Référence multimedia du sénégal
.
Google

1/2 FINALE ALGERIE/EGYPTE: Le duel des "sorciers arabes"

Article Lu 12136 fois

L’affrontement entre l’Algérie et l’Egypte ne constitue pas seulement un duel entre joueurs talentueux et supporteurs chauds bouillants de deux frères ennemis. À l’ombre du choc, il y a un duel à distance entre deux techniciens chevronnés, qui font la fierté de leurs équipes respectives. Hassan Shehata, pour l’Egypte, Rabah Saâdane pour l’Algérie : récit de deux trajectoires différentes qui aboutissement à la même destination.



1/2 FINALE ALGERIE/EGYPTE: Le duel des "sorciers arabes"
À 61 ans, le sélectionneur de l’Equipe nationale égyptienne est, de trois ans, le cadet de son homologue sur le banc algérien. Pourtant, c’est lui qui a le plus connu la consécration. Déjà, en tant que joueur, Hassan Shehata, ancien attaquant, a l’avantage d’avoir un vécu avec la sélection nationale que Rabah Saâdane n’a connu qu’en tant qu’entraîneur. International de 1972 à 1980, l’Egyptien a disputé trois Can (1974, 1976, 1980) et fait les beaux jours du puissant club cairote, le Zamalek. À l’opposée, Saâdane a connu une honorable carrière au sein du club qui l’a vu grandir, Ms Batna, mais a aussi eu la chance de répondre aux sirènes de la France en jouant sous les couleurs du Stade Rennais.

Toutefois, c’est sur le banc que ces deux icônes du football nord-africain se feront davantage connaître. Sélectionneur national de l’Egypte depuis le départ de Tardelli, en 2004, Shehata a vite imprimé ses marques à la formation des Pharaons, imposant parfois des idées les plus impopulaires, comme celle d’écarter de son groupe des stars (Mido, par exemple) à l’ego surdimensionné. Mais, les deux titres glanés par l’Egypte, sous son magistère, ont fini par faire l’unanimité autour de sa science.

Saâdane a dû faire face à davantage de difficultés. Même s’il a réussi la prouesse de remettre les Fennecs sur le chemin du succès, en les qualifiant au Mondial, aux dépens du Sénégal, puis de l’Egypte, l’ennemi juré, Saâdane est parfois très contesté chez lui. Ses relations avec la presse de son pays sont toujours très heurtées depuis qu’il a pris fonction, en 2007. S’il réussissait, aujourd’hui, la prouesse d’éliminer encore l’Egypte, il accéderait, certainement, au rang de prophète chez soi. Comme un certain Shehata.

BABACAR NDAW FAYE
Source L'Observateur

Article Lu 12136 fois

Jeudi 28 Janvier 2010





1.Posté par ndiaga le 28/01/2010 10:57
L'algérie est la bete noire de l'egypte: dans l'histoire de la coupe d'afrique des nations l'egypte n'a jamais gagné l'algérie. En 1980, au nigeria, l'algérie l'avait éliminé en demi-finale 4 pénalties à 2 après un nul 2-2. En 1984,toutes les deux éliminées en demi-finale, l'algérie avait battu l'egypte 3-1 pour la 3° place. En 1990, en match de poule, l'algerie l'avait battu 2-0 et en 2004 en tunisie, l'algérie l'avait aussi éliminé de la cours sur le score de 2 but à 1. L'egypte n'était meme pas sortie au 2° tour. Pour vous encore que les deux fois consécutives que l'egypte a gagné la coupe, l'algérie n'était pas au rendez vous. Donc quand le chat n'est pas là les souris dansent.

2.Posté par h20 le 28/01/2010 11:13
On remarque que les joueurs nord-africains ont beaucoup plus d'amour pour leur équipe nationale nationale que les autres équipes africaines.

ils mouillent le maillot comme s'ils faisaient du jihad

Hassan le capitaine égyptien est un bon exemple.

3.Posté par diassy le 28/01/2010 12:52
vive l'egypt fait nous rever 4-0 contre l'algerie est possible vous etes les meilleurs et ce sera un exemple pour nous senegalaiss

4.Posté par foot le 28/01/2010 16:35
Moi je suis toujours content quand je vois les équipes nord africaines remporter la Can. Là au moins les Toubabs ne vont pas dire que les joueurs sont issus de leur club. Les arabes ont souvent des sélections à 90% constituées de joueurs locaux. Une chose qu'on doit imiter car vraiment la compétition doit rester africaine.

5.Posté par coffi codjia le 31/01/2010 01:25
slt a tous les s'arbitres africains et au monde bon je me present je sui (coffi codjia de benine) je vs s'annonce ahhh les s'algeriens que je sui le meilleur arbitre au monde je vs signaléé que l'egypt a jamai et nullement rattéé ou préjudiciér aucun match depuis1998 alors je vs dire que je sui un grand gay tricheur arbitre avec des parents juiff noublier pas que ns vie selement avec l'argents alors lentreneur de legypt (hassan chehata) m'as donnéé 5000$ mieux que mon l'honneur et ma femme hahahahaaa les s'algeriens ...ahhh jai oublier que je vs signaléé que ma femme est t'une belle lesbienne malgréé ca tous je sui le plus fort des arbitres africains ......casse & fok you les s'algeriens +rabah saadan (lentreneur de equipe algeriens) hahahaaaaa...............................by

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State