Référence multimedia du sénégal
.
Google

A Vélingara : les libéraux infligent une raclée au...Pds

Article Lu 1396 fois

Les libéraux de Vélingara ont finalement mis à exécution leur menace. Ils ont défié la direction de leur parti, le Pds, en votant contre leur candidat, Moussa Mballo, un cadre proche de la tendance de Moussa Diao, au profit de celui d'Aj/Pads, Souleymane Barry.



(Correspondance) - Jamais dans l’histoire des élections à Vélingara, le suspense n’aura entouré un scrutin. Le parti au pouvoir a douté jusqu’à la clôture du vote. Ce suspense est dû au mot d’ordre de vote-sanction qui a été lancé par un des doyens des responsables libéraux qui se dit être un militant du Pds originel. Finalement, les libéraux ont voté contre le candidat du Pds, Moussa Mballo, un cadre proche de la tendance de Moussa Diao, au profit de celui d'Aj/Pads, Souleymane Barry. Dans le seul centre de vote de l’hôtel de ville de Vélingara, il y avait 243 inscrits pour 229 suffrages valablement exprimés. Et Aj/Pads a obtenu 153 voix contre 76 pour le Pds. Ainsi, le candidat d’Aj/Pads, Souleymane Barry, sera-t-il le représentant de Vélingara à la seconde Chambre.
Quoi qu’il en soit, tous reconnaissent à Vélingara que l’argent du Pds estimé à 6 500 000 francs Cfa a été utilisé par certains responsables pour amener les conseillers à voter pour le candidat d’Aj/Pads. C’est ce que Moussa Mballo, candidat malheureux, ne cesse de dénoncer : ‘Ce sont mes propres frères qui m’ont sanctionné. En effet, la majorité des conseillers de Vélingara sont des libéraux. Il appartient maintenant à la direction du parti d’apprécier. Par contre, je remercie le Pcr de Linkering, Mamadou Bayo, et la tendance de Moussa Diao qui m’a soutenu du début jusqu’à la fin’. Des propos confirmés par Moussa Diao : ‘Je suis déçu par mes autres frères qui ont sanctionné le parti. C’est le Pds qui a sanctionné le Pds. Je remercie le parti d’avoir choisi le candidat dans ma tendance. Le choix était difficile du fait que sur seize candidats, il fallait en choisir un seul. Dire que le parti nous a imposé un candidat, c’est faire à la direction du parti un mauvais procès. Le candidat a été sanctionné parce qu’il est de notre sensibilité’.

En fait, les partisans de Bèye Baldé n’avaient pas apprécié le choix porté sur la personne de Moussa Mballo pour diriger la liste du Pds. Ils reprochaient à la direction du Pds de leur avoir imposé un candidat jugé impopulaire.

Ensuite, ils estiment que le Pds n’a rien fait pour le département malgré les bons résultats qu’ils ont obtenus lors des élections législatives et présidentielle.

Quelques heures après la proclamation des résultats par le président du bureau de vote, Mouhamadou Lamine Bâ, président du tribunal départemental, ce fut l’apothéose. Les libéraux et autres militants d’Aj/Pads se sont mis à jubiler dans l’enceinte de la mairie et dans les rues de Vélingara. L’on a même aperçu des présidents des communautés rurales environnantes manifester leur joie en sillonnant la ville à coups de klaxons.

Cheikh DIENG
Source: Walfadji

Article Lu 1396 fois

Lundi 20 Août 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State