Référence multimedia du sénégal
.
Google

ABANDON DE L’EXCISION: 95 villages jettent le couteau

Article Lu 1460 fois

La longue marche vers l’abandon de l’excision a abouti ce dimanche à Bala, chef-lieu d’arrondissement situé dans le département de Goudiry, à quelque 63 km de Tambacounda, à une déclaration publique d’abandon faite par 95 villages. Pour ce qui est du suivi des déclarations préoccupant certaines organisations de la société civile, le coordonnateur national de Tostan rassurera en posant très clairement que des stratégies sont mises en place, en rapport avec les pouvoirs publics et certaines organisations de la société civile.



C’est par une procession à travers le village de Bala et sur la route nationale 1 que les femmes des villages bénéficiant du programme de Tostan dans le Boundou, ont d’abord tenu à signifier à la face du monde leurs souffrances générées par la survivance de certaines traditions comme l’excision et les mariages précoces et forcés. Elles seront accueillies au domicile du sous-préfet par le gouverneur-adjoint en charge des questions de développement qui avait à ses côtés le préfet de Goudiry ainsi que tous les sous préfets dudit département, et auquel elles ont remis un mémorandum exprimant très clairement leur position. Bala s’est avéré trop exigu ce dimanche pour accueillir une foule inestimable de personnes venues de tous les horizons prendre part à la déclaration historique d’abandon de l’excision et des mariages précoces et forcés par 95 communautés des arrondissements de Bala, Boynguel, Koulor, Dianké Makhan et Missira.

Ce sont en effet des communautés soninké et pulaar jadis réputées allergiques à certaines « nouveautés », surtout quand celles-ci vont à l’encontre d’une partie de leurs normes sociales bien établies depuis des siècles. C’est le chef de village de Bala qui a le premier donné de la voix, non seulement pour apprécier positivement cette décision des communautés, mais pour les exhorter à la respecter scrupuleusement. « Nous y gagnerons tous », précisera le vieux Abou Bathily. A sa suite, la présidente du comité de gestion communautaire se félicitera du programme mis en place dans la contrée par l’ONG Tostan dont les modules sur la démocratie et les droits humains, la résolution des problèmes, l’hygiène et la santé les auraient sorties des ténèbres.

Le chemin a été long et parsemé d’embûches avec des zones de réticence où prêchaient certains chefs religieux qui y font croire que l’excision serait une prescription de l’islam. « Faux », rétorquera l’imam de Bala qui expliquera qu’une pratique comme l’excision n’était qu’une coutume qui pouvait peut-être se justifier à l’époque du prophète Ibrahima. Bref, les femmes ont donné le ton, « c’est nous qui faisons les frais de telles atrocités, nous aimerions maintenant allonger notre espérance de vie en ayant une santé de fer » laissera entendre, au nom de toutes les autres femmes, Mme Binta Tambédou du comité de gestion communautaire.

DU SUIVI A LA PERENNISATION DES ENGAGEMENTS

Une chose est d’amener les communautés à tourner le dos à ces pratiques néfastes, mais autre chose est d’assurer un suivi correct de toutes ces déclarations pour qu’elles ne soient pas que théoriques comme l’a posé le médecin-chef de district de Dianké Makhan. A ce sujet, Kalidou Sy, le coordonnateur national de Tostan signifiera clairement qu’avec le concours des pouvoirs publics et des autres ONG qui sont dans la même mouvance, un comité national de suivi sera mis en place avec des démembrements jusqu’au niveau de la sous-préfecture.

A côté, il y aura une commission « protection des enfants » qui sera créée. Si l’on y ajoute la trouvaille du « SMS texting » et la bonne foi des communautés, des yeux demeureront braqués sur ces communautés pour qu’au besoin, l’on puisse très rapidement intervenir et apporter une nouvelle touche toujours dans le domaine de la sensibilisation qui semble être le credo de Tostan. Mr Sy ajoutera que dans les plans de son organisation, il ne saurait être question de la reconversion des exciseuses tant posée sur la table par certaines structures. « Nous ne saurons verser dans la stigmatisation des exciseuses qui sont de la communauté. Elles bénéficieront au même titre que les autres femmes de nos programmes de micro crédit ou d’autres projets générateurs de revenus pour faire reculer la pauvreté. Nous n’allons jamais nous aventurer à les financer toutes seules parce que, notre intime conviction est et demeure que si nous le faisions, ce sera la porte ouverte à la floraison d’autres exciseuses qui vont entretenir l’espoir de se voir financée en déclarant avoir déposé le couteau » , expliquera le coordonnateur national de Tostan dont les résultats aujourd’hui atteints dans la zone de Bala le sont grâce à l’appui de Sigrid Rausing et au concours des autorités locales. Maintenant les yeux sont tournés vers Kédougou où se tiendra mardi 16 juin une rencontre sous régionale d’adolescents dans le cadre de la célébration de la journée de l’enfant.

Boubabcar Dembo Tamba
Source SudQuotidien

Article Lu 1460 fois

Mardi 16 Juin 2009





1.Posté par diary le 17/06/2009 00:01
c dompmage ke ce soit tjrs des promesses en l'air
les dames promettent de ne pas exciger les filles,mais ce ke vs ne savez pas c ke les filles sont excisées maintenant durant les 3 premiers mois de leur naissances,elle ne savent pas parler et il parait ke cela guéri plus vite
mes soeurs et cousines sont toutes excisées et on leur a fait kan elles étaient bébé
moi g eu le mal de vivre ça a ma 8ème année
désolée,mais je ne crois pas à ça

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State