Référence multimedia du sénégal
.
Google

28 décembre 2007-28 décembre 2009 : Il y a deux ans disparaissait Serigne Saliou Mbacké

Article Lu 15972 fois

La communauté mouride commémore dans le recueillement et la dévotion la disparition du cinquième khalife général des mourides et dernier fils vivant de Cheikh Ahmadou Bamba, Serigne Saliou Mbacké. En dix-sept ans de khalifat, celui que l’on considère comme le ‘marabout des Daara et des champs’ aura marqué son temps.



28 décembre 2007-28 décembre 2009 : Il y a deux ans disparaissait Serigne Saliou Mbacké
C’est le vendredi 28 décembre 2007 que la nouvelle de la disparition de Serigne Saliou Mbacké, à l’âge de 92 ans, a été annoncée. Une disparition qui a plongé la communauté musulmane et celle mouride en particulier mais aussi le pays tout entier dans l’émotion. En effet, le guide Serigne Saliou Mbacké était très aimé et respecté de ses contemporains à cause de son mode de vie simple qui faisait de lui le parfait ascète et soufi. C’est ce qui avait amené le dernier fils de Serigne Touba sur terre, et cinquième khalife de son vénéré père, à se situer sur une ligne politique neutre pendant dix-sept ans de khalifat, malgré les visites fréquentes pour le ‘consulter’ de Me Abdoulaye Wade, élu président de la République en 2000.
De fait, Serigne Saliou est toujours resté proche de ses talibés, des Daara et de ses champs, notamment celui de Khelcom, une exploitation agricole de près de 45 mille hectares que lui avait offert le président Abdou Diouf. Serigne Saliou Mbacké a mis en valeur d’autres périmètres agricoles comme à Got, Ndipandal, Ndiouroup et Khabane. D’ailleurs, l’historiographie mouride raconte qu’avant de devenir le guide moral de la Mouridiya, le successeur de Serigne Abdou Khadre avait l’habitude d’apporter les produits de ses récoltes en offrandes (Adiya) chez le khalife général des mourides.

Durant son magistère Serigne Saliou a achevé les travaux de l’université islamique et la rénovation de la grande mosquée de la ville de Cheikh Ahmadou Bamba Touba. Les fils les plus connus de Serigne Saliou sont : Serigne Cheikh, l’actuel khalife de son père et Serigne Moustapha Saliou. Et c’est Serigne Mouhamadou Lamine Bara Ibn Falilou Mbacké qui a pris le khalifat. C’est le fils de Serigne Fallou Mbacké, El Hadj Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, sixième khalife général des mourides, qui a ouvert l’ère des petits-fils.

Mamadou SARR
Source Walfadjri

Article Lu 15972 fois

Lundi 28 Décembre 2009





1.Posté par nelcha le 28/12/2009 15:07
dieureudieuf mame zale yalla na souf sedeu si seu kaw

2.Posté par le Prince d'égypte le 28/12/2009 15:36
Yawe yaa nou tété, wane nganou bakhe, tabé ak yiwee
wane nganu ni adouna amoul solo, té lithi eupeu djarigne moodii same sounou mboke, sounou dinéé, donne app talibéé thé moyou adouna ak bakane...
Yalla na yalla kharé aldjana...té tass nou sa barkéé
Do meusseu guéneu sounou khole yiii, yowe déé yaa nou yaare
mane déé yama waar, ya ma soole bakhe té ya dallal sounou kholle...
Yallah na yalla feye sape khole...

3.Posté par serigne salih le 28/12/2009 16:04
mangui ziare bouweer tay niane yalla tasnou si barkeb serigne salih mbacke yalla yokoukoo ai ler you bay way delou nianal talibe mouridyi ak diolet yepp dia dieff

4.Posté par diaxlee le 28/12/2009 16:28
je ne suis pas mouride mais je porte SERIGNE SALIOU dans mon coeur pour toujours
un homme de DIEU ,un guide pour nous tous
ce soir c est soirée khassaides chez moi tant pis pour mes voisins

5.Posté par senegal le 28/12/2009 16:30
Je ne suis pas Mouride.Mais Serigne Saliou est vraiment un Grand HOMME qui a vraiment apporté a la religion.

