propos qui seront confortés par ceux du directeur technique de ladite fédération en l’occurrence Amadou Sy’ Diego » selon qui,’ la voile a un avenir radieux devant elle, et avec la solution apportée de plus en plus dans la lutte contre le manque de matériels comme les bateaux et les planches, les espoirs sont encore immenses .En tout cas, pour une dernière journée de choc, la baie de Ngor a vu les quatre hobies Cat ( le Boeing chez les avions) acquis par la fédération participer à la compétition et de vive manière. Une catégorie qui a vu Jean-Luc et Millie de Ngor gagner devant Cheikh Oumar Sène et Kébé de Saly nautique. En Open pour ce qui est de la planche à voile Mbaye samb de Ngor (celui qui avait représenté le Sénégal en Voile aux derniers J.O) a été sacré devant Alioune Samb de la même équipe. Les courses de pirogues (pagaies et voiles) ainsi que les 600 mètres de nage remportés par le jeune Congo de Ngor ont mis fin à cette après-midi fortement colorée dans la pure culture léboue.

Oumar DIARRA
Source: Le Matin

Article Lu 1741 fois

Lundi 16 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State