Référence multimedia du sénégal
.
Google

3 MOIS AVEC SURSIS REQUIS contre TAPHA GUEYE: Le Lutteur ''Tigre de fass'' présente ses excuses au policier

Article Lu 1938 fois

Le parquet a requis une peine de 3 mois avec sursis à l’encontre du lutteur Moustapha Guèye, chef de file de l’écurie Fass. Ce lundi lors de son procès au Bloc des Madeleines de Dakar, ce dernier a vu les charges retenues contre lui finalement allégées après que la partie civile se soit désistée.



3 MOIS AVEC SURSIS REQUIS contre TAPHA GUEYE: Le Lutteur ''Tigre de fass'' présente ses excuses au policier
Moustapha Guèye a présenté ses excuses au policier, et les deux hommes ont échangé une poignée. Le lutteur de Fass était poursuivi pour « refus d’obtempérer, violence et voie de fait, et outrage à agent ». Dans la soirée du dimanche 28 septembre dernier, un peu après 18 heures, au rond-point Tally Bou Bess à quelques mètres du commissariat des Parcelles Assainies (banlieue de Dakar), le prévenu a été interpellé à bord d’un véhicule 4x4. Selon la police, le lutteur conduisait un téléphone portable collé à l’oreille. Pire, il n’aurait pas son permis sur lui, présentant à la place un certificat de perte à l’agent de police. Le commissariat ajoute que le véhicule n’avait pas de carte grise.

Pour ne rien arranger à la chose, le « Tigre de Fass », aurait empoigné le policier au collet, lequel a été tiré d’affaire par ses collègues. Après une brève garde-à-vue au commissariat, le chef de file de l’Ecurie Fass sera déféré au parquet avant d’être envoyé à la prison de Rebeuss, puis libérer le 30 septembre, lui permettant de passer la fête de Korité en famille.

Ce lundi donc, M. Guèye a fait face au juge, en présence de cinq conseils dont Me Alioune Badara Cissé. Ce dernier a plaidé « l’apaisement ». Il a été rejoint dans ce sens par l’avocat général qui n’a toutefois pas manqué de sermonné le prévenu.

Tapha Guèye reconnaît avoir téléphoné en conduite, mais nie avoir frappé l’agent de police. Un des conseils de l’ancien champion de lutte avec frappe sénégalaise a défendu le statut de « modèle » que représenterait Tapha Guèye, et a plaidé pour une amende assortie de sursis pour son client.

Moustapha Guèye sera fixé sur son sort le 9 octobre prochain, date annoncée pour la délibération

Source: Nettali

Article Lu 1938 fois

Lundi 6 Octobre 2008





1.Posté par yayouykiné le 06/10/2008 17:55
oupou bakh na thi lakh bou tangue-oné pa dans une république bananière

2.Posté par Abdoul Aziz Koita le 06/10/2008 18:01
Bien fait pour lui niaw !

3.Posté par fan le 06/10/2008 18:59
KI MO DANOU MAINI MO DAANE MOUSTAPHA GUEYE Yoooolélééééé?

4.Posté par adjaratou le 06/10/2008 20:37
il doit changer son comprtement

5.Posté par deuguerek le 06/10/2008 21:02
il est tro fouyeee il se prend pr ki il la interrêt de se soumaitre

6.Posté par nemka le 06/10/2008 23:53
c'est la faute de wade

7.Posté par goongo le 07/10/2008 15:27
c un geste responsable que de présenter ses excuses

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State