6.Posté par beug MAME SALIOU le 28/12/2009 16:40
DIEUREUDIEUF TAY WAKHE AMINE SI SENY NIANE REK

SERIGNE MOY SOUNIOU YAKAR FI AK FANIOU DJEUME


YALLA NA SOUNIOU BOROME YOK AY LERAME T TASS NIOU SI BARKEME


ELHADJI BARRA YALLA NAFI YAGUE TE WERE T YANE BI WOYOF SI KAWAME


BARKE BOROME TOUBA

7.Posté par right le 28/12/2009 17:01
Dieureudieuf Mame Salihina Mbacké yalla na yalla yokou sa lér té taf gnou si sa barké amin
Dieureudieuf Mame Salihina Mbacké
Dieureudieuf Mbacké balla

8.Posté par alan le 28/12/2009 17:35
MERCI SERIGNE SALIOU MBACKE

9.Posté par beug saliou le 28/12/2009 17:41
Dilén bégué bou wer!!! dilén sant bou baax ci sééni niaan!!!!!
ki dé, dou faatou mouk, kouko xam, xamni dou faatou mouk. Il est toujours là parmi nous. Peut être on le voit plus parcequ'il a un coprs humain comme toute personne qui doit disparaitre, mais au delà de çà, il a une lumière divine en lui qui s'éteint jamais. Et c'est cette lumière qui lui permet de nous sauver d'ici et de l'au delà.
JEREJEFETY MAME SALIOU

10.Posté par anne le 28/12/2009 17:54
je m'appelle annemari mé serigne saliou etait un homme de Dieu qui droit pas de politique pas de voyage il etait toujour dans sons livre et il aidé bcp de gens donc on a a perdu

11.Posté par Sadikh le 28/12/2009 18:57
DIEUREDIEUF MAME SALIOU.KE LE BON DIEU TACCEUILLE DANS SON PARADIS .DIEUREUDIEUF SERIGNE TOUBA .DI LA SANT LOU WEUUR TE WOOR

12.Posté par Mouride le 28/12/2009 19:06
REPONSE A "SAMBA NGOUYE THIAM"

«L'erreur est humaine, la persistance dans l'erreur est diabolique.»
Les prises de position publiées par "Bathie" dans la presse depuis un certain temps, n'avaient révélé, jusque là, que son ignorance de la spiritualité en général et du Mouridisme en particulier.
Par contre sa dernière publication, en plus de confirmer son ignorance, met à nu ses intentions secrètes : Diviser la Voie mouride en essayant de monter certains mourides contre d'autres et jeter la confrérie en pâture aux yeux de l'Islam et des autres confessions religieuses.
C’est bien cette entreprise, dangereuse pour la stabilité de notre cher Sénégal que nous tenons à dénoncer ici (Car, tenez-vous bien, "M.Thiam" est allé jusqu’à prédire "d’autres réactions" après celle qu’il a prêté au Porte parole du Khalif Général des Tidianes! suite au discours de Wade à Gouye Mouride ! Si ce n’est pas de l’incitation à la polémique ça! )
Après analyse de votre texte "M.Thiam", il apparait clairement que derrière votre soi disant souci de restaurer les enseignements de Serigne Touba, pour sauver le Mouridisme de l’obscurantisme, se cache une entreprise machiavélique.
Si vous avez le courage de vos idées défendez-les "M.Thiam", mais à visage découvert. Dites simplement que le Mouridisme vous dérange et que vous ne croyez ni en Serigne Touba ni en ses écrits.
Car, si vous remettez en cause le fait qu'une personne puisse obtenir le Salut pour avoir simplement vu de ses yeux un saint investi par Serigne Touba dans ce sens, ce sont les grâces infinis que Serigne Touba a dit avoir obtenu de Dieu que vous niez. Parce que, à titre d’exemple, Serigne Touba à bien dit à Mame Thierno Birahim Mbacké, au moment de l'envoyer baptiser Serigne Adou Khadre Mbacké (4ème Khalif de Serigne Touba), que toute personne qu'il croiserait sur son chemin irait au paradis, en hommage à l'illustre nouveau-né. Il a même fait plus en décrétant que quiconque verrait la "Khassida Minal Aqqi" irait au paradis. Ça, ce ne sont pas les mourides qui l'ont fabriqué "Bathie" et je défie quiconque de prouver le contraire.

