Référence multimedia du sénégal
.
Google

18 JOURS APRES L'AGRESSION DE KAMBEL ET KARA : Farba Senghor fait le procès des journalistes

Article Lu 1530 fois

Farba Senghor n'a pas dénoncé l'agression dont sont victimes les journalistes Kara Thioune et Kembel Dieng. Tout au contraire, il s'en est vertement pris à la presse coupable selon lui de faire de la manipulation sur cette affaire.



18 JOURS APRES L'AGRESSION DE KAMBEL ET KARA : Farba Senghor fait le procès des journalistes
Dans le communiqué de presse envoyé dans les organes de presse, il a été indiqué que M. Farba Senghor, en sa qualité de secrétaire chargé de l’organisation et de la propagande du Parti démocratique sénégalais (Pds), anime une conférence de presse devant être axé sur la situation nationale. Mais, à la surprise générale, le chargé de la propagande du Pds s’est dérobé à toutes les questions qui préoccupent les pauvres « gorgorlou » qui ont pour noms pénuries de gaz, riz, d’eau et délestages…

Le sujet favori du ministre Farba Senghor a été l’affaire de l’agression des journalistes par les forces de l’ordre ; mais non pas pour manifester sa compassion à nos confrères Kambel Dieng et Karamoko Thioune. En fait, M. Senghor s’en est vertement pris à la corporation des journalistes, qualifiant l’impunité dénoncée par la corporation à travers la marche du 28 juin dernier comme une tentative de jeter de l’huile sur le feu. « Je voudrais exprimer mon étonnement quant à la tournure que certaines personnes, pour des raisons politiciennes, essaient de donner à cette affaire au risque encore une fois de fausser le débat au grand dam des attentes des professionnels du secteur qui, au lieu de tempérer l'ardeur des journalistes, ne font que jeter de l'huile sur le feu de la colère de ces derniers ». Mieux, poursuit-il : « l'Etat ne doit pas accepter de subir des pressions et attaques d’agitateurs qui cherchent à ternir son image ».

À entendre ces déclarations fracassantes du ministre Farba Senghor, c’est dire que ce n’est pas demain la veille que la lumière sera faite sur l’agression physique dont ont été victimes nos deux confrères lors du match de football mettant aux prises le Sénégal et le Libéria. Toujours dans cette affaire qui défraie, depuis quelque temps la chronique, les patrons de presse n'ont pas échappé aux foudres de M. Senghor.

« Tout le monde a constaté qu'il existe un profond malaise au sein de la profession, entre le Synpics qui par essence défend les intérêts matériels et moraux des journalistes et un groupe de patrons de presse qui cherchent à se donner un poids politique tout en s'emparant des prérogatives du syndicat », a-t-il laissé entendre. En tout cas, cette sortie de Farba Senghor contre la famille de la presse montre que le débat sur la protection des journalistes est plus que jamais d’actualité sous nos cieux.

Source: le Matin

Article Lu 1530 fois

Mercredi 9 Juillet 2008





1.Posté par tapalapa le 09/07/2008 10:21
Toi aussi Farba il ne faut pas dire cela
être frapper par la police est un cauchemar
toi qui est censé nous rendre justice tu te mets a dire des anneries
non farba défend nous
nous ne sommes pas des animaux nous sommes des être humain comme toi

2.Posté par bakhou le 09/07/2008 12:36
ce vraie ke les journaliste de la rfm ne merites pas ce la ils ont du merites chapo a tout le personnel mais il faut revoir et distinguer un journaliste et un preneur de son je vous donne le cas de st-louis dans toutes les radio ce qui disent que ce des journalites personne d'entres eux ne pas te dire qu'il a fais l'ecole des journaliste et le pure y a meme ce qui nont meme pas le BFM wasalam

3.Posté par mams le 09/07/2008 14:18
voilà un monsieur ki prend tjr le sens contrair des autres. Dans sa téte il sait kil est un cancre du gouvernement ét la meilleur façon d'étre entendu c de créer des polémiq. Kant à ma part c pas une surpriz venant de farba , sa l'auré été s'il avait dis le contraire, attendez vs à voir ce cancre comme pm car apparament c q wad veut , des marionnettes prét à se jeter dans le feu pr defendre meme ces crimes. Mais il fallait prévoir tt le 25 février 2007, c le prix à payer pr avoir élu un tyran pr la seconde fois

4.Posté par jété le 09/07/2008 19:08
il fallait que le fou du village se prononce sur cette affaire. juste pour dire des bétises. farba apprend a te taire car chaque fois que tu parles ce sont des catastrophes qui sorte de ta gueule de merde

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State