Référence multimedia du sénégal
.
Google

19 H 30 à 23 H 10: AUDIENCE NOCTURNE DE TROIS HEURES AU PALAIS AUTOUR D'UN COPIEUX DINER Wade - Idy: les grandes retrouvailles

Article Lu 11251 fois

Samedi passé, au moment où le Palais était `vidé de son monde, le président de la République, Me Abdoulaye Wade, a reçu de 19 heures 30 à 23 heures 10, son ancien Premier ministre, Idrissa Seck. Arrivé avec le colonel Malick Cissé, le maire de Thiès, costume noir et tête bien rasée, a eu un long entretien avec Me Abdoulaye Wade autour... d'un copieux dîner. Les deux hommes, après l'audience que Wade avait accordée au bureau politique de «Rewmi», se retrouvent donc. Et, pour y mettre les formes, le Comité directeur du Parti démocra­tique Sénégalais (Pds) va incessamment prononcer la réintégration du maire de Thiès ainsi que de tous ceux qui ont été exclus en même temps que lui du parti. Le temps pour Idrissa Seck de repartir pour quelques jours en France avant de revenir à côté de son «père». Aléa jacta est !



19 H 30 à 23 H 10: AUDIENCE NOCTURNE DE TROIS HEURES AU PALAIS AUTOUR D'UN COPIEUX DINER Wade - Idy: les grandes retrouvailles
La semaine dernière, parlant de la visite que le colonel Malick Cissé avait rendue à Idrissa Seck, nous disions que quelque chose se tra­mait et que tout irait très vite. Nous ne savions pas si bien élire. En effet, l'ancien Premier ministre et maire de Thiès a été longuement reçu samedi dernier par le président de la République. Une rencontre débutée à 19 heures 30 et qui s'est terminée exactement à 23 heures 10 minutes. Costume noir, tête bien rasée, l'ancien Premier minis­tre est arrivé au Palais en compa­gnie du colonel Malick Cissé. Avant que ce dernier ne se retire pour lui permettre d'avoir un tête­-à-tête de presque trois heures de temps avec le chef de l'Etat. Preuve que l'ambiance était cordiale, l'en­tretien entre les deux hommes s'est déroulé autour d'un copieux dîner. Mais aussi, loin des regards indiscrets et, peut-être désappro­bateurs des collaborateurs du chef de l'Etat. Puisque, à part les gen­darmes, il n'y avait pas, au moment de l'arrivée de Idrissa Seck, âme qui vive à la Présidence de la République. Un résumé de l'audience : Wade a retrouvé «son» Idrissa Seck. Selon des sources sûres, les deux anciens complices ont définitivement arrondi les angles durant ce long face-à-face. Aussi, le Comité directeur va pro­noncer incessamment le retour dans le parti de l'ancien Premier ministre et de tous ses compa­gnons d'infortune qui avaient été exclus du Pds en même temps que lui. Le temps pour Idrissa Seck de se rendre, pour un court séjour, à Paris pour, peut-être, ramener sa famille à Dakar.

Cette audience entre le «père» et le «fils» a longtemps été mûrie par les deux hommes. Recevant les membres du bureau politique de «Rewmi», Wade s'était emporté en disant que s'il le désirait, Idrissa Seck, alors à l'étranger, serait à Dakar dans les minutes suivantes. C'est que les deux hommes ont réussi, malgré les tractations tous azimuts, à maintenir le contact.

Outre les déplacements fréquents du colonel Malick Cissé à Compiègne, Idrissa Seck et Wade, ont, à plusieurs reprises, échangé au téléphone. A cause sans doute des enregistrements dont on a fait état, la communication entre les deux hommes était passée à partir du téléphone d'une représenta­tion diplomatique du Sénégal à l'étranger, où Idrissa Seck avait d'ailleurs été aperçu.

Source: L'as

Article Lu 11251 fois

Jeudi 29 Novembre 2007





1.Posté par africanalways@yahoo.com le 29/11/2007 03:18
Who cares!...Qui se ressemble, s'assemble.

2.Posté par bobo le 29/11/2007 10:06
Il est l'heure maintenant de partir en quête du trésor ou disons les grands bandits se retrouvent à l'heure du partage du butin.

3.Posté par Sénégalais de souche le 29/11/2007 10:36
ILS COMPLOTENT QUELQUE CHOSE CONTRE LE SENEGAL CES GRANDS BANDITS

4.Posté par aboubacry le 29/11/2007 11:49
avec leur grand rire du genre "on se moque du senegal".

5.Posté par zou le 29/11/2007 12:40
C’est dans le souci de pérenniser son parti, qu’est le PDS au pouvoir que Me Wade, accepte la demande de réintégration des militants d’hier du PDS. Idrissa Seck comme les autres, devront passer inéluctablement au comité directeur pour qu’il puisse statuer sur leurs conditions de retour. Aujourd’hui, le PDS est à l’heure de la restructuration et à la mobilisation. Et Me Wade, en politique averti, sait où passer pour concrétiser sa volonté.
Cependant, l’ex-pm constitue un danger pour le parti, dès lors qu’il avait installé une dualité au sommet de l’Etat et avait affiché la ferme ambition de mettre la main sur les instances de décision. Ainsi, les libéraux conscients de cette donne ne vont pas faciliter les choses à l’édile de Thiès et ses suppôts. Et Idy, convaincu qu’il n’est pas en position de demandeur car, étant faible politiquement et financièrement est obligé de prendre tout ce que ces ex-frères voudront lui offrir s’il veut sortir de son chaos qui va de mal en pis.

6.Posté par alou le 29/11/2007 21:47
kif kif 6 moy 9

7.Posté par kocc le 29/11/2007 21:48
Mais Zou toi tu n'as absolument rien compris de ce qui se passe entre Idy et Wade.Et tu es comme beaucoup de senegalais qui s'aventurent à dire du n'importe quoi sur ce sujet.Il n'y a personne je dis bien personne au Senegal qui peut te dire ce qui reellement se passe entre ces 2 hommes.On ne fait qu'imaginer.L'histoire nous édifiera

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State