Par ailleurs, les mourides ne vous diront jamais que Touba est plus sacrée que la Mecque. Par contre, ils vous diront bien que Serigne Touba a écrit dans la Khassida "Khaatimatoul Mounaadjaaati Bil Khatti" que Dieu a décrété que le Prophète (PSL), la Kaaba, et Djibril (Aley Salam) sont venus le rejoindre à Touba pour l'éternité ("Kataballahou tabaaraka wa tahala annala baytil laahil haraam tarfahoul malaayikatou ilaa Touba...").
Dans ce même élan, Il a dit aussi que quiconque va à Touba pour le Maggal, obtient une rétribution supérieure à celles du "Hadj" de la "Djihad" et du "Oumra".

Oui "Bathie", les mourides savent de quoi ils parlent, quand ils mettent Serigne Touba au dessus de tous, car il a, à Lui seul, supporté plus de la totalité des multiples épreuves (cumulées) de l'ensemble des 124000 prophètes. Et ça aussi, c'est Lui qui l'a affirmé.
Je m'en arrête là, de peur de provoquer chez vous un infarctus, parce qu'au fonds je sais que vous n'en croirez rien! Ces affirmations preuve à l'appui et d'autres et d'autres encore ne vous feront pas changer d'avis, pas plus que celles faites par le Prophète sur l'Islam n'avaient convaincu ses détracteurs hier. Parce qu'en réalité, "Samba Ngouye", votre problème c'est Serigne Touba. Et pour cette raison que voici, dites-vous bien aussi, que vous auriez été de la Mecque d'alors ou de Médine, vous ne croiriez pas en l'Appel du Prophète (PSL).
De même, si vous étiez un contemporain de Mame Cheikh Ibrahima Fall, vous feriez parti de ses contempteurs parce que lui aussi, plaçait Serigne Touba au dessus de tout : Œuvrer pour Serigne Touba dans ses champs, par exemple, était prioritaire à la prière, à ses yeux. Pourtant personne n'ose croire un seul instant qu'il n'avait pas la bénédiction de Serigne Touba, puisqu'il en fit le porte étendard des mourides ("Baaboul Mouridiine").
Bien évidemment, en tant que Pôle de son temps, Serigne Touba a aussi une autre dimension, celle de gardien de la Chariah.
A ce titre, il a d'ailleurs rédigé beaucoup d'ouvrages comme "Koun Kaatiman", "Tazawoudou Chikhaar", "Tazawoudou Choubaan", "Massaalik"...pour rappeler les préceptes de l'Islam, mais non sans préciser, à la suite du Prophète (PSL) que nul ne peut accéder au paradis par le simple fait de ses œuvres, et que seule la Miséricorde divine peut faire obtenir le Salut ("Laa Yad Khouloul Djanna Ahadine Bi Ahmaalihii").
Cette Miséricorde Divine, nous mourides, ne la voyons ailleurs qu'en Serigne Touba.

N'a-t-Il pas d'ailleurs affirmé, dans ce sens : "Si ce n'était pas pour les fils d'Adam, je ne passerais pas une seule nuit sur Terre. N'abusez pas de ma condition d'homme noir pour ne pas profiter de moi, car je suis le serviteur éternel et chaque génération aura la certitude que je suis venu pour elle" ?
Qu'un "Samba Ngouye Thiam" refuse d'y croire n'y changera absolument rien. Evoquez les arguments que vous voudrez "M.Thiam", faites vous même passer pour un "mouride soucieux de l'orthodoxie de la voie", un érudit aussi, si ça vous chante nous vous répondrons : "croyez en ce que vous voulez, laissez nous croire en Serigne Touba". C’est notre droit le plus absolu.
Je ne saurais terminer sans publier ici les lettres des mecquois et médinois (des voix autorisées celles-là) venus de leurs contrées respectives rendre visite à Serigne Touba en 1926 à Diourbel. Cela édifiera davantage, j’en suis sûr, les gens de bonne foi que vous tentez d'abuser en les montant contre Serigne Touba et sa noble communauté à travers vos contres vérités si bien maquillées. Cette communauté qui a, du reste, fini de faire ses preuves au Sénégal comme à l'étranger dans le culte du travail, la discipline et la foi. Oui, "Ngouye" au regard de ce que les mourides ont réalisé sur le plan économique, sociale…comment ne pas souhaiter que le Sénégal devienne République Mouride pour le bénéfice de tous ?
Si au Sénégal, nous avons pu nous inspirer de modèles d’organisation économiques et sociaux conçus par d’autres, d’autres pays (le socialisme avec Karl Marx, le capitalisme avec Adam SMITH, pour ne citer que ceux-là) alors pourquoi pas aussi et surtout nous inspirer du Mouridisme, de Serigne Touba ?
Ceci ne ferait certainement que nous grandir, à l’instar des peuples de la Mecque et de Médine dont nous publions ci-dessous les témoignages d’allégeance à Serigne Touba et de sollicitations pour la prospérité et la stabilité de leurs cités respectives, à cette époque-là où ces dignes descendants du Prophète (PSL) n’avaient d’autres ressources que les maigres retombées économique du pèlerinage annuel à la Maison de Dieu.

