Référence multimedia du sénégal
.
Google

485 MILLIONS AU TOTAL AUX EX-AGENTS DES DEFUNTES COMPAGNIES AIR AFRIQUE ET ASI: Karim Wade désamorce l’incendie social chez lui

Article Lu 11087 fois

Le ministre d’Etat Karim Wade arrose des deux côtés pour éviter l’incendie dans son ministère. Il vient d’autoriser le décaissement de 185 millions de FCfa pour le compte des ex-travailleurs de la compagnie aérienne Air Afrique. Quant aux ex-employés d’Air Sénégal international (Asi), ils devraient commencer à percevoir leurs salaires ce matin.

Le ministre d’Etat, en charge des Transports aériens Karim Wade, veut-il éviter les dossiers brûlants dans son département ? Tout le laisse croire. Car, il vient de poser des actes allants dans le sens de règlements de problèmes sociaux.



En effet, depuis avant-hier, il a autorisé le décaissement de 185 millions de FCfa pour le compte des ex-travailleurs de la défunte Compagnie aérienne Air Afrique. Lesquels avaient manifesté leur désir d’entrer dans leurs fonds pour faire face à des charges urgentes. Ces ex-employés ont d’ailleurs commencé à se partager ladite somme. Les cachets perçus varient entre 300 000, 200 000 et 150 000 FCFA.

Joint au téléphone, le secrétaire général du Syndicat unique des travailleurs du transport aérien et activités annexes du Sénégal (Suttaaas), Baïla Sow confirme l’information et s’en félicite. «C’est pour faire face aux urgences sociales que le ministère des Transports aériens a autorisé le déblocage de ce montant. Un acte que nous avons apprécié et cela soulage les travailleurs. Il est en train de faire des efforts. Le montant qu’il a décaissé n’est rien par rapport à l’argent nécessaire pour indemniser les ex-travailleurs, mais l’espoir qu’il a suscité fait énormément plaisir aux travailleurs», explique le syndicaliste.

A noter qu’après la disparition de la défunte compagnie Air Afrique, l’Etat avait mis en place un fonds social alimenté par les sociétés d’assistance au sol. Et, après la vente des 12 villas de la défunte compagnie aérienne multinationale, le pouvoir n’a pu récolter que 1,4 milliard de FCfa. Montant sur lequel ont été défalqués 400 millions de FCfa pour le compte de l’ex-Banque ouest africaine de développement (Boad) et 20 millions pour la Caisse de sécurité sociale.

Parallèlement, Karim Wade aurait viré les salaires des ex-travailleurs d’Air Sénégal international (Asi) estimés à plus de 300 millions de FCfa. Ces derniers devraient également percevoir leurs salaires aujourd’hui. «Les salaires ont été virés et les employés de l’ex-Asi percevront à partir de demain (aujourd’hui)», précise Baila Sow.

Mamadou Seck
Source L'Observateur

Article Lu 11087 fois

Jeudi 30 Juillet 2009





1.Posté par Karim le 30/07/2009 22:11
merci homonyme

2.Posté par expert le 30/07/2009 23:47
Bou yabo,tu ne seras jamais notre président.

3.Posté par GASSAMA TORONTO le 31/07/2009 00:08
karim meissa wade est très précieux pour le senegal .

4.Posté par lathio le 31/07/2009 12:25
Mbaye ndiaye est un homme dangereux car avec lui c'est le népotisme et une gestion gabégique aux profits de médiocres.IL a largement dépassé l'age de la retraite malgré tout il continue à diriger les aéroports du sénégal.IL mérite de rendre compte demain.

5.Posté par zino le 31/07/2009 17:37
merci tu fais du bon boulot

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State