Référence multimedia du sénégal
.
Google

A LA PLACE DU BAIN DE FOULE ATTENDU : Touba crie sa colère à Wade

Article Lu 1610 fois

‘Président nous avons faim, nous sommes fatigués !’. C'est par ce refrain que le chef de l'Etat a été accueilli hier dans la ville de Touba où il devait lancer le démarrage officiel des travaux de la ville sainte. Une visite sans bain de foule ni grande déclaration, comme Me Wade en avait l'habitude chez Serigne Saliou Mbacké. Hier, le chef de l'Etat n'a pas passé une heure dans la ville.



A LA PLACE DU BAIN DE FOULE ATTENDU : Touba crie sa colère à Wade
La visite du chef de l'Etat dans l'après-midi d'hier à Touba n'a pas été une promenade de santé. En effet, c'est une foule ‘affamée’ qui est sortie pour manifester à Me Wade qu'elle avait faim. Dès son arrivée chez le khalife général des mourides, Serigne Saliou Mbacké, le chef de l'Etat et sa délégation ont été accueillis, non pas par des militants venus applaudir, mais par des populations qui scandaient : ‘Président, nous avons faim, nous sommes fatigués, les denrées sont chères !’ Au point qu'il était difficile de savoir s'il y avait encore un seul militant à Touba qui soutenait actuellement le chef de l'Etat. ‘Si nous sommes encore avec vous, c'est parce que Serigne Saliou nous le demande. Mais cela ne nous empêchera pas de vous dire que nous avons faim. Nous sommes fatigués’, martèle un groupe de femmes. Des propos qui en disent long sur ce que ressentent les populations de Touba-Mbacké.
Selon certaines sources contactées sur place, ‘s'il y a eu une telle mobilisation des populations, c'est parce que le khalife a demandé aux populations de venir à l'accueil du chef de l'Etat’. Seulement, ajoute nos interlocuteurs, ‘les populations sorties massivement, en ont profité pour poser directement leurs doléances à Me Wade. Il ne s'agissait donc pas pour elles d'applaudir, mais de manifester leur désarroi face aux conditions de vie précaires, et à la famine qui menace déjà alors qu'on sort à peine de la saison hivernale’.

Cet accueil pas du tout comme tous ceux que le chef de l'Etat a jusqu'ici connus dans la ville sainte, a sans doute frappé Me Wade qui n'a pas du tout duré chez le khalife général des mourides. Certains se demandent même si leur tête-à-tête a duré plus de cinq minutes, puisque le chef de l'Etat est ressorti quelques minutes après avoir franchi la porte de la demeure de Serigne Saliou Mbacké. ‘Même le gouverneur n'a pas eu le temps de rencontrer la délégation dans la maison du khalife. Il est arrivé au moment où Me Wade ressortait de la maison’, indiquent ceux qui avaient le priviège d'accéder au portail de la maison, mais qui n'ont pas pu être témoins des quelques instants que le chef de l'Etat a passés chez Serigne Saliou Mbacké.

Sans bain de foule, Me Wade a effectué donc le parcours du reste de la visite au pas de charge. Sans perdre du temps. Il se rendra directement sur le site pour lancer le démarrage officiel des travaux de Touba. Travaux qui, explique-t-il, ont été sa propre idée. C'est ainsi, explique Me Wade, qu'il en a fait la proposition à Serigne Saliou Mbacké qui assure totalement le financement de l'ensemble des travaux de sa ville.

Cette visite du chef de l'Etat, l'une des plus brèves à Touba depuis qu'il est au pouvoir, serait-on tenté de dire, ressemble à bien des égards à celle qu'il a effectuée à Richad Toll il y a une semaine. En effet, alors qu'il était allé inaugurer la nouvelle usine d'éthanol de la Compagnie sucrière du Sénégal, Me Wade avait fait le constat amer que les populations avaient boudé cette visite à laquelle n'avaient participé que les officiels. En dehors de quelques responsables politiques.

Source: Walfadjri

Article Lu 1610 fois

Lundi 10 Décembre 2007





1.Posté par sizu le 10/12/2007 16:23
wade tu dois avoir honte, khana ni nga amoul diom

2.Posté par sizu le 10/12/2007 16:24
gorgui nak rouss nga

3.Posté par thug le 10/12/2007 16:28
si tu réfléchis, tu vas savoir que Touba est la seule ville au sénégal qui est entrain de faire un grand développement sans vouloir l´aide du gouvernement.
wade sait bien cela, il veut participer dans les travaux
si ces derniers seront finis, ils vont dire que c´est nous qui ont reconstruit Touba
y´en a telement de choses à dire là dessus

4.Posté par zed le 10/12/2007 17:20
Les journalises pour des raisons inavoués ont l'habitude d'amplifier les faits, mais les Sénégalais qui ne s'y trompent pas savent que les habitants de Touba la sainte, ne sont pas familiers de ces genres de faits. Là-bas, les gens sont disciplinés, serviable et travailleurs. Chez eux, l'hôte est toujours le bien venue. A plus forte raison un Président de la République.

5.Posté par opsss! le 10/12/2007 18:29
, les gens sont disciplinés, serviable et travailleurs. Chez eux, l'hôte est toujours le bien venue. A plus forte raison un Président de la République.
...ZED T'AS BIEN RAISON..MAIS KOUBEUGGA Dèè WèKHOU!!!
GNèPPA FATIGUèè

6.Posté par NDIAYE elhadji le 10/12/2007 21:11
MERCI OPSSS , je n'ai rien à y ajouter.

7.Posté par auteur49 le 11/12/2007 08:46
de plus en plus les senegalais sont reserves par rapport a ce que ces journalistes ecrivent ils se contre disent eux memes hier un des leurs je veux dire un journalistes de l'opposition xibbar seneweb plus la presse non gouvernementale a ecrit qu'une frange de la population de touba voulait acceuilir wade avec des cris et protestations mais que finalement rien ne s'est passe on ne sait pas ce qui les a dissuade mais que ca a ete une visite sans incident aujourd'hui c'est comme quelqu'un leur a dit d'ecrire le contraire pour saboter et ternir et de plus dire des contre verites c;est honteux mais quand dieu allume son feu..... ils sont incapables de montrer une video ou le president a ete hue ce que vous reprocher a ceux qui sont au pouvoir vous le faites il y a surement de l'argent derriere il peut y a avoir des gens qui scandent quelque chose a propos des prix mais ils devraient etre tres minoritaires vous devenez tres peu credibles les gens maintenant balancent leurs informations en regardant aussi le JT de la RTS .quelqu'un est alle plus loin pour dire que wade a ete en minorite a Lisbonne mais lisez la presse anglaise de la plus wade a la meme position que le president de l'afrique du sud et que seuls 5pays semble avoir signe ces accords ces journalistes n'ont meme pas compris que c'est 25% du budget du senegal(soit 412milliards qui est en jeu mais par ce qu'il faut etre contre wade a tout moment on veut le rendre minoritaire alors que de l'autre cote ces journalistes se disent la voix des gourgolou vous etes vraiment la honte du senegal.finalement on comprend car si on n'a pas le niveau requis de plus n'avoir pas fait une ecole de journalisme on comprend les choses de travers.que dieu sauve le senegal.


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State