LETTRE DES MEDINOIS A SERIGNE TOUBA
« La lumière de la sainteté est une preuve évidente,
Mais ne peut la distinguer que celui dont l’intellect est illuminé.
Regardez-la bien apparente sur le visage de celui qui a dissipé l’ignorance dans le Soudan.
C’est le Cheikh Ahmed qui s’est distingué par les louanges et les actions de grâce.
C’est le Cheikh de la Haqiqa, de la Tarîqa et de la guidance.
Il conduit les créatures vers leur Seigneur en toute évidence.
Il est l’astre des connaissances qui rayonne sur les intelligences.
Il est l’océan du savoir qui déborde de bienfaisance.
Ô serviteur du prophète ! Toi dont les secrets sont au-delà de la compréhension,
Vos grâces nous sont parvenues jusqu'à Médine
Et vos chants ont enchanté notre atmosphère.
Nous voici au nom des Médinois te présentant
Les hommages et les remerciements dus à ton illustre rang.
Tu es notre protecteur et notre sauveur, nous le clamons haut et fort,
Afin que les contemporains et les générations futures
Trouvent la voie du Salut et du bonheur.
Daigne, Ô Cheikh ! Poser sur nous ton regard sanctissime,
Afin de purifier nos âmes et apaiser nos craintes.
Sois magnanime envers les habitants de Médine
Et satisfais leur requête en égard au prophète élu,
Sur lui la paix et le salut tant que dureront les terres et les cieux ».

LETTRE DES MECQUOIS A SERIGNE TOUBA

« Bismillah Errahman Errahim
De la part des habitants de Médine la lumineuse au serviteur du prophète élu, sur lui la paix et le salut, pour le maître qui puise dans l’océan de la pureté, le connaissant par Allah, le guide qui manifeste le Seigneur en toute évidence et en toute subtilité. L’initiateur aux illuminations Mecquoises et aux privilèges célestes, l’aimé d’Allah, fils de Habiboullah, le Cheikh Ahmad ibn Mouhammad ibn Habiboullah, qu’Allah vous assiste par Son esprit sanctissime et par la proximité de Son souffle transcendant et vous protège des djinns et des humains. Nous vous saluons par les meilleures et pures salutations de la terre bénite de Médine qui a abrité les lumières de la Prophétie et de la Révélation, et nous vous informons que les habitants des lieux saints se sont mis sous votre protection et sont certains d’obtenir de votre illustre personne tous leurs besoins. Nous renouvelons notre pacte et nous confirmons notre dévouement tout en vous certifiant que nous vous sommes redevables pour les prières et les louanges que vous dédiez au meilleur des êtres, sur lui les plus pures prières et les plus parfaites salutations. Nous vous remercions infiniment pour la bonté que votre bienveillante personne ne cesse de déverser sur notre peuple ; et nous attirons votre aimable attention sur le fait que les émissaires que nous avons délégués auprès de vous sont des personnalités éminentes : ce sont le Cheikh Mouhammad Ali Jawwad et le Cheikh Omar Bin Darwich Moammargi qu’Allah les assiste. Nous prions votre excellence de veiller à leur bien-être et de les honorer à la mesure de leur illustre rang, car ils sont nos langues qui exprimeront nos doléances et nos préoccupations. Nous sommes toutefois certains d’obtenir ce que nous souhaitons de vous grâce à leur médiation. Vous êtes notre ultime recours dans cette période cruciale, et nous sommes conscients de votre prodigieux secours.
Vous êtes notre refuge et notre abri dans ces circonstances décisives et nous sommes éternellement fidèles au pacte contracté avec vous, et notre amour envers votre personne s'accroît perpétuellement. Qu’Allah vous enveloppe de bonheur et de félicité.
Meilleures Salutations »

