Référence multimedia du sénégal
.
Google

40.000 FCFA DE BAISSE SUR LE PRIX DE LA FARINE:«Très peu pour baisser le prix du pain » selon les boulangers

Article Lu 1702 fois

Pour que le prix de la baguette du pain puisse connaître une baisse, il faut que le prix de Sac de farine de 50 kg baisse de 3000 Fcfa. C’est du moins ce que rapporte M. Amadou Gaye, président de la Fédération nationale des boulangers du Sénégal sur les ondes de la radio. En réaction sur la baisse annoncée de 40 000 Fcfa sur le prix de la tonne de farine, soit 2000 Fcfa sur le prix du sac de farine, M. Gaye a révélé que cette mesure « est insuffisante pour que ses camardes puissent baisser le prix du pain ».



«La baisse n’est que de 2000 Fcfa sur le sac de farine de 50 kg. Nous estimons qu’elle est insuffisante ». C’est en ces termes que M. Amadou Gaye, président de la Fédération nationale des boulangers du Sénégal, a répondu que la baisse annoncée du prix de la farine, sera suivie automatiquement de la baisse du prix du pain. Selon le communiqué du Ministère du commerce, les meuniers ont procédé, dès le 15 août 2008, à une baisse de 40.000 Fcfa sur le prix ex-usine de la tonne de farine, soit 2000 Fcfa de baisse sur le sac de 50 kg. Cet acquis a été possible grâce à une concertation entre le Ministère du commerce et ses partenaires de la filière, dans un cadre d’études des marchés des produits essentiels à la consommation des ménages.
« Plus spécifiquement, la baisse du prix de la farine sera mise à profit, en rapport avec les professionnels de la boulangerie, pour l’étude et la mise en œuvre de conditions plus favorables de production du pain, aux fins de tirer d’une telle situation, le meilleur service au consommateur, en termes de qualité et de prix», a expliqué le communiqué. Déjà, M. Gaye et ses camarades ne veulent pas l'entendre de cette oreille. « Si nous avions obtenu une réduction de 3000 F du prix du sac de farine, il serait possible de maintenir le prix de la baguette à son niveau actuel », a dit le Président sur les ondes d’une radio de la place, tout en rappelant le contexte de cette baisse.
«Ce sont nous qui avions exprimé notre dépit par rapport aux difficultés que vivent les populations, tout comme par rapport à celles que rencontrent les boulangers dont les structures de travail, ferment les unes après les autres. C’est pour ne pas ajouter à ces difficultés que nous boulangers, avions fait nos calculs pour dire que puisque le prix de la tonne de blé a baissé de quelques 120 euros, le prix du sac de farine doit pouvoir baisser de 5000 F Cfa, au minimum", a-t-il précisé. Pour lui, « la question de l’augmentation ou de la baisse du prix de la baguette de pain n’est donc pas encore à l’ordre du jour. Toutefois, 2000 Fcfa, c’est très peu par rapport à nos attentes, parce que nous savons que la baisse peut être plus importante. Et si ce n’est pas le cas, c’est qu’il y a anguille sous roche. Il y a peu, nous avions soumis une demande d’homologation des nouveaux prix, laquelle a été rejetée, avec en sus, des paroles très dures.
Donc, notre conviction est qu’il y a des dessous et des non-dits dans cette affair». Rappelons qu’au niveau mondial, la récolte de blé promet de battre des records. Il y a de quoi espérer. Le Conseil international des céréales (Cic) a revu, fin juillet, à la hausse ses prévisions. La production de blé tendre, celle qui est utilisée pour le pain, devrait s'élever à 624 millions de tonnes, soit une progression d'environ 9%. Un bon millésime qui devrait stabiliser les cours de cette céréale après la fièvre de ces derniers mois.
La récolte de blé en France pour 2008 devrait être l'une des plus importantes de la décennie en raison de meilleurs rendements, grâce notamment à des conditions climatiques clémentes et à un accroissement des surfaces cultivées. En France, alors que la moisson est presque terminée, l'Office national interprofessionnel des grandes cultures (Onigc) a prévu une production 2008 d'environ 37 millions de tonnes de blé, soit 20% de plus que l'année dernière. Si ces prévisions se révèlent exactes, la récolte figurera parmi les records de ces dix dernières années après le très bon score de 2004 (37,6 Mt) et surtout la moisson « historique » de 1998 (38,2 Mt).

Source: le Matin

Article Lu 1702 fois

Samedi 16 Août 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State