Franchement "Ngouye", après de tels témoignages vos agitations et gesticulations ne peuvent nous inspirer que de la pitié.
Oui, c’est pitoyable qu’au Sénégal, après tout ce que Serigne Touba a enduré pour la Oummah islamique en général et pour son peuple en particulier, on en soit encore à accorder de l’importance à des propos aussi diffamatoires que les vôtres au point de les publier dans un journal ! Quel gâchis vraiment !!!
Mais évidemment, comme «qui se ressemblent s’assemblent», vous devez sans doute, servir les mêmes desseins que ceux qui vous servent de média pour vous permettre de vous livrer à votre passe-temps favori : Dénigrer Serigne Touba et Sa Communauté.
Je vous plains "Bathie", je vous plains car s’attaquer à un Homme de Dieu est pire que s’attaquer à Dieu Lui-même.

A bon entendeur…



13.Posté par sope serigne bi le 28/12/2009 21:11
Dieureudieufeuti Serigne Saliou yalla nafi yagg loool te wer.Mourides, sachez que Serigne SALIOU est tjours parmi nous.Serigne Saliou est Serigne Touba par consequent ne meurt jamais .Sa REALITE est DIVINE.IL EST LE KHUYBU ZAMAAN du monde contemporain.Sa disparition physique ne constitue pas pour un èclairè un obstacle pour aller à la recherche de son HERITIER SPRITUEL.Allons à la recherche de son HERITIER SPRITUEL car CELUI-CI EST LA REALITE ORIGINELLE DE SERIGNE SALIOU.Je souhaite à toutes les bonnes volontès sprituelles de reussir à reconnaitre CET HOMME appelè HOMME mais qui, en realitè, est LE KHUTB DE CE MONDE.Serigne Saliou Serigne Touba yalla nafi yagg loooooooooooooool te weer.

14.Posté par rabba le 28/12/2009 23:21
Jaajef Serigne Saliou yalnala yàlla qare cia àjjanaam ya geuna kawe te taasnu ci sa barke ak mbooleem waa senegal ....

15.Posté par peace le 29/12/2009 00:52
mouride

tu as au moins le mérite d'être clair. je l'ai toujours dit le problème de fond ce n'est pas les mourides d'aujourd'hui c'est la doctrine du mmouridisme avec tout ce que ca englobe comme mensonges.

bathie mouride à raison de dire que y'a pas de demie mesure ce qu'il vient d'affirmer c'est cela le mouridisme soit on y croit et on sort de la religion de l'islam soit onest contre. et si on est contre il 'n'ya pas de petit talibé et de baye fall dd'un coté et ceux qui font du bien de l'autre tous pareil baye fallooooo; serigne touba wooooo; les talibéwoooo, les serignooooo; tous pareils. à moins que tous les écrits qu'ont prête à serigne touba soient des mensonges.

wasalam

16.Posté par wade le 29/12/2009 01:05
Assalamou aleykoum mbokou taloubèyi merci de tout coeur pour vos sinceres contributions thi magalouk sounou sopè,di sounou kharite,di sounou serigne,di sounou yakar fi ak feulè,SERIGNE SALIOU MBACKE,yalena yalla yokou ay lèram tè tassenou thi barkème,amen....

17.Posté par muslim le 29/12/2009 10:57
Si t'es sénégalais,musulman(e)s,et fière de n'appartenir à aucune confrérie
http://www.facebook.com/group.php?gid=229575705853&ref=mf

Rejoignez nous!

18.Posté par fallou le 29/12/2009 11:41
dieuredieuf mouride.
samba ngouye thiam est un satan.et SERIGNE TOUBA KHADIM RASSOUL a chassé satan loin de lui:FARAKHTOUL IBLIS la SERIGNE WAKHONNE.et ngouye sache que ce nest pas par des propos fallacieux quon rabaisse notre yakari euleukk.car il disait:mon rang s'est élévé et ne s'abaissera jamais,quiconque cherche à me rabaisser sera vouer à une dechéance irreversible.
DONC FAIT TRES ATTNTION SATAN THIAM.

19.Posté par fallou le 29/12/2009 11:45
SANTATI SERIGNE SALIOU.SA LIGUEY SI ISLAM GUI RAFETT NA ET CEST SUR QUE AME NGA GUEUREUMOU YALLA.YALLA NAGNOU YALLA TASS THI SA BARKE.AMIN

20.Posté par BABACAR le 30/12/2009 18:33
REPONSE A SAMBA NGOUYE THIAM

Ce texte est destiné aux sénégalais, en général, amateur de « sensationnel », non soucieux de l’authenticité, ni de la cohérence des informations qu’ils reçoivent, du moment qu’ils ravivent la flamme de la rumeur.
« L’habit ne fait pas le moine », « tout ce qui brille n’est pas or », ou tout simplement « n’est pas de bonne foi tout journaliste ».Je peux comprendre qu’un Descartes réfute les théories de Sartre, ou qu’un Cheikh Anta Diop celles de Champollion, mais ceci dans les règles de l’art c’est à dire d’abord, après acceptation de la vision de l’autre, et surtout par un argumentaire plausible cohérent digne d’un intellectuel. Mais comment samba ngouye thiam, journaliste, pourrait il s’ériger en défenseur de la nation sénégalaise en n’ayant aucune stratégie si ce n’est s’ attaquer au Mouridisme, la communauté du plus éminent Homme de Dieu que le pays n’ait jamais connu ? Son discours est le reflet de son indiscipline, son audace celui de son ignorance et son insolence celui de sa folie. En effet seul un fou oserait s’attaquer aux Mourides. Le seul fait que « bathie » soit toujours en vie témoigne de l’esprit pacifique des mourides ; heureusement pour lui. Pour défendre les intérêts de son pays un journaliste, porte voix, aurait pu trouver meilleurs moyen que de lever de propos séparatistes et calomniateurs dirigés contre ses concitoyens. Il est clair qu’il ignore que ’Islam comporte deux facettes : exotérique et ésotérique. D’abord exotérique c'est-à-dire schématiquement la partie émergée de l’iceberg. L’autre partie immergée, invisible et beaucoup plus volumineuse est la facette ésotérique réservée à une minorité Le Prophète Mohamed (PSL) enseignait ainsi l’Islam aux croyants, avec, pour chacun, la dose en adéquation avec ses capacités et potentialités innées. Chaque disciple possédait une compréhension propre, car dépendante de son degré d’initiation surtout pour les sciences supérieures, ésotériques dont l’enseignement était très nuancé. Serigne Touba fait parti de ceux dont la philosophie et les enseignements sont pour la plus part issus de la partie immergée de l’iceberg. il serait donc plus judicieux pour quelqu’un comme lui qui se situe sur les berges de l’Atlantique de clouer son bec lorsque navigateurs et pêcheurs de l’Antarctique discutent de la température de leur Océan, ou encore de leurs créatures sous marines ; à moins qu’il ne veuille être ridicule. Quelqu’un comme Serigne TOUBA qui a épuisé sept tonnes et demi de papier, un Homme au summum du panthéon de l’islam, paroles de grands maîtres de l’époque, plus précisément ceux de la Mauritanie, élite des connaissants d’alors. Un Homme dont la voie représente le plus grand courant spirituel que l’Afrique n’ait jamais connu, contester ses écrits est signe d’ hérésie, de mauvaise foi et de manque de patriotisme surtout venant d’un de ses concitoyens. De grâce « bathie : yaroul »
Si mal éduqués ou impulsifs avions nous été, nous aurions répondu à la mesure de vos propos calomniateurs. Mais réjouissez vous ngouye, nous ne lèverons même pas le petit doigt sur vous, sinon nous deviendrions des ânes en répondant à vos coups de pied. Mais sachez que derrière nous, il existe une main invisible, celle de celui qui s’est autoproclamé défenseur de SERIGNE TOUBA, toujours au aguets prêt à châtier les petits parasite. À bon entendeur